Certificat PEB Berloz un document obligatoire pour la vente

Ce que le Certificat PEB Berloz vous apprend sur une habitation

Si vous envisagez d’acheter ou de louer une nouvelle propriété, l’un des impacts financiers les plus importants au cours de la durée de vie de votre maison sera la consommation énergétique lié au certificat PEB Berloz. C’est le cas, notamment avec les coûts de l’énergie qui semblent augmenter régulièrement. Mais comment savoir combien d’énergie votre nouvelle maison consommera t-elle ?

Le certificat PEB Berloz : pourquoi ?

À Berloz, les bâtiments représentent plus de 70 % de la consommation énergétique globale de la commune. Le règlement sur la performance énergétique des bâtiments ou PEB, a été adopté pour réduire la consommation énergétique des bâtiments tout en améliorant le confort. Un certificat PEB Berloz permet de vous informer sur la performance énergétique de votre bien.

Le certificat PEB Berloz en quelques mots

Ø  Informe l’acheteur ou le locataire des performances énergétiques du bien.

Ø  Indique la classification énergétique sur une échelle de A (très économique) à G (très énergivore), similaire à celle utilisée pour les appareils électroménagers. L’information doit figurer sur toutes les annonces de vente ou de location des biens immobiliers.

Ø  Le certificat Berloz est basé sur plusieurs éléments tels que l’isolation des bâtiments, le système de chauffage, etc.

Quand faut-il un certificat PEB ?

Le certificat PEB est obligatoire en Belgique et ses alentours (Corswarem, Rosoux-Crenwick ) depuis juin 2011, en cas de vente ou de location d’une maison ou d’un appartement. Si vous comptez vendre ou louer votre habitation à Berloz, il est recommandé d’indiquer sa performance énergétique sur votre annonce et obtenir un certificat PEB Berloz. Dans le cas contraire, vous risquez de recevoir une amende. C’est une indication qui doit être consignée avant la mise en vente ou en location du logement.

Obtenir un certificat PEB est une obligation légale, et très pratique pour les futurs propriétaires ou locataires, car il permet de faire le point sur les potentielles améliorations au niveau de la consommation d’énergie du bâtiment.

L’étude de performance énergétique d’un bien peut parfois avoir un impact sur le prix en cas de vente ou de location. Une mauvaise consommation d’énergie signifie qu’il est nécessaire de passer par certains travaux d’isolation et de rénovation. Si vous êtes un futur locataire, cela pourrait être un argument de poids qui peut représenter des factures d’énergie plus élevées. Ce qui vous emmène à vous diriger vers un autre bien, ou négocier le prix fixé avec le propriétaire.

Comment obtenir le certificat PEB Berloz ?

Pour obtenir ce certificat PEB, vous devez faire appel aux services d’un certificateur agréé par votre région. Seuls ces agents sont habilités à certifier des bâtiments ou parties de bâtiments et à délivrer des certificats PEB Corswarem valables.

Obtenir le certificat PEB à Berloz

À Berloz, si votre maison possède une superficie dépassant les 18m2, vous devez obtenir un certificat PEB Berloz en cas de vente ou de location. Notez qu’il existe plusieurs modèles de certificats selon l’utilité du bâtiment :

Ø  Le certificat PEB Berloz, « bâtiments neufs » : dans le cas d’une nouvelle construction dont le permis d’urbanisme a été établi après le 1er juillet 2008 ;

Ø  Le certificat « bureaux » : pour les maisons construites ayant une superficie habitable de plus de 500m2 ;

Ø  Le certificat « habitation individuelle » pour les anciennes résidences.

En fonction de la catégorie du bâtiment, le certificat PEB Berloz est obtenu de différentes manières. Certaines institutions donnent les certificats PEB pour les nouvelles constructions, tandis qu’un certificateur de la région l’octroie pour les habitations individuelles. Les modèles de certificat bureau sont émis par un certificateur tertiaire. Quel que soit le type de votre certificat PEB Berloz, celui-ci doit être agréé par la Région Bruxelles-Capitale.

Que contient un certificat de performance énergétique Corswarem ?

Le certificat de performance énergétique contient des informations sur :

·        la zone chauffée du bâtiment,

·        la consommation d’énergie pour le chauffage, l’eau chaude du robinet, le refroidissement de confort et l’électricité,

·        les performances énergétiques,

·        le besoin énergétique d’un nouveau bâtiment,

·        les systèmes de chauffage et de ventilation du logement.

·        Les certificats peuvent également contenir d’autres informations, telles que des suggestions de mesures, si l’expert en énergie en a donné, pour réduire la consommation d’énergie.

Classes énergétiques de A à G

La classification énergétique est incluse dans les certificats PEB Corswarem afin de faciliter la comparaison des bâtiments entre eux et d’avoir une idée de leur consommation d’énergie. La classe énergétique A explique une faible consommation d’énergie et G signifie une importante consommation énergétique. Un bâtiment qui possède une consommation énergétique correspondant à l’exigence imposée à un bâtiment nouvellement construit est aujourd’hui placé en classe C. Les sept classes de l’échelle sont basées sur l’exigence de consommation d’énergie imposée sur les nouvelles constructions.

Qui doit produire un certificat de performance énergétique Rosoux-Crenwick et quand cela doit-il être fait ?

Le certificat de performance énergétique Rosoux-Crenwick doit toujours être délivré par un expert en énergie certifié indépendant à la demande du propriétaire du bâtiment. Le certificat est valable dix ans.

Le propriétaire doit faire appel à un expert en énergie afin de réaliser un certificat de performance énergétique :

–        Avant une vente émise

–        avant une location

–        pour les grands bâtiments fréquemment visités par le public

–        pour les nouveaux bâtiments.

Le certificat PEB Rosoux-Crenwick pour les bâtiments neufs doit être fait au plus tard deux ans après la mise en service du bâtiment. Si le bâtiment est vendu, loué ou a été fréquemment visité par le public au cours des deux dernières années, le bâtiment doit disposer d’un certificat de performance énergétique.

Les professionnels de la gestion d’énergie sont chargés d’établir un certificat de performance énergétique Geer pour un bâtiment neuf. Le document indique si le bâtiment possède la qualité énergétique nécessaire.

Mesures de performance énergétique

La consommation d’énergie est décrite dans le certificat PEB en termes de mesures de performance énergétique. Les mesures de performance énergétique indiquent la quantité d’énergie consommée par le chauffage, la climatisation, l’eau chaude du robinet et l’électricité immobilière du bâtiment. Toute l’énergie consommée au cours d’une année est associée et divisée par la surface chauffée du bâtiment. Le résultat est le nombre de kilowattheures (kWh) utilisés par mètre carré (m2). La performance énergétique s’exprime en unité kWh/m 2 et an.

 

Un certificat PEB peut-il me faire économiser de l’argent ?

En plus de vous indiquer les mesures à prendre, le certificat PEB Remicourt offre plusieurs détails sur le coût potentiel de l’amélioration de votre chauffage, de votre éclairage et de votre consommation en eau.

Il vous indique également les économies que vous pouvez réaliser sur vos factures après avoir effectué les mises à niveau. Il vous permet ainsi de faire la comparaison des coûts. Vous pourrez également avoir une idée sur les économies totales que vous pourriez réaliser sur votre propriété.

Avec une meilleure isolation, un éclairage plus économe en énergie et d’autres mesures prises pour améliorer la gestion en énergie de la propriété, vous pourriez réaliser des économies sur votre facture énergétique. Cependant, pensez à changer de fournisseur chaque fois que vous avez l’impression de payer trop cher pour votre gaz et votre électricité.

Comment pouvez-vous améliorer la performance énergétique de votre habitation ?

Il est dans votre intérêt de baisser autant que possible la consommation énergétique de votre propriété. La seule façon de le faire, c’est d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison. Des étapes simples comme :

–        s’assurer que vous avez installé une isolation de comble adéquate,

–        déterminer si l’isolation des murs existant convient à votre propriété,

–         installer des mesures d’étanchéité pour éviter les déperditions de chaleur autour des portes, des fenêtres, des cheminées … .

Les éléments pouvant pénaliser le résultat du certificat PEB Berloz

Le score de votre certificat PEB Donceel peut varier en fonction des différentes caractéristiques physiques du bâtiment ou ses méthodes de construction

En voici les principaux exemples :

–        Une habitation sous une toiture :

Dans ce cas, on constatera une importante déperdition de chaleur que celle d’une maison qui se trouve entre deux bâtiments. Par rapport à un bâtiment qui se trouve en dessous, ce type d’habitation sera toujours pénalisé au niveau PEB même avec la présence d’isolant.

–        Existence de plusieurs façades :

Plus le nombre de façades est élevé, plus les surfaces de déperditions sont importantes. De la même manière, un appartement ou une maison collective disposera donc toujours d’un meilleur score PEB qu’une maison ayant plusieurs façades.

–        Un appartement sous comble :

S’il s’agit d’un comble perdu ou la hauteur sous toit est moins importante, dans ce cas, une partie de la surface au sol ne sera pas considérée dans la superficie habitable. Notez que les déperditions au niveau du toit sont assez importantes. Nous pouvons donner l’exemple des bungalows de vacances du côté de Dinant où bâtiments sont à la base très mal isolé. Une rénovation importante permet de gagner 50 à 100kWh/m2.an, comme c’est le cas pour le logement de vacances Bird House à Hastière qui a été réisolé au niveau du toit avec 8cm de PUR.

Autre exemple, étant donné que le résultat est exprimé en proportion du m² habitable, un appartement sous comble sera donc moins performant théoriquement.

–        Une mauvaise orientation :

Par exemple, une maison orientée nord-est bénéficiera moins de la chaleur solaire par rapport à une maison orientée en plein sud.

–        Un bâtiment avec un plancher sur cave non isolé :

Une maison avec un plancher sur cave non isolé représente plus de pertes de chaleur par le plancher qu’un appartement se trouvant entre deux habitations.

–        Une toiture non isolée ou des murs mal isolés :

L’inexistence d’un système d’isolation de toiture ou une mauvaise isolation est signe de pertes de chaleurs vers l’extérieur. Cela concerne également l’absence de tuyaux de chauffage ou d’eau chaude sanitaire non isolés.

–        Une chaudière ancienne :

Pensez à entretenir ou remplacer votre ancienne chaudière. Cela risque d’augmenter votre facture énergétique.

–        Une sur-production de chauffage électrique :

Si un système de chauffage électrique n’est pas utilisé convenablement, cela pourrait influencer négativement le résultat du certificat PEB.

certificat peb berloz

Le certificat PEB Geer : en rapport avec les consommation énergétique du bien

Depuis peu, en Belgique, le certificat PEB Geer est le document administratif le plus demandé dans le domaine de l’immobilier, en plus des actes de propriété et tous autres documents permettant de rattacher votre bien à vous. Aucune vente ni location immobilière ne peut actuellement plus se faire dans diverses régions du pays sans ce certificat, qui est devenu l’acteur principal de toute conversation avec un agent  immobilier, surtout dans la région du Geer.

Un certificat PEB Geer : définition et utilité

Ce certificat se traduit par Performance Energétique Geer de Bâtiment et est considéré comme la carte d’identité en énergie d’un bâtiment donné. Elle a été instaurée par une fédération scientifique de Wallonie-Bruxelles regroupant des intellectuels des domaines de l’énergie et de la construction comme des ingénieurs biochimiques, civils et industriels et des architectes, dans le but de fournir et de déclarer la consommation totale d’un bâtiment en énergie. Cette initiative a été lancée dans le cadre d’une bonne gestion des énergies primaires et secondaires, en vogue actuellement partout dans le monde.

Le certificat PEB Geer permet une classification de tous les bâtiments, qu’ils soient nouveaux ou anciens, sur une échelle de 7 catégories différentes en fonction de leur utilisation d’énergies. Cette échelle va d’une catégorie A dans laquelle on classe les biens immobiliers qui consomment le moins d’énergies possible à une catégorie G dans laquelle se trouvent les bâtiments qui en dépensent le plus. Ainsi il apporte des pièces de base pour comparer les consommations énergétiques des bâtiments dans lesquels vous voulez investir. Il est très utile car il vous offre une vision globale sur les charges énergétiques du bien dans lequel vous voulez investir. Aussi, vous pouvez calculer le prix total de votre acquisition en associant le prix de vente ou le loyer avec les charges totales en énergie que vous devez payer une fois le bien acquis. 

La Belgique fait partie des pays militant pour la conservation planétaire, aussi instaurer la certification PEB Remicourt dans ses régions, comme le Geer permet d’initier sa population vers une bonne gestion des ressources naturelles. Par le biais du certificat PEB Fexhe, la fédération pousse indirectement les propriétaires à utiliser des matériaux et des designs ergonomiques dans leurs constructions et rénovations, non seulement pour fournir des rendus moins énergivores donc moins chers sur le long terme, et plus compétitifs sur le marché de la vente et de la location, mais également pour limiter la consommation excessive et irrationnelles des sources d’énergie primaire ou secondaire, renouvelables ou non.

Etablir un certificat PEB Geer : critères prises en compte et lieux de délivrance

Lorsque vous demandez à recevoir une certification PEB Geer, un agent de la fédération de Wallonie-Bruxelles vous rend visite et inspecte votre bâtiment. Plusieurs critères sont pris en compte dans la délivrance de ce document. Les caractéristiques propres du bâtiment sont incluses dans ces critères à savoir les matériaux utilisés pour sa construction qui déterminent le niveau d’isolation thermique du bâtiment, les niveaux d’aération en vue de connaître les échanges de flux d’air ainsi que les accès à la lumière solaire. Les diverses installations du bâtiment sont également prises en compte car elles reflètent la consommation directe en énergie. Nous pouvons donc dire que le chauffage ou tout système de refroidissement, l’électricité et autres font partie des éléments clés à considérer lors de l’émission de ce document. Il vous faudra par la suite patienter une dizaine de jours pour recevoir votre certificat mais rassurez-vous, ce dernier dispose d’une validité de 10 ans, un durée considérable, à condition bien sûr que vous n’effectuez aucun changement au sein de votre bâtiment. Instaurée en Belgique, ce certificat est délivré dans les régions de Bruxelles-Capitale, de la Flandre et de la Wallonie Cependant, on a constaté une légère différence sur les critères pris en compte par chacune des régions citées ci-dessus. Les émissions de résultats sont également différentes. Depuis peu, une certification peut être effectuée dans d’autres régions mais ce sont toujours ces trois régions principales qui envoient des agents sur place. Le plus connu est le certificat PEB Faimes ou une agence locale fournit des certifications en collaboration avec des agents des régions centrales. Cette sorte d’organisation s’est depuis développée et les certificats PEB Hollogne-sur-Geer ont vu le jour avec Certinergie.

Afin d’instaurer des normes communes de qualité liées à l’utilisation optimale d’énergie dans les bâtiments à usage humain dans tout le pays, la Belgique développe peu à peu la mise en place du certificat PEB Geer. Aussi, une agence de certification a été installée à Darion afin que ses populations puissent se mettre aux normes. Une autre agence a également vu le jour en Lens-Saint-Servais pour éviter que sa population ne se déplace ailleurs juste pour obtenir un document, aussi important soit-il.

Les éléments pénalisés par le certificat PEB Hollogne

Si ce justificatif a été édifié et inclus dans les documents à fournir durant toute transaction immobilière, c’est pour vous inciter à respecter les normes d’usage optimal d’énergie pour que votre bien soit compétitif. Pour avoir un aspect plus concret des choses, il vous faut savoir que votre catégorie dépendra de l’aspect de votre bien en général et de ses modes de construction. Plusieurs éléments qui vous semblent minimes peuvent influer fortement sur la catégorie dans laquelle vous serez affecté, aussi il est important que vous en teniez compte avant de vous lancer dans une demande de certification. Ces informations vous aideront à bien réfléchir si vous allez quand même effectuer vote requête et vous cantonner au résultat sorti ou si vous allez effectuer certains aménagements pour plus vendre ou louer. Bien sûr si les éléments sont difficilement modifiables, ce qui va suivre vous aidera à comprendre le pourquoi de votre classification.

Les maisons qui disposent de plusieurs façades sont classées dans des catégories moins optimales car elles disposent d’une plus grande surface favorable à la perte de chaleur donc consomment plus d’énergie en chauffage. Il en va de même pour les pièces installées directement en dessous du toit, avec du plancher ou de la toiture non isolés ou des maisons qui ne disposent pas de murs avec isolement thermique. L’orientation de votre bien peut vous sembler peu cruciale, mais elle influe grandement sur la consommation d’énergie. En effet, une maison orientée vers le sud sera plus exposée aux rayons solaires donc nécessitera moins de chauffage que celles placées vers d’autres orientations. De la tuyauterie de mauvaise qualité apporte également une mauvaise note lors de la certification car elle favorise une grande déperdition d’eau. Il en va de même pour une grande consommation électrique, le plus souvent destinée au chauffage ou au refroidissement.

Une certification doit se baser sur du visuel et des données réelles. Si vous ne pouvez pas fournir des pièces justificatives montrant l’existence réelle des caractéristiques de votre bien, surtout celles qui interfèrent directement dans l’utilisation des énergies primaires ou secondaires, brutes ou finales, l’agent devra utiliser des valeurs par défaut, ce qui risque d’avoir un impact négatif sur votre résultat. Aussi, avant d’effectuer toute requête de descente, il est plus judicieux pour vous de réunir toutes les informations nécessaires à son bon déroulement et de les avoir en mains propres. Ils vous seront d’une grande utilité le jour J.

Recommandations et publication du PEB Omal

Lors de son émission, en plus de la catégorie à laquelle vous serez admise, le PEB Omal vous offre plusieurs recommandations en vue d’améliorer votre bien afin que ce dernier puisse se conformer aux normes imposées. Vous pouvez, à ce stade, mettre en vente ou en location votre bâtiment, sans oublier de publier votre certificat. Cependant, vous pouvez également choisir d’apporter certaines rénovations, sur la base des conseils donnés par votre PEB Lierneux et en demander un deuxième plus tard une fois les modifications faites. Cela contribuera à augmenter la valeur de votre bien, ce qui peut être également plus bénéfique pour vous, votre acquéreur et la planète.

Les membres de la fédération ont fait en sorte que les conseils et recommandations fournis aux propriétaires soient avant tout rentables. Cette rentabilité est perçue par une diminution de son usage d’énergie. Elles peuvent donc se révéler plus coûteuses en termes de réalisations mais auront un impact positif sur le long terme. Par ailleurs, les recommandations doivent être également faisables du point de vue technique pour que les propriétaires puissent les effectuer sans problèmes.

Une fois la certification obtenue, vous êtes tenu de le publier durant toute transaction immobilière, même si selon le cas, il vous met en position de faiblesse. Il contient des informations cruciales pour l’acquérant et doit donc être mis au clair pour plus de transparence et d’honnêteté. D’ailleurs, omettre de le déclarer est passible de sanction qui équivaudra à une somme de 500 euros d’amendes. La somme à payer est la même si vous oubliez de le passer à votre acquérant lors de la transaction. Une amende plus élevée de 1000 euros vous sera attribuée si vous n’avez pas demandé une certification PEB Boelhe avant d’effectuer votre transaction immobilière.

La Belgique soutient la protection de la planète et elle le clame haut et fort en instaurant le PEB Lens et Ligney. Ce dernier, non seulement incite de manière indirecte la population à protéger les ressources naturelles mais œuvre également pour leur bonne gestion. De plus, il contribue à offrir de bonnes conditions de vie à tout être humain occupant ces bâtiments. Avec une simple certification, mise en place de région à région, le pays a réussi à faire plus pour protéger les combustibles naturels et secondaires que d’autres qui militent pour la même cause depuis de longues années. Un exemple à prendre en compte.

Certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher

Qui doit payer le certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher ?

Envie de vendre ou de louer votre bâtiment ? Faites les choses selon les règles et demandez un certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher. Il s’agit de la carte énergétique de l’immeuble permettant de connaître les performances énergétiques de ce dernier. Qui doit le demander ? Quand est-ce qu’il est nécessaire ? Découvrez plus de détails au sujet de ce document.

Le certificat PEB pour la Performance Énergétique d’un Bâtiment

Le certificat PEB est le document obtenu après l’analyse des performances énergétiques d’un bâtiment. Il est formé par des indices qui indiquent la classification énergétique de l’immeuble. Le certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher est obligatoire depuis plusieurs années. C’est également le cas pour plusieurs régions et communes en Belgique.

L’obligation est valable sur n’importe quel bien immobilier résidentiel, dont l’appartement, le studio, la maison familiale… Le certificat se base sur les résultats de l’évaluation de :

  • la classe énergétique
  • la consommation d’énergie primaire
  • la consommation d’énergie renouvelable
  • la consommation totale
  • l’isolation thermique du bâtiment
  • le chauffage
  • le système de ventilation
  • l’eau chaude…

Depuis quand le certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher est-il obligatoire ?

En Belgique, soit à Noville et Frelaux ainsi que dans d’autres endroits, la réalisation du certificat est devenue obligatoire depuis plus de 10 ans. La nécessité du certificat PEB Fexhe-le-haut-Clocher date du 1er juin 2010, où il a été demandé dans le cadre de toute vente de maison dans la région wallonne. Cette règle a ensuite été appliquée dans la vente d’appartement et pour la location de bâtiment à partir du 1er juin 2011.

Cependant, la réalisation obligatoire de ce document pour la vente et la location d’immeuble n’est parue qu’en novembre 2011 à Bruxelles. C’est également à cette date que le certificat est devenu indispensable en Belgique pour toute transaction immobilière.

A qui reviennent les frais de la réalisation du certificat PEB ?

Cette obligation s’adresse en premier temps au propriétaire qui a le devoir de demander l’examen de la construction ainsi que la réalisation du dossier lui incombent. Ainsi, le paiement du Certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher revient à son propriétaire. Il est toutefois possible de demander le dossier par l’intermédiaire d’une agence immobilière ou par le biais d’un notaire.

Le certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher : quand est-ce qu’il est nécessaire ?

D’une part, il faut réaliser un certificat PEB dans le cadre de la mise en location d’une construction résidentielle. Ainsi, les indices qui s’y trouvent doivent être mentionnés dans les annonces. Elles doivent aussi se trouver dans le contrat de bail. Toute personne intéressée par le local, ou voulant louer le bâtiment, peut aussi demander une copie du certificat.

La mise en vente d’une maison nécessite, d’une autre part, la possession du certificat PEB Freloux. Comme dans le cas de la location, la classification énergétique de l’immeuble doit être mentionnée dans les annonces, les publicités et les cahiers de charge pour une vente publique. Tout acheteur potentiel a le droit de demander une copie du certificat PEB au propriétaire ou auprès de l’agence immobilière. Enfin, l’acheteur doit obligatoirement recevoir l’original du certificat au moment de la signature du contrat de vente.

Le certificat PEB dans les 3 régions de Belgique

Le certificat PEB de la Wallonie, certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher

Description du certificat PEB Freloux de la région

Le caractère obligatoire du certificat concerne la vente et la location de tous les biens immobiliers résidentiels se localisant dans toute la région, dont à Roloux, Voroux et Goreux. Ce qui signifie que les propriétaires d’une maison, d’un appartement ou d’un studio construits avant 2010, doivent réaliser ce certificat avant de vendre ou louer sa maison et fournir une copie ou l’original du document à ceux qui vont y habiter. Dans ce cas, c’est toujours le propriétaire d’avant la vente ou d’avant la location qui paie le certificat PEB Freloux. L’indice de consommation prend uniquement en compte la consommation énergétique du bâtiment. Ce qui signifie que la consommation réelle du propriétaire ou de ses occupants n’est pas considérée.

La réalisation du certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher

Le certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher et dans toute la région wallonne doit uniquement être fait par un certificateur de la Wallonie étant donné la variation des normes et du mode de certification en fonction de la région.

Le certificateur de la Wallonie réalise le certificat en 3 temps. Il commence par se rendre sur les lieux pour récolter les informations concernant la maison (la surface chauffée, la ventilation, l’eau-chaude, composition des parois, …).  Il calcule en deuxième temps la consommation d’énergie primaire de l’immeuble en se basant sur les données relevées. La performance énergétique Noville de la construction est, en troisième temps, estimé sur une échelle de A à G. L’indice A indique que le local est économique tandis que la dernière classification, soit le G indique que la maison est très énergivore.

Le prix du certificat en Wallonie

Le prix du certificat PEB Noville à Wallonie varie suivant la localisation de la construction, selon la surface et le type de bâtiment.

  • Pour un studio, dont la surface totale est inférieure à 50 m2, la fourchette de prix va de 100 à 120 €.
  • Pour faire le certificat PEB d’un appartement, le propriétaire doit payer entre 150 à 200 € en fonction de la surface de l’appartement concerné.
  • Pour le certificat d’une maison, le tarif moyen est de 220 à 350 €.

Le certificat PEB de la région de Bruxelles

Description du certificat PEB Roloux à Bruxelles-Capitale

La conception du certificat pour la région de Bruxelles n’est pas complètement semblable au certificat PEB Fexhe-le-haut-clocher. Certes, le document est obligatoire pour la mise en vente et la location de tout logement localisé à Bruxelles-Capitale. Toutefois, une différence se remarque lorsque les règles affirment que le certificat est uniquement obligatoire lorsqu’il s’agit d’un lieu d’habitation, dont la surface est supérieure à 18 m2. Les propriétaires d’un studio à 15 m2 de surface ne paient donc pas pour le certificat PEB. Il est aussi obligatoire pour le propriétaire d’un bureau, dont la surface fait plus de 500 m2.

La réalisation du certificat PEB à Bruxelles

Le certificat PEB Roloux de cette région concerne toutes les habitations et les bureaux ayant une surface supérieure à 500 m2 avec un permis d’urbanisme déposé avant le 2 juillet 2008. Il doit uniquement être établi par un certificateur de Bruxelles et est valable pour une durée de 10 ans à l’exception d’une rénovation, qui touche aux caractéristiques énergétiques de l’immeuble.

Les bases de ce document sont :

  • La superficie de l’habitation ou du bureau
  • Le chauffage
  • Le type d’énergie utilisé par l’habitat
  • La capacité d’isolation
  • La composition des parois

Le certificateur de Bruxelles, quant à lui, établit la classification sur une échelle allant de la lettre A++ à la lettre G. La A++ indique des performances énergétiques économiques. Tandis que le G indique le caractère très énergivore du bâtiment.

Le prix du certificat à Bruxelles

Les frais relatifs au certificat PEB Voroux-Goreux à Bruxelles sont plus élevés par rapport à celui des autres régions. La différence se fait aussi en fonction de la surface, du type de bâtiment et de la localisation de la construction. Comme en Wallonie, c’est également le propriétaire de l’immeuble à louer ou à vendre qui doit payer le certificat PEB Amay. Ainsi, il existe 3 différents types de tarif :

  • Le tarif moyen pour un studio de 18 m2 à 50 m2 : 90 €
  • Le tarif moyen pour un appartement : 150 €
  • Le tarif moyen pour une maison : 250 €

À noter qu’il s’agit uniquement d’un tarif moyen qui peut changer selon les dimensions de l’appartement et du nombre de pièces dans une maison ou un bureau. Les honoraires de votre certificateur peuvent aussi modifier ces estimations.

Le certificat PEB de la région flamande

Description du certificat PEB Flandre

Le certificat PEB Donceel doit être payé par les propriétaires de tout immeuble mis en vente ou à louer. Le document est une manière de constater à quel point la capacité énergétique de la construction concernée atteint l’objectif de 2050 qui vise à rendre tous les locaux résidentiels ou non-résidentiels de cette région économiques. Il concerne les studios, les résidences collectives, les bâtiments non-résidentiels, les appartements ainsi que les petites et grandes maisons.

La réalisation du certificat PEB en Flandre

Ce document doit aussi être monté par un certificateur flamand et est valable pendant 10 ans sauf si une rénovation pouvant altérer à la consommation énergétique de la construction est faite. Il est établi à partir du calcul de la consommation énergétique d’un immeuble par an et par m2. La consommation du propriétaire ou des résidents n’est pas non plus tenue en compte pendant le calcul.

 Les éléments de base demeurent semblables à ceux des autres régions. Il s’agit de l’isolation du local, de l’eau chaude et de l’existence ou non de chauffage et à la consommation d’énergie primaire. La classification énergétique à Flandre va de A+, pour un bâtiment économe, à F, pour une maison à forte consommation énergétique.

Le prix du certificat PEB Flandre

Comme dans les autres régions, c’est aussi le propriétaire qui doit payer et demander le certificat PEB Faimes de l’immeuble avant sa mise en vente ou sa location. Il existe aussi 3 types de tarifs en Flandre :

  • Studio : 100 € (moins de 50 m2)
  • Appartement : 150 € en moyenne. Le prix est toutefois variable en fonction de la surface.
  • Maison : 210 € en moyenne, varie aussi suivant le nombre de chambres et la surface totale de la construction.

Attention ! Tout propriétaire qui ne fera pas de certificat PEB Remicourt pour son immeuble en vente ou en location s’expose au paiement d’une amende de 60 à 2 500 € en fonction de la région et de sa négligence.

Certificat PEB Remicourt

Certificat PEB Remicourt : Dans quels cas a-t-on besoin d’un certificat énergie ?

Le certificat PEB (Performance Energétique des Bâtiments) Remicourt est un document qui permet à un acheteur ou un locataire de comparer les Performances Energétiques des Bâtiments disponibles sur le marché. Ainsi, la possession du certificat PEB est obligatoire pour tous ceux qui souhaitent vendre ou faire louer un bâtiment, qu’il soit une habitation individuelle ou un local de bureaux, en Belgique dans les sections de la commune de Rémicourt telles que Lamine, Hodeige, Momalie et Pousset. Le certificat sert à évaluer la consommation en énergie d’une habitation grâce à une méthode de classification précise en utilisant plusieurs indicateurs. Des mesures d’amélioration de la performance énergétique de l’habitation sont également mentionnées dans le certificat PEB.

C’est quoi exactement un certificat PEB Remicourt ?

Comme dit plutôt, le certificat PEB Remicourt permet de comparer objectivement la performance énergétique des bâtiments. En d’autres termes, ce certificat agit comme une carte d’identité d’un bâtiment en apportant des précisions sur la consommation en énergie d’un bâtiment. Grâce à celui-ci, il est possible de comparer la performance énergétique de tout type de bâtiment en se basant sur les mêmes critères. Il est alors effectivement possible de comparer la consommation en énergie d’un bâtiment ancien (en l’occurrence un bâtiment dont le permis de construire a été enregistré avant le 1er 2010) et d’un bâtiment « neuf » car même si les modalités pour établir le certificat PEB sont différentes, les informations ainsi que les indicateurs restent les mêmes. Les performances sont ainsi classifiées sur une échelle allant de : A+ pour les plus économiques à G pour les habitations très énergivores. Pour déterminer les performances énergétiques, plusieurs indicateurs sont alors prix en compte. Des conditions standardisées ainsi que des conditions climatiques d’une année-type ont alors été mises en place afin de pouvoir effectuer une comparaison objective des bâtiments. Il est à noter que le comportement des occupants n’est pas pris en compte étant donné que chaque personne possède ses propres habitudes :

  • Le confort : la température ambiante doit rester aux alentours de 18°C dans tout le bâtiment durant la durée de chauffe. Cette moyenne est raisonnable car elle prend en compte les différentes pièces du bâtiment telles que la chambre ou la salle de bain où la température n’est pas la même.
  • La qualité de l’air : pour que la qualité de l’air soit optimale, il faut que le bâtiment possède un taux de renouvellement de l’air suffisant, même sans usage de ventilation.
  • Les besoins en eau chaude et sanitaire : cet indicateur est calculé selon la taille du bâtiment. En effet, un grand bâtiment peut potentiellement accueillir plus d’occupants donc les besoins en eau chaude et sanitaire seront plus importants.

Ces indicateurs renseignent ainsi sur des informations importantes comme :

  • Les besoins en chaleur du bâtiment ou les besoins en énergie pour le chauffage dépendent grandement de la qualité de l’enveloppe du bâtiment.
  • La performance du système de chauffage (chaudière, tuyauteries, régulateur, etc.)
  • La performance du système d’eau chaude et des sanitaires, depuis le générateur jusqu’aux tuyauteries, y compris le régulateur et le stockage.
  • La ventilation si le bâtiment en bénéficie afin de garantir une qualité d’air optimale.
  • Les installations d’énergies renouvelables et de production d’électricité si le bâtiment en possède.

Pour calculer alors la performance énergétique des bâtiments dans ces conditions, cette méthode évalue la consommation d’énergie pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et le refroidissement. Les consommations des appareils électroménagers et les éclairages ne sont pas pris en compte.

Comment le certificat PEB Momalle est-il établi ?

En Wallonie, dans la région de Rémicourt, le certificat PEB Momalle est établi selon les types de bâtiments et la date où le permis a été enregistré.

  • Pour les bâtiments dont l’accusé de réception du permis de construire a été délivré après le 1er Mai 2010 :

Le certificat PEB Rémicourt n’est attribué qu’aux logements résidentiels tels que les habitations familiales ou les appartements. Les bureaux et bâtiments de commerce ne possèdent pas encore de méthode de certification.

La certification est effectuée par un certificateur PEB agréé. Ce dernier va alors établir le certificat PEB Rémicourt en y intégrant toutes les données importantes et nécessaires après avoir visité le bâtiment. Pour pouvoir recueillir toutes les informations dont il a besoin, le certificateur va se servir d’outils spécifiques et il doit appliquer et respecter un protocole précis mis en place par l’administration.

  • Pour les bâtiments dont l’accusé de réception du permis de construire a été délivré avant le 1er Mai 2010 :

Tout comme pour les bâtiments anciens, le certificat PEB Rémicourt ne peut être attribué qu’aux habitations familiales et aux appartements, faute de méthode de certification inachevée pour les bureaux et commerces.

Le certificateur PEB est à la base celui qui établit le certificat PEB Rémicourt. Le responsable PEB a ensuite pris en charge cette fonction à partir du 1er Mai 2015. Ce dernier va alors effectuer une visite du bâtiment tout en récoltant les informations nécessaires à l’établissement du certificat PEB Remicourt. Afin de pouvoir effectuer sa récolte d’informations, le responsable PEB va user d’un logiciel spécifique.

Afin que le responsable PEB Momalle puisse effectuer la récolte d’informations rapidement et précisément, le propriétaire peut fournir tous les documents regroupant toutes les informations nécessaires à l’établissement du certificat PEB. Dans le cas où le propriétaire ne possède aucun document permettant au responsable PEB d’attester de la présence de ventilation ou d’isolant par exemple ou d’avoir un aperçu visuel des ces derniers, il devra alors utiliser des valeurs par défaut fournies par l’Administration. En entrant des valeurs par défaut dans le logiciel PEB, il est possible que la classification PEB du bâtiment en soit impacter négativement. Il est également possible que certaines preuves indirectes soient utilisées comme informations nécessaires à l’établissement du certificat, on les appelle les « preuves acceptables ». Sont considérées comme preuves acceptables :

  • La facture ou le devis d’une entreprise pour des travaux d’installation d’isolation.
  • Des photos prises lors du chantier en construction, où il est possible d’identifier l’installation de parois isolées, de chauffage, de ventilation, etc.
  • Un certificat PEB délivré antérieurement, mais seulement pour des habitations d’un même immeuble possédant les mêmes façades, les mêmes apparences et les mêmes installations techniques.

Lorsque le responsable PEB Pousset fini d’effectuer tous les calculs nécessaires selon les caractéristiques du bâtiment, il va alors attribuer la lettre qui correspond à sa performance énergétique. Le certificat PEB Rémicourt sera ensuite transmis dans les 10 jours suivant la visite du responsable PEB Herstal.

Le certificat PEB a une durée de validité de 10 ans maximum. Mais il est important de noter que :

  • Si un nouveau certificat PEB Amay est réalisé, l’ancien devient invalide et sera remplacé par le nouveau.
  • Si des travaux soumis à un permis d’urbanisme sont effectués, le certificat ne sera plus valide et doit être remplacé par un nouveau qui prendra compte des changements effectués.
  • Si des travaux sont effectués dans le bâtiment, l’ancien certificat peut être valorisé via un nouveau certificat lors de la signature d’un contrat de vente et de location. Cependant il est à noter que ces travaux ont pu avoir un impact sur la performance énergétique du bâtiment.

Dans quelles circonstances le certificat PEB Rémicourt est-il nécessaire ?

Le certificat PEB est obligatoire pour pouvoir mettre en vente ou en location un bâtiment. Seule exception pour les bâtiments destinés à la démolition : ce sera l’accusé de réception de la demande de permis de démolir qui sera alors jointe à la convention de vente. Le certificat PEB Donceel doit être établi postérieurement à la mise en vente ou en location du bâtiment pour ne pas aller à l’encontre des obligations liées à la publicité.

Il est obligatoire de mentionner la performance énergétique du bâtiment mis en vente ou en location dans la publicité de vente et de location. Les informations à mentionner sont alors les indicateurs PEB Faimes qui sont inscrits dans le certificat PEB comme :

  • Le code ou le numéro d’identification du certificat PEB Hodeige.
  • Le total de la consommation énergétique primaire du bâtiment, exprimé en kWh par an.
  • La consommation détaillée en énergie primaire du bâtiment, exprimée en kWh/m² par an.
  • La classe énergétique du bâtiment : allant de A+ pour les plus économes à G pour les plus énergivores.

Pour le cas de vente, l’original du certificat PEB sera transmis à l’acheteur du bâtiment. Pour une location, une copie du certificat PEB Hodeige sera communiquée au locataire. Cela doit être fait avant la signature du contrat de vente ou de location. Il doit être mentionné dans le contrat de vente ou de location que cette formalité a bien été respectée.

Si le propriétaire du bâtiment mis en vente ou en location manque à ses obligations, il peut se voir inculper d’une sanction pénale ou d’une amende administrative.

Les sanctions en cas de manquement aux obligations du propriétaire

Le propriétaire est bien évidemment tenu de respecter toutes les obligations liées à la publication du certificat PEB Lamine dans les publicités mais également à la transmission du certificat à l’acquéreur ou au locataire. Un manquement à ses obligations peut mener à des sanctions que le propriétaire devra subir.

  • Si le certificat PEB est manquant lors de la publication de l’annonce de vente ou de location, le propriétaire sera passible d’une amende administrative d’un montant de 1 000€.
  • Si le propriétaire ne respecte pas l’obligation relative à la publicité, il peut se voir inculper d’une amende administrative forfaitaire de 500€.
  • Si le propriétaire manque à l’obligation de transmission du certificat PEB, il se verra sanctionné d’une amende administrative forfaitaire d’un montant de 500€.

Certificat PEB Faimes dans le cadre de la vente d'une maison

Certificat PEB Faimes : comment avoir un PEB au juste prix ?

Depuis l’année 2015, l’affichage du certificat PEB Faimes est obligatoire dans toutes les régions, y compris celles de Wallonie. Autrement dit, tout propriétaire qui a l’intention de vendre, ou de louer un bien immobilier doit en avoir. Il doit figurer dans les annonces immobilières. Mais qu’est-ce qu’un certificat PEB Faimes ? Qui l’établit ? Mais surtout, comment en obtenir un qui soit moins cher ? etc. Voyez toutes les réponses dans cet article.

Pourquoi établir un certificat PEB Faimes ?

Le certificat PEB Faimes est une sorte de carte d’identité énergétique des bâtiments. Il est obligatoire, avant de mettre en vente ou en location une propriété, à moins que le futur acheteur ne souhaite démolir le bien en question, après l’acquisition. Dans ce cas, il doit fournir un document mentionnant son projet de démolition.

En ayant accès au certificat PEB Aineffe des bâtiments, les futurs propriétaires, ou locataires, auront la possibilité de faire la comparaison des offres proposées sur le marché. De plus, ils auront les informations concernant les travaux d’améliorations à faire s’il y en a. Le but de ces derniers est de réduire la consommation énergétique de l’habitation.  Leur réalisation joue également un rôle important sur le plan environnemental.

Qui établit le certificat PEB Aineffe ?

L’établissement d’un certificat PEB Borlez doit être réalisé par un certificateur agréé par la région où se localise votre bâtiment. Le certificat PEB Faimes doit être effectué par un professionnel agréé par la région Wallonne. En effet, Faimes fait partie des communes francophones de Belgique, plus précisément en Wallonie. C’est une localité qui est composée de 5 villages, notamment Aineffe, Borlez, Celles, Les Waleffes et Viemme.

Il existe deux modèles de PEB Borlez, dont un pour les biens dits neufs. Il s’agit des propriétés dont la demande de permis a été faite après le 1er Juillet 2008. Ce certificat est émis par un responsable (conseiller) PEB. Le second modèle concerne les biens plus anciens dont la demande de permis a été effectuée avant le 1er Juillet 2008. Le PEB Celles correspondant est délivré par un certificateur résidentiel.

Avant d’établir le PEB Faimes, le certificateur doit faire une descente sur les lieux, pour étudier tous les paramètres.  Il les encode, par la suite, dans un logiciel officiel. C’est une sorte de bilan énergétique, durant lequel sont prises en compte toutes les sources de déperditions, ainsi que les installations techniques, à l’exception des systèmes d’éclairage. Certains paramètres sont considérés, à savoir le type de l’habitation, le nombre de façades. Une maison disposant de 4 façades présente une consommation plus élevée que celle qui en a deux. Il y a encore d’autres critères à prendre en compte, tels la localisation, la surface, l’orientation, la qualité de l’isolation (simple vitrage ou double, caractéristiques des parois, …), le système de chauffage, etc. Ce qui lui permettra, non seulement de calculer le PEB de l’habitation, mais également d’établir une liste de recommandations d’amélioration. Une fois le calcul fait, le certificateur sera en mesure de donner votre score PEB Les Waleffes. Les résultats sont représentés par une échelle de A à G, sachant que G veut dire très énergivore.

Comment améliorer son score PEB Les Waleffes ?

Comme il a été indiqué plus haut, le certificat PEB possède aussi une rubrique, dans laquelle sont mentionnés les travaux d’amélioration possibles, pour changer le score PEB Viemme. C’est ce qui va accélérer la vente, ou la location de votre bâtiment. Cependant, nombreuses sont les personnes qui sont réticentes, par rapport à ces travaux, étant donné les dépenses onéreuses qu’ils pourraient engendrer. D’autant plus qu’il est nécessaire de contrôler, aussi bien les consommations énergétiques, que celles en eau. Heureusement qu’il existe des moyens plus simples, et moins coûteux, le but étant toujours de réduire les dépenses.

Il vous est possible de recourir à des panneaux réflecteurs en aluminium, afin de diminuer les frais de chauffage. Ces types de panneaux conviennent plutôt pour les radiateurs qui se fixent sur les murs, et qui sont orientés vers l’extérieur. Vous pouvez installer des joints isolants à travers vos fenêtres, ou mettre des boudins sous les portes. Libre à vous de le faire vous-même, en vous référant à des tutoriels. Cela ne vous empêche pas de recourir aux savoir-faire des professionnels. Sachez qu’il y a aussi des moyens, permettant de réguler la chaleur de votre habitation, comme l’installation des thermostats, des vannes thermostatiques, ou d’un régulateur sur la chaudière. Il existe aussi des solutions pour diminuer la déperdition d’énergie. Vous n’avez qu’à mettre des gaines d’isolation en mousse, pour vos canalisations. Pensez à les mettre entre votre chaudière et vos radiateurs. Il est également recommandé de les installer à travers les pièces froides de votre maison (garage, cave, grenier, buanderie, etc.). N’oubliez pas de remplacer vos ampoules à incandescence ou halogène, qui datent de très longtemps. Optez plutôt pour les versions LED, qui sont très économiques. Par ailleurs, vous devez savoir comment choisir le modèle qui vous convient le mieux.

Vous pouvez aussi envisager de faire des travaux plus importants, en changeant votre vieille chaudière. Il vaut mieux opter pour les modèles à condensation. Ces derniers permettent de faire des économies allant jusqu’à 30%. Certes, cela peut vous coûter cher, mais l’investissement sera amorti, étant donné que vous allez pouvoir réduire considérablement votre facture d’énergie. D’autres travaux sont également possibles, à savoir les travaux d’isolation, le changement des châssis, le remplacement des fenêtres par des versions double vitrage, voire triple.  Concernant le système de ventilation, préférez le système automatisé. Non seulement, ce genre de dispositif aura un impact important sur l’amélioration de votre score PEB Viemme, mais il assure également une aération optimale, garantissant ainsi une bonne santé. Enfin, il convient de noter que la production de l’énergie renouvelable (pompe à chaleur, panneaux solaires, etc.), est aussi une option très intéressante, pour obtenir un bon score PEB Donceel.

Les risques en cas de non présentation d’un certificat PEB Faimes

Le certificat PEB, mentionnant la classe énergétique et les émissions de CO2, doit être inclus dans toute publicité de vente, ou de location d’un bâtiment. Dans le cas contraire, vous serez soumis à des sanctions, qui pourraient vous coûter cher. Le certificat PEB Faimes, comme celui des communes de Wallonie, est d’environ 2 euros par m3 de volume construit, tout en sachant que le minimum est de 250 euros. Par ailleurs, si vous ne disposez pas d’un certificat PEB Faimes, lors de la mise en vente ou location, la sanction sera une amende de 1000 euros. Si le certificat PEB Amay n’apparaît pas dans les annonces publicitaires, vous risquez une amende de 500 euros. S’il n’est pas communiqué au locataire, ou au futur propriétaire avant la signature du contrat, vous devrez également verser une amende de 500 euros.

L’établissement d’un certificat PEB Engis doit se faire de manière périodique. Autrement dit, il faut veiller à le renouveler, et mettre à jour toutes les données énergétiques. D’une manière générale, un certificat PEB Faimes possède une durée de validité de 10 ans maximum, à moins que des travaux modifiant les caractéristiques énergétiques du bien aient été effectués, comme le remplacement d’une chaudière, des châssis, etc.

Le prix d’un certificat PEB Celles

Les prix d’un PEB Celles peuvent varier en fonction de plusieurs critères, à savoir la superficie du bâtiment, les plans, la complexité de l’installation et bien d’autres. Le tarif peut aussi être différent d’un certificateur à un autre. Il est mieux de demander un devis personnalisé, pour ne pas fausser vos calculs.

Pour vous donner une idée, nous vous proposons une fourchette de prix moyenne. Pour les appartements de moins de 70 m², les prix varient entre 120 et 195 euros. Ceux des appartements de 70 à 120 m² sont compris entre 150 et 200 euros. Le coût du PEB des appartements de 120 à 200 m² est évalué entre 175 et 300 euros. Concernant les maisons, celles de moins de 75 m² affichent un prix PEB de 170 à 280 euros. Pour les maisons de 75 à 150 m², le coût est entre 200 et 340 euros. Enfin, le tarif PEB des maisons de 150 à 300 m² se situe entre 250 et 400 euros.

Comment avoir un PEB Faimes moins cher ?

Le prix du PEB Faimes dépend aussi de la durée, et de la complexité de l’étude préalable. Si cette dernière est simple, le prix PEB Anthisnes sera moindre. La situation idéale est que le certificateur puisse constater toutes les informations nécessaires, en vue de l’établissement du certificat.

Pour faciliter la tâche du spécialiste, vous pouvez fournir des photos de chantier, montrant l’isolation d’une paroi. Il importe de fournir toutes les pièces relatives à l’habitation, comme un permis d’urbanisme, indiquant son année de construction. Outre les plans de logement, il est recommandé de fournir des documents montrant clairement les systèmes d’économie d’énergie du bâtiment, un certificat de performance énergétique antérieure, etc. Lors de la visite du certificateur, il est également nécessaire d’avoir des documentations techniques, relatives aux systèmes de ventilation. Il serait également utile de lui montrer les appareils de chauffage utilisés, la production d’eau chaude sanitaire, les capteurs solaires thermiques, et bien d’autres.

D’une manière générale, l’étude sur place prend 1h à 1h30. Le certificateur arrive sur les lieux à l’avance (environ 45 mn avant l’heure fixée dans l’agenda). Le certificat PEB vous sera remis dans les 48 à 72 heures après la visite. En revanche, si vous faites le paiement par virement bancaire, vous pouvez recevoir le certificat PEB Sprimont, seulement après confirmation de la transaction. La facture sera envoyée lors de la remise du certificat, ou après la validation de la demande. Cette procédure dépend de la région, et du certificateur . Sachez aussi que les documents, c’est-à-dire le certificat PEB, ainsi que la facture peuvent être transmis soit par email, soit par voie postale.

N’hésitez pas à contacter notre responsable PEB afin d’obtenir des informations sur les démarches à suivre.

Certificat PEB Donceel dans le cadre de la vente d'une maison

Certificat PEB Donceel : astuces afin de trouver le meilleur certificateur

On entend souvent parler du certificat PEB Donceel mais on ne sait pas vraiment ce que c’est surtout quand on n’est pas dans le domaine. Nous allons parler de ce que signifie le PEB. Pourquoi on a besoin d’un PEB ? Combien il coûte ? Mais surtout quels sont les astuces pour trouver le meilleur PEB Donceel en 2021 ? Trouvez toutes les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que le PEB Donceel ?

Le PEB représente le certificat de Performance Energétique du Bâtiment. Grâce au PEB, nous pouvons connaître la performance énergétique d’un bâtiment, d’un appartement, d’une maison, etc. Cette performance est indiquée par un système d’échelle allant de A à G tout en sachant que l’échelle A signifie que le bâtiment est très économe en énergie. Si l’échelle correspond à un PEB G, cela veut dire que le bâtiment est énergivore.

Le certificat PEB contient également des recommandations d’amélioration de la performance énergétique dudit bâtiment. Ces pistes d’améliorations pourraient être indispensables pour les futurs acquéreurs ou locataires. Ils peuvent ainsi estimer l’envergure des travaux à entreprendre et négocier si besoin le prix d’achat ou de la location de son futur logement. Les travaux d’amélioration de la performance énergétique augmenteront aussi la valeur du bien immobilier en cas de revente. 

L’objectif de la mise en place du PEB

La mise en place du PEB a pour objectif d’uniformiser les performances énergétiques de toute l’Europe. En d’autres termes, l’Europe prévoit de n’avoir que des biens Q-ZEN (Quasi zéro énergie) c’est-à-dire des biens permettant une grande économie d’énergie. D’une manière générale, le coût d’un PEB Amay varie entre 300 à 400 euros. Cette différence de prix dépend de la nature des recherches qui doivent être réalisées par le certificateur. La taille de la maison à étudier et le nombre de ses façades influent aussi sur le montant à payer. Pour que le certificateur n’ait pas à faire beaucoup de recherches, il est conseillé de réunir le maximum d’informations nécessaires concernant votre bâtiment.

Qui sont concernés par le PEB Haneffe ?

Sachez que vous pouvez obtenir un certificat PEB Haneffe partout en Europe y compris en Wallonie dans la province de Liège. La réalisation d’un certificat PEB se fait en fonction de la catégorie de bâtiments c’est-à-dire de la date à laquelle la demande de permis a été faite. Toutefois, il convient de noter que les types bâtiments existants (demande de permis d‘urbanisme antérieure au 1er mai 2010) qui peuvent être certifiés sont les maisons unifamiliales, les appartements et les autres logements. Il en est de même pour les maisons unifamiliales et les appartements neufs (demande de permis d’urbanisme postérieure au 1 er mai 2010). Pour la certification des bâtiments neufs ou existants (bureaux, services, commerce, etc.), les outils indispensables sont encore en train d’être mis en place.

Comme il a été précédemment, la réglementation sur les performances énergétiques des bâtiments s’appliquent actuellement à toute la région de wallonne notamment dans la commune de Donceel. A cela s’ajoutent les autres villages qui lui sont administrativement rattachés à savoir Haneffe, Jeneffe, Limont, etc. Ce qui nous amène à parler de la réglementation PEB à Engis.

Les réglementations PEB à Donceel

Dans le cadre de l’uniformisation des performances énergétiques en Europe, la Wallonie exige que chaque bâtiment dans toutes les communes, notamment celle de Donceel, aient un certificat PEB. La présentation d’un certificat PEB Donceel est obligatoire lors de la vente ou de la location d’un bien. L’acquéreur ou le locataire en a besoin afin d’évaluer les performances énergétiques du bâtiment en question. Il est impératif de fournir le PEB avant la signature du contrat de vente ou de location. Cependant, le certificat PEB Donceel n’est pas négligé dans le cas où l’acquéreur projette de démolir le bien. A cet effet, cette information doit être mentionnée dans l’acte de vente avec une preuve de demande de permis de démolition.

Sachez également que les indicateurs PEB Donceel doivent être inscrits ou mentionnés dans les publicités (supports publicitaire, réseaux sociaux, etc.) des biens à vendre ou à louer. Ce qui permet aux candidats acquéreurs ou locataires d’avoir les informations sur les performances énergétiques de chaque bâtiment et de les comparer par la suite. Ce qui les aidera également à mieux orienter leur choix. Le critère de la performance énergétique est d’ailleurs l’un des facteurs déterminants étant donné les prix de l’énergie qui ne cessent de s’accroitre.

Pour la mention des indicateurs, veillez à bien reprendre les préfixes imposés par la législation. Il faut également respecter les suivis de la bonne unité. Les éléments qui doivent être mentionnés dans les publicités sont les suivants : le code unique ou le numéro d’identification du certificat PEB Donceel, la consommation totale d’énergie primaire qui est exprimé en kWh par an, la consommation spécifique d’énergie primaire qui est en kWh/m² par an.

A noter que la validité du certificat PEB Donceel est de 10 ans. Toutefois, si vous projetez d’effectuer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre habitation, vous devez mettre à jour votre certificat PEB Anthisnes en faisant une nouvelle demande. Il en est de même si vous avez l’intention de faire des travaux soumis à un permis d’urbanisme.

Les différentes sanctions relatives au certificat PEB Haneffe

Chaque vendeur est dans l’obligation de respecter la législation relative au certificat PEB Donceel sinon il sera soumis à des sanctions sou forme d’amende administrative pouvant aller de 500 à 1000 euros. En effet, pour l’absence d’un certificat PEB Haneffe valable lors de la mise en vente ou en location, l’amende administrative forfaitaire est de 1000 euros. Si vous ne respectez pas les obligations liées à la publicité des biens, vous devez payer une amende administrative forfaitaire de 500 euros. Il en est de même pour le non-respect de l’obligation relative à la transmission du certificat PEB Donceel.

Le fait de ne pas connaitre la législation du certificat PEB Hamoir pourrait engendrer une accumulation d’amende pouvant atteindre les 2500 euros que vous soyez un professionnel ou un particulier. En revanche, si vous avez engagé un agent pour s’occuper de votre publicité, c’est cet agent qui devra subir les sanctions à votre place.

Le déroulement de la visite du certificateur PEB Donceel

Concernant le déroulement de la visite du certificateur, il doit vérifier tous les critères relatifs à la consommation d’énergie du bâtiment à savoir l’utilisation de l’énergie renouvelable, le système d’isolation, le système de chauffage, etc. Voilà pourquoi, il est recommandé d’avoir des dossiers montrant comment la maison a été isolée. Il peut s’agir des factures des travaux, des plans, des contrats avec des entreprises avec les signatures des entrepreneurs, des documents techniques concernant l’ensemble de votre système de chauffage. Encore mieux si vous avez la possibilité de présenter des photos de votre maison en travaux comme les photos des parois, de l’isolation, etc.

Pour faciliter la tâche du certificateur et obtenir rapidement un certificat PEB Haneffe, il est conseillé de préparer préalablement les documents indispensables à savoir le permis d’urbanisme, une attestation signée de l’architecte qui s’est occupé du suivi de tous les travaux, un dossier complet du chantier, une réduction fiscale, une demande de prime avec une preuve d’attribution et un certificat PEB Jeneffe précédent. A rappeler que plus le travail du certificateur est facile, plus sa rémunération est moins élevée.

Certes, il existe des logiciels PEB permettant d’obtenir un certificat PEB Limont que ce soit en Wallonie ou dans les autres régions, mais il est toujours indispensable de recourir aux certificateurs PEB Ferrières pour faire les études et les recherches. D’où, la question comment trouver le meilleur certificateur PEB en 2021 ?

Les astuces pour trouver le meilleur certificateur PEB Donceel en 2021

Avant de choisir votre certificateur PEB Donceel, il importe de vérifier son cursus. Pour commencer, vous avez intérêt à choisir un professionnel inscrit dans la liste officielle de certificateur PEB de votre région comme du côté de Dinant ou du domaine du Bonsoy. N’hésitez pas à lui demander les pièces justifiant que c’est un professionnel ayant suivi et réussi une formation agréée par la région où il exerce. Un bon certificateur PEB doit être en mesure d’établir des certificats PEB des bâtiments résidentiels et des institutions publiques.

En effet, établir un certificat PEB n’est pas à la portée de tout le monde. La réalisation d’un certificat PEB requiert des compétences spécifiques que seuls les certificateurs disposent. Les calculs doivent être effectués avec une grande minutie. Plusieurs facteurs entrent en jeu dans le calcul du PEB. C’est à peu près un audit énergétique prenant en compte l’eau chaude sanitaire, le système de ventilation, la composition des parois de l’enveloppe de l’immeuble, etc. De plus, d’autres critères sont pris en compte à savoir le type de logement, la luminosité naturelle, la qualité de l’air intérieure et bien d’autres. Après la visite, le certificateur fait un rapport dans lequel il attribue une note à l’habitation. Ensuite une attestation vous sera transmise.

Nous tenons à vous préciser que la liste de certificateur varie d’une région à une autre. Par exemple, celle de la Wallonie n’est pas valable pour Bruxelles et vice-versa. Néanmoins, certains d’entre eux peuvent sont reconnus dans plusieurs régions. Pour être inscrit dans la liste de certificateur agréé, on doit respecter quelques conditions. Tout d’abord, il est recommandé de suivre la formation spécialement prévue pour ce profil et de réussir aux examens avec succès. Cependant, il convient de dire qu’aucun parcours spécifique n’est obligatoire pour pouvoir suivre la formation. En revanche, les candidats ayant une connaissance de l’univers de la construction et relative en énergie possèdent des atouts comparés aux autres.

Quoi qu’il en soit, faire appel à certificateur agréé est incontournable. C’est la seule garantie de bénéficier d’une évaluation correcte. N’hésitez pas à contacter notre équipe de certificateur peb pour la Wallonie si vous avez la moindre question.

Certificat PEB Amay, une obligation reglementaire en cas de vente

Certificat PEB Amay : comment se déroule la visite ?

Pour les agents immobiliers et les acteurs dans le bâtiment, le mot certificat PEB Amay (Performance Energétique des Bâtiments) n’a plus aucun secret. Toutefois, les personnes qui n’exercent pas dans ce secteur n’ont aucune idée de quoi il s’agit. Le décret PEB a été mis en vigueur depuis le 1er juin 2010. La certification énergétique des bâtiments résidentiels dans la commune d’Amay a débuté le 1er juin 2010. Faisant partie de la région Wallonne et de l’arrondissement de Huy, Amay rassemble les anciennes communes d’Amay, Ampsin, Flône, Jehay et Ombret-Rawsa. A cet effet, tous les propriétaires qui envisagent de vendre ou de mettre en location un bâtiment résidentiel dans cette région doivent disposer d’un certificat PEB Amay. Comment obtenir ce certificat énergétique et quelles sont les démarches à suivre ? Est-il vraiment indispensable d’avoir un certificat PEB ? On vous livre tous les détails dans cette éditoriale afin de soulever tous vos doutes.

Qu’est-ce qu’un certificat PEB Amay ?

Comme son nom l’indique, le certificat de Performance Energétique de Bâtiment ou PEB Amay est un document qui révèle la performance énergétique d’une maison. La consommation énergétique d’un bâtiment est évaluée sur une échelle de A à G). Dans ce système d’évaluation, le PEB A indique que le bâtiment consomme très peu d’énergie. Dans le cas contraire, un bâtiment qui affiche un PEB G est très énergivore.

A titre de rappel, un certificateur PEB agréé et reconnu par la Région Wallonne est le seul qui peut délivrer un certificat PEB Amay. En effet, ce dernier a suivi une formation spécialisée. Il sera donc apte à effectuer un calcul bien précis sur la consommation énergétique d’un bâtiment à partir des données qu’il a relevées. Si aucune modification n’a été apportée, la durée de validité d’un certificat PEB est de 10 ans à compter de la date de délivrance.

Certificateur PEB Jahay agréé : les deux types d’agréments

Le certificateur PEB Jahay de bâtiment public agréé est le seul qui peut établir un certificat énergétique dans la région Wallonne, notamment la commune d’Amay. Pour être fixé, il est vivement recommandé d’avoir une liste complète des certificateurs agréés. Les agréments se déclinent en deux sortes : certificateur interne et certificateur externe.

Avant d’établir son calcul, le certificateur PEB Ampsin agréé va d’abord effectuer une visite des lieux. Pour accélérer les choses, pensez à réunir quelques documents qui pourront éventuellement aider votre certificateur :

  • Le permis d’urbanisme.
  • Un dossier complet de chantier.
  • Le certificat PEB Engis précédent.
  • Les plans d’habitation.
  • Une Demande de déduction fiscale.
  • Une demande de prime validée par la région Wallonne.
  • Un dossier technique concernant le système de chauffage et ventilation.
  • Les données relevées dans les certificats verts.

Il convient de noter que le certificateur PEB Anthisnes agréé ne prendra en compte que les données qui peuvent être prouvées.

Encodage des informations sur un logiciel de calcul spécifique

Après avoir réuni les informations sur le terrain, le certificateur agréé va encoder les données sur un logiciel de calcul spécifique. L’encodage sera soumis au protocole préétabli. Par la suite, il entamera l’enregistrement de la certification PEB Ombret sur le site de Région Bruxelles/Wallonne. Une fois que vous avez payé tous les frais nécessaires, le certificateur agréé PEB vous fera parvenir une version papier de votre certificat PEB Amay (dans un délai de 30 jours). Sachez que la première visite du certificateur PEB agréé est gratuite. Une première visite avait été réalisée dans le domaine de vacances proche de Dinant, les Bungalows du Bonsoy à Hastière.

Seront indiqués sur le certificat PEB officiel d’un bâtiment :

  • La date d’édition du certificat PEB
  • La date limite de validité du certificat PEB Marchin
  • Les informations concernant le certificateur agréé PEB
  • La performance énergétique du bâtiment (variant de A++ (très économe) à G (très énergivore).
  • Les performances du système de chauffage.
  • Les performances du système d’eau chaude sanitaire.
  • Les performances du système de ventilation.
  • Les performances de l’enveloppe du bâtiment.
  • Les performances du système d’énergie renouvelables.
  • Le code d’identification du certificat
  • Le prix du certificat
  • Les recommandations pour améliorer la performance énergétique du bâtiment

Sachez que le certificateur agréé doit sauvegarder une copie des constats pendant un an.

A combien s’élève le coût d’un certificat PEB Flône ?

On ne peut pas définir de manière précise le coût d’un certificat PEB Flône. En effet, différents paramètres doivent être pris en compte, notamment :

  • La localisation du bien
  • La typologie du bien (maison ou appartement)
  • La superficie
  • Le nombre de façades
  • L’existence ou non des plans d’habitation
  • La présence d’annexe
  • La taille et la disposition du bâtiment ou de la maison.

Pour un appartement, une certification PEB Tinlot peut vous couter dans les 150,00 € à 250,00 € TTC. Par contre, pour une maison, cela revient nettement plus chère : entre 250,00 € à 600,00 € TTC. Aucune déduction fiscale ni bénéfice de prime ne vous sera allouée.

Des frais supplémentaires peuvent être rajoutés au devis dans le cas où :

  • L’appartement se situe au rez-de-chaussée ou au dernier étage
  • Le bâtiment est équipé d’une climatisation
  • Le bâtiment ne présente aucun plan

Vente ou location d’un bien immobilier : un certificat PEB est requis

Dans la commune d’Amay, il est pratiquement impossible de vendre ou de louer un appartement en l’absence d’un certificat PEB Spa. Avant de publier votre annonce, ayez d’abord à portée de main votre certification énergétique. Si vous avez le certificat, pensez également à vérifier si le délai de validité n’est pas dépassé.

Au risque de payer une amende, vous devrez citer dans votre publicité les indicateurs PEB de l’immeuble de manière explicite. Selon le cas (professionnel ou particulier), la sanction peut varier entre 500€ à 1000€.

En ce qui concerne la vente d’un bien qui sera démoli par la suite, la présentation d’un certificat PEB Amay n’est pas vraiment obligatoire. Toutefois, la demande de démolition doit être jointe avec l’acte de vente pour servir de preuve. L’intention de démolir l’immeuble doit également figurer dans l’acte de vente.

Les différentes catégories de certificat PEB

Le modèle du certificat PEB Verviers diffère en fonction de la localisation du bien ainsi que de la date de dépôt de la demande du permis d’urbanisme. On distingue généralement trois types de modèles :

  • Le modèle « bâtiment neuf » : est réservé pour les nouvelles constructions. Ce type de certificat est établi par Bruxelles Environnement suivant la déclaration PEB enregistrée par le conseiller PEB. Ce dernier était en charge du suivi du chantier en question.
  •  Le modèle « habitation individuelle » : ce prototype est destiné aux bâtiments plus anciens et/ou qui ont été rénovés. Ce certificat est délivré par un certificateur agréé résidentiel.
  • Le modèle « bureaux » s’applique aux bureaux qui ont été construits sur une surface mesurant plus de 500m2. Dans ce cas précis, le certificat PEB est alors établi par un certificateur tertiaire.

Peu importe le modèle, le certificat PEB devra mentionner la consommation énergétique du bien, variant de A++ (très économe) au G (très énergivore). La performance énergétique sera calculée sur la base des spécificités énergétiques du bâtiment.

Parlons de la déclaration PEB pour une nouvelle construction ou rénovation

La déclaration PEB est un document qui récapitule les performances énergétiques d’un bâtiment. Avant de construire ou bien de rénover sa maison, le propriétaire devra faire une déclaration. Les règlementations PEB deviennent de plus en plus strictes. Les exigences évoluent suivant la date de dépôt de la demande du permis d’urbanisme.

L’objectif est de construire des bâtiments qui consomment moins d’énergie sans pour autant diminuer le confort. Les nouvelles constructions doivent répondre à l’ensemble des nouvelles exigences PEB, à savoir :

  • La performance du bâtiment (exprimé en « EW »).
  • Le degré d’isolation du bâtiment (exprimé en « K »).
  • La résistance thermique des parois doit suivre la norme.
  • Le respect du système de ventilation.
  • La consommation énergétique primaire annuelle (traduite par m²).
  • La limite du risque de surchauffe doit être respectée.

Pour ce qui relève des rénovations avec permis, vous devrez considérer seulement les conformités en terme de U et la ventilation. Il convient de noter que l’administration peut délivrer ou non un certificat PEB en cas de rénovation.

Les sanctions appliquées à défaut d’un certificat PEB

En région Wallonne et dans la commune d’Amay, le certificat PEB Amay doit être présenté au moment de la mise en vente ou bien de location d’un bien. Par ailleurs, les agents immobiliers et les propriétaires doivent se soumettre aux obligations liées à la publicité. Effectivement, la publicité doit indiquer clairement la performance énergétique du bâtiment ou de la maison que vous allez louer ou vendre. Les mentions suivantes devront-être incluses dans les publicités :

  • Le code unique ou numéro d’identification du certificat
  • La consommation totale d’énergie primaire (en kWh/an)
  • La consommation spécifique d’énergie primaire (en kWh/m² par an)
  • La classe énergétique

Il faut également montrer la version originale du certificat PEB à l’acquéreur avant la signature du contrat de vente ou de location.

L’absence du certificat PEB LLN ou bien le manquement à l’une des obligations relatives à la publicité peuvent être sanctionnés par des amendes administratives. Voici les sanctions qui peuvent être appliquées :

  • 1.000€ si vous n’avez pas en votre possession le certificat PEB
  • 500€ si vous avez omis de mentionner dans le contrat de location ou de vente que vous avez communiqué le certificat PEB à l’acquéreur.
  • 500€ si vous ne remettez pas une copie du certificat au locataire avant la signature du contrat de bail
  • 500€ si vos publicités ne sont pas conformes aux règlements en vigueur

N’hésitez pas à contacter notre certificateur PEB afin de poser vos questions ou programmer une visite !

 

certificat peb d'Engis

Certificat PEB Engis : les pièges à éviter pour réussir la vente de son bien

La certification PEB Engis ou performance énergétique des bâtiments est une carte d’identité énergétique. Il s’agit d’un document obligatoire pour les bâtiments anciens et pour les nouvelles constructions. Cette certification est importante dans le cas d’une vente ou d’une location. Elle varie d’une région à une autre. Pour Engis et ses sections (Clermont-sous-Huy, Hermalle-sous-Huy, Éhein-Bas, Ombret-Rawsa), la certification qui les encadre est le PEB de la région wallonne.

Un certificat PEB Engis détermine le score énergétique d’un bâtiment dans ce secteur suivant des codes allant d’A+ à G. À cela s’ajoutent des codes couleur. Il y a le rouge pour les bâtiments moins performants et le vert pour les bâtiments passifs. Pour réussir un certificat PEB Engis, il faut éviter certains pièges. Pour ce faire, il faut respecter les exigences pour 2021.

Le certificat PEB Engis : les exigences pour 2021

Pour réussir son certificat PEB Engis, comprenant également les bâtiments de ses sections, il faut respecter les exigences PEB 2021. Cela concerne notamment les nouvelles constructions. Les bâtiments doivent être Q-Zen. Une maison Q-Zen est un bâtiment dont l’isolation et la ventilation sont optimales. Elle ne consomme presque pas d’énergie. La majorité des énergies utilisées proviennent de sources naturelles.

Pour qu’une maison soit Q-Zen, il faut respecter les normes de cette nouvelle exigence. Il s’agit des exigences d’un label A au niveau PEB Anthisnes. Le bâtiment doit avoir :

  • Une isolation thermique (niveau K) inférieure ou égale à K35.
  • Une performance énergétique globale (EW) inférieure ou égale à 45.
  • Un niveau Espec ou consommation d’énergie primaire inférieur ou égal à 85 kWh.m2/an.
  • Une surchauffe qui ne dépasse pas les 6 500 kH.

Il y a également des exigences concernant l’enveloppe du bâtiment. Cela concerne les murs, le sol, le toit, les fenêtres et le vitrage.

  • Pour le toit, les murs et le sol, l’Umax doit être de 0,24 W/m2K
  • Pour les fenêtres, l’Umax doit être de 1,5 W/m2K
  • Pour les vitrages, l’Umax doit être de 1,1 W/m2K

Pour les anciennes maisons ou celles destinées à la rénovation, la norme PEB ne change pas. Il faut respecter les conditions de 2017 dont :

  • Un niveau d’isolation thermique de K35 max
  • Une consommation globale énergétique de 65 KWh/m2/an max
  • Une consommation globale d’énergie primaire de 115 max (EW)
  • Une surchauffe de 6500 kH
  • Une étiquette énergétique B

Calcul du PEB                                                             

Pour obtenir un certificat PEB Clermont-sous-Huy ou encore Ehein, il faut faire appel à un certificateur indépendant agréé par la région Wallonie. Ce dernier réalisera un audit complet des éléments tels que la luminosité, l’aération naturelle du bâtiment, les aérations artificielles, le chauffage, la ventilation, l’étanchéité, l’isolation, la climatisation, etc. Il vérifiera également la présence d’éléments tels que l’installation photovoltaïque par exemple. Il établira par la suite un rapport et décernera la note PEB marchin suivant la qualité énergétique du bâtiment. Il ne faut pas négliger les résultats d’un certificat PEB, car il impacte sur le prix d’un bâtiment lors d’une vente, la recherche de locataire lors d’une location, etc.

Pour éviter les pièges d’un audit PEB, causant un mauvais score, l’idéal, c’est de passer par un architecte spécialisé en maison Q-Zen pour les nouvelles constructions. Pour les anciens bâtiments, il faut passer par un facilitateur PEB Tinlot. Pour la Wallonne, un facilitateur est un spécialiste privé ou provenant d’une association. Il a pour but d’aider les particuliers ainsi que les entreprises à adopter des solutions optimales pour un meilleur score PEB Ombret.

Évitez les petits travaux

Pour obtenir un score PEB parfait pour une maison existante, il faut choisir entre quelques remplacements d’équipements et des travaux de rénovation. Il ne faut pas choisir la solution la plus facile et la plus abordable. Certes, il est possible d’améliorer le score en installant un thermostat, des vannes thermostatiques, un régulateur, etc.

Il y a aussi l’installation de joints isolants sur les ouvertures (portes, fenêtres, etc.). Pour éviter une déperdition de la chaleur, il est aussi possible d’installer des gaines d’isolation en mousse autour des canalisations par exemple. Toutefois, ce ne sont que des solutions à court terme. Vu les exigences PEB Ouffet actuelles, les certificateurs seront plus exigeants et demanderont des solutions plus performantes. L’idéal, donc, c’est de réaliser des travaux de rénovation.

Remplacez la chaudière par un modèle à condensation par exemple. Cela fera économiser entre 10 à 30 % d’énergies. De plus, il existe des primes pour le chauffage en Wallonne. Pour l’isolation, isolez le toit pour économiser 30 % d’énergie, les murs pour 25 % d’énergies, remplacez les fenêtres par un double ou triple vitrage par exemple. Enfin, mettez en place des solutions de production d’énergie renouvelable. Pour les nouvelles constructions, il faut une maison Q-Zen.

Ne négligez pas la norme Q-Zen Engis 2021

Pourquoi deviez-vous suivre la norme Q-Zen pour une nouvelle construction ? Tout d’abord, parce que c’est une exigence du PEB en 2021. Le non-respect de cette exigence peut conduire à des amendes administratives. Après, une maison Q-Zen permet aussi de valoriser un bâtiment à vendre ou à louer. Sans parler de l’économie d’énergie. Les factures énergétiques se verront réduites considérablement. Le bâtiment sera également plus confortable. Il n’y aura pas de déperditions de chaleur ni de courants d’air dérangeants.

Mesurez correctement le rapport entre K et U

Pour réussir la certification PEB Hamoir, il faut confier la construction à un expert de la stratégie Q-Zen. Ce dernier doit être capable d’optimaliser les pertes de chaleur et la consommation d’éclairage. Il ne faut pas réaliser une construction totalement moderne basée sur les luminaires décoratifs. Il faut opter le plus possible pour l’éclairage naturel. Pour ce faire, il faut limiter la profondeur des pièces. Il faut vérifier que le bâtiment respecte l’exigence K et les valeurs Umax. Il y a toutefois un dilemme entre le respect de la valeur K et de la valeur Umax. C’est là le piège qu’il faut analyser. Plus le niveau K est performant, plus la transmission lumineuse sera moins bonne. Le mieux, c’est de trouver un équilibre entre les parois opaques et les parois translucides.

Les parois opaques sont plus isolantes que les parois translucides, mais sans ces derniers, le bien-être des habitants ne sera pas respecté. S’il y a trop de parois translucides, la maison risque également une surchauffe. Il faut donc calculer ces points pour éviter les pièges d’une maison Q-Zen et pour réussir le certificat PEB des batiments publics. Vous devez choisir une proportion de vitrage précise pour favoriser l’éclairage naturel tout en évitant une surchauffe ou une déperdition de la chaleur. Il est aussi possible d’opter pour la pose de pare-soleil.

Ne négligez pas l’isolation de votre bien

Il ne faut pas se priver lors qu’on parle d’isolation dans une maison Q-ZEN. Si vous souhaitez réussir le certificat PEB, vous ne devez pas négliger l’isolation. Vous devez tous isoler, comprenant les murs, le toit, les sols, les portes et fenêtres, les vitrages, etc. Vous devez aussi privilégier l’étanchéité à l’air. Il faut avoir une valeur K très basse et respecter les exigences Umax. Pour une excellente valeur K, il faut des parois opaques. Pour les exigences Umax, il faut des isolants de 10 à 15 cm ou plus. À noter qu’un centimètre en plus en termes d’isolants permet aussi de gagner 1 point sur le niveau EW.

Évitez d’investir dans des matériels et technologies complexes de chaud ou de froid pour atteindre la norme Q-Zen et améliorer votre score au niveau du certificat PEB Engis. Misez plutôt sur un niveau d’isolation élevé. Pour respecter la norme, vous devez avoir des parois opaques de 0,15 W/m2K et des fenêtres dont la valeur U est inférieure à 0,8 W/m2K. Concernant l’étanchéité, tout en respectant les normes Q-Zen et dans le cadre d’un certificat PEB, il faut viser un débit de fuite de 50 Pa par unité, inférieur à 2m3/hm2.

Ne négligez pas les systèmes à utiliser

Pour un bon score dans le cadre d’un certificat PEB Engis, il faut choisir les systèmes à utiliser dans le bâtiment. Bien qu’un bâtiment étanche soit plus économique en termes d’économie d’énergie, il faut toutefois penser au confort des occupants. Il faut un système de ventilation optimal, économique et hygiénique pour une maison Q-Zen. Le choix de la ventilation est donc très important. Vous ne devez pas vous orienter vers des modèles quelconques. L’idéal, c’est une ventilation double flux associé à un système de récupérateur de chaleur.

Concernant le chauffage, sachez que pour une norme Q-Zen, la consommation ne doit pas dépasser les 85 kWh pour 2021 si vous souhaitez réussir votre certificat PEB Wavre (alors qu’elle était de 115 kWh en 2017). Il est possible de réduire la consommation en optant pour des chaudières peu performantes ainsi que pour une isolation et une étanchéité à l’air plus optimales. Notez que la norme Q-Zen vise à encourager l’utilisation de systèmes de production d’énergie renouvelable. Dans ce sens, vous pouvez faire appel à une pompe à chaleur, à un chauffe-eau solaire, etc.

Vous pouvez bien sûr utiliser une chaudière à gaz ou à condensation, mais il faut respecter certaines conditions. Vous devez soit avoir un niveau K inférieur à 20, soit avoir des parois opaques isolés de 0,15 W/m2K, soit équiper le bâtiment d’un panneau PV comprenant 10 % de la surface du plancher.

Les énergies renouvelables dans la commune de Engis

Pour réussir son score PEB, il faut produire la quantité d’énergie nécessaire, partiellement ou totalement, sur place. L’énergie doit être produite de manière renouvelable. Pour la Wallonie, donc, pour Engis et ses sections, il n’y a pas d’exigences particulières comme pour la Flandre. Toutefois, le fait de faire appel à des solutions comme des panneaux solaires photovoltaïques, thermiques, et autre, permet d’améliorer le score EW et l’Espec.

Renouveler le certificat énergie Engis

Si votre bâtiment a reçu une mauvaise note PEB lors de sa certification, il est possible de demander un renouvellement. Mais pour éviter les pièges du certificateur et atterrir encore avec une mauvaise note, il faut penser à rectifier la qualité énergétique du bâtiment. Pour ce faire, il faut faire appel à un architecte spécialisé en construction ou rénovation basée sur les normes d’économie d’énergie. Il faudra ensuite réaliser des travaux de rénovations et de remplacement d’équipements. Une fois les travaux effectués, vous pouvez demander un audit PEB et renouveler votre score.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question. Si vous souhaitez faire réaliser la certification PEB d’une maison neuve ou dans ce cadre d’une grosse rénovation.

Certifcat PEB Anthisnes - une obligation pour la vente de votre maison

Certificat PEB Anthisnes : tout savoir sur le document énergie de votre maison

Le certificat PEB Anthisnes est la pièce qui atteste la performance énergétique d’un bâtiment. Elle affiche justement la capacité énergétique d’un logement sur une échelle de A à G. La première lettre affirme que ce dernier est très économe tandis que la seconde confirme s’il est énergivore. Depuis quelque temps, le gouvernement devient de plus en plus strict par rapport à la carte d’identité énergétique. Cette raison explique pourquoi il serait mieux de prendre les bonnes décisions lors de la conception d’une nouvelle construction afin de minimiser la consommation annuelle. De même, étant donné que l’Europe s’est engagée face au protocole de Kyoto, son exigence en termes de climat intérieur et de performance énergétique est plus importante. Pour preuve, tous les bâtiments publics doivent bénéficier d’une certification dès l’année 2021. Ce faisant, il est conseillé de préparer son Certificat PEB Anthisnes au préalable. Focus ! 

Le certificat PEB Anthisnes:  une étape obligatoire à partir de 2021

Comme indiqué précédemment, la certification PEB Anthisnes doit désormais figurer parmi les paperasses à exposer dans le hall d’un bâtiment public dès 2021. Il faut qu’elle soit visible dans la bibliothèque, les centres sportifs, les piscines, etc. Le propriétaire doit faire en sorte que le contenant du document soit lisible. Cette exigence touche également les autorités communales, provinciales, communautaires, fédérales et régionales. Elle concerne aussi les institutions internationales et européennes. Cette norme atteindra, par ailleurs, les établissements de la petite enfance, de l’enseignement et de la formation dès le 1er janvier 2022. À noter que ce papier est obligatoire pour les constructions qui dépassent les 250 m². Il affichera la qualité énergétique Tavier de celles-ci en se basant principalement sur leurs factures de consommations réelles. Cela inclut l’électricité, le pellet, le gaz, et tant d’autres encore.  

Les exigences PEB Anthisnes deviennent plus complexes. Dorénavant, tous les bâtiments à construire doivent respecter le standard Q-zen (Quasi Zéro consommation énergétique). Dans tous les cas, il est important de limiter les besoins en énergie comme le système de refroidissement, l’éclairage, le chauffage, la ventilation et l’utilisation d’eau chaude afin de privilégier les systèmes à énergie renouvelable. Il s’agit en clair d’une énergie fournie par des sources non fossiles telles que l’aérothermique, le gaz décharge, les eaux usées, l’énergie solaire, le biogaz, la géothermique, etc. Une fois le Certificat PEB Anthisnes en place, il faut le présenter à chaque étape de vie du bâtiment : construction, vente et location. Concernant sa validité, elle peut aller jusqu’à 10 ans. Il faut néanmoins effectuer une mise à jour chaque année en faisant appel bien évidemment à un professionnel comme le certificateur PEB Hody.  Étant donné que la PEB pour la Région de Bruxelles s’est déjà fixé un tel objectif en 2015, il n’est pas concerné par l’obligation susmentionnée.

Zoom sur le déroulement de la certification PEB Anthisnes

Les bâtiments publics sont les plus concernés par le changement et les exigences en 2021. Pour se conformer à la norme en vigueur, il faut définir la consommation des unités non résidentielles grâce à la méthode PEN autre attestation PEB Anthisnes. Il s’agit d’une approche efficace qu’il faut appliquer sur les types de bâtiments non individuels sauf sur les unités industrielles. À noter que certains secteurs énergétiques en partie fonctionnels peuvent être sujets d’une subdivision supplémentaire. Ils sont définis par les horaires d’occupations, les températures intérieures, les besoins nets annuels pour l’eau chaude, le temps de mise en marche de la ventilation, les gains internes, le nombre d’utilisations de l’éclairage par mois et le niveau de commodité lumineuse. Concernant les exigences auxquelles chaque bâtiment doit répondre, voici une liste à ne pas négliger. Premièrement, Umax est le coefficient de transmission thermique maximal pour chaque paroi perte de chaleur. La valeur U est en hausse si seulement la paroi est bien isolée. Ensuite, il existe ce que l’on appelle le niveau K. Il détermine l’isolation thermique de tout le logement. Pour définir la qualité d’isolation de celui-ci, l’indice doit être faible. Le niveau E dans la PEB Marchin, quant à lui, caractérise le taux de consommation en énergie primaire tandis que la ventilation indique les dispositifs à prévoir ainsi que les débits minimaux. Enfin, il est impératif de respecter le risque de surchauffe pour un confort inégalable.  

Pour bénéficier d’un Certificat PEB Anthisnes pour un bâtiment neuf, il faut commencer par une déclaration PEB initiale. Il s’agit d’un papier qui décrit les différents dispositifs et qui définit aussi la performance énergétique d’un logement. Une fois que tout est en place, il ne reste plus qu’à déposer une déclaration PEB Tavier finale au maximum 1 an de la fin du chantier ou de l’occupation du bâtiment. Cette paperasse tient compte du résultat réel de PEB Hody et représente les travaux pour atteindre l’indice énergétique PEB Tinlot.

Certificat PEB Anthisnes 2021 : gros plan sur les bâtiments concernés et leurs caractéristiques

Anthisnes se trouve dans la commune de Belgique, en Région Wallonne. Elle se démarque par ses nombreuses terres agricoles et ses forêts. Elle se divise en 3 sections, dont Villiers-aux-tours, Hody et Tavier. Depuis 1846 jusqu’à aujourd’hui, la population de ce village augmente considérablement. Pour preuve, les chiffres indiquent que le taux est allé de 2967 à plus de 4200 cette année. Anthisnes séduit également les touristes, notamment parce qu’elle regorge de nombreux patrimoines. Le château de Xhos figure, par exemple, parmi les plus visités dans la commune, par son originalité. Il se compose en effet d’un corps de logis avec perron, de deux ailes et de deux tours carrées, de quoi ravir les amateurs d’art culturel ! De plus, il est ancien puisqu’il a été construit dans les XVIIes siècles. Pour profiter de leurs voyages aux Anthisnes, les visiteurs se ruent généralement dans l’église située à Hody. Ayant vu le jour à la fin du 11e siècle, elle fit l’objet de rénovation au 18e siècle puis en 2003. Son extérieur se distingue par son donjon et sa tour crénelée avec un clocher du 14e siècle. On y trouve également deux sacristies et une chapelle castrale. Un grand nombre de touristes avouent être sous le charme des décors baroques intérieurs. Pour les amoureux de bière, ils auront la chance de découvrir justement les secrets de cette boisson en allant au Musée de la bière et du Pékèt. Ils en sauront davantage sur les origines, les arômes utilisés et les techniques de brassage de la bière. Bien évidemment, il est possible de faire une dégustation dans les caves dédiées. Les touristes pourront par la même occasion en acheter dans la boutique. Enfin, le château Villiers-aux-tours, est un patrimoine classé de Belgique. Construit au XIIIe siècle, il se positionnait parmi les plus beaux châteaux du pays. Il se différenciait surtout par ses quatre tours et son double fossé. Malheureusement, il a été brûlé et reconstruit au XVIIe siècle. Grâce à ses nombreux patrimoines, cette commune francophone de la province de Liège attise la curiosité des grands voyageurs. C’est pourquoi plusieurs porteurs de part choisissent Anthisnes pour investir leurs argents. Ils s’y déplacent généralement afin d’arrondir leur facture de fin de mois. Il faut toutefois bénéficier d’un Certificat PEB Anthisnes pour chaque nouvelle construction.

Étant donné que le renouveau en 2021 concerne principalement les bâtiments non individuels, il serait important de connaitre les logements touchés. À part les différentes autorités susmentionnées, les organismes d’intérêt public, les personnes morales de droit public ou privé proposant des services publics en font aussi partie. Les différents types de catégories d’occupation impliqués sont : l’hôtel de ville, le musée, le centre pénitentiaire, les maisons de repos, les parlements ou les juridictions judiciaires, les services administratifs, etc. À noter que le nombre de certificats à fournir dépend des répartiteurs, des compteurs et des jauges embarqués.

Qui s’occupe de la certification PEB Villers-aux-Tours ?

Plusieurs acteurs entrent en jeu lors de la préparation du Certificat PEB Villers-aux-Tours. Premièrement, le déclarant PEB est celui qui doit répondre aux exigences PEB. On parle généralement d’un maitre d’ouvrage voire d’un acquéreur. Ensuite, il existe aussi ce que l’on appelle le responsable PEB Ouffet. Il s’agit d’une personne morale ou physique qui s’occupe des différentes tâches pour atteindre les exigences susmentionnées. Elle est souvent désignée par le déclarant ou bien envoyée par le gouvernement. À noter qu’elle doit se charger de la rédaction des engagements indiqués précédemment. Pour un bâtiment de moins de 1000 m², il faut un auteur d’étude de faisabilité. Enfin, il est conseillé de se confier à un certificateur PEB Villers-aux-Tours. Celui-ci a pour rôle d’évaluer la performance énergétique de tous les types de bâtiments. Ce faisant, il doit au préalable rendre visite au bien concerné afin de définir sa capacité énergétique. Il se base aussi sur des preuves acceptables établies par le propriétaire. Professionnel, il reste en contact régulier avec son client. Il a la capacité de répondre aux questions de ce dernier. Pour jouer ce rôle, un certificateur doit bénéficier d’une formation reconnue. À noter que cette dernière concerne notamment les individus qui disposent uniquement des diplômes d’architectes ou d’ingénieur civiles. Avant de faire un choix final, il est important de connaitre les spécificités du certificateur agréé. Certains sont en effet, spécialisés dans les habitations individuelles ou les unités tertiaires tandis que d’autres sont habilités à constituer des certificats PEB bâtiment Public. Étant donné qu’il existe actuellement un panel de certificateurs PEB Hamoir, il est conseillé d’effectuer une sélection plus objective. Grâce à internet, cette tâche s’annonce plus simple. Il faut cependant prendre son temps à bien décortiquer les diplômes et à connaitre les expertises du professionnel en question. Un petit entretien en tête à tête fonctionne parfaitement pour en savoir plus sur ce dernier. En outre, il ne faut pas hésiter à consulter les avis des clients et les notes qu’ils lui ont attribuées.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir une visite de certification PEB par l’un des agents “certificateur”.

Certificat PEB Marchin pour la vente d'une maison

Certificat PEB Marchin : une obligation wallonne pour la vente

Qui peut délivrer un certificat PEB ?

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, acheteur ou locataire, il vous faut connaître la qualité énergétique nommé PEB Marchin du logement que vous souhaitez vendre, acheter ou louer. Est-ce que la consommation d’énergie de ce dernier est moyenne ou au contraire, est-elle très élevée ? C’est là qu’intervient le certificat PEB Marchin qui ne doit pas être fourni par n’importe qui. Découvrez toutes les informations nécessaires à ce sujet.

Qu’est-ce qu’un certificat PEB Marchin ?

Le certificat de Performance Energétique des Bâtiments à Marchin est un document officiel qui indique, pour une utilisation normale, la performance énergétique d’un bâtiment existant. Elle y est exprimée sous la forme d’une échelle de classification qui va de A à G, respectivement du vert au rouge correspondant au minimum d’énergie consommée au plus énergivore. Cela est possible grâce à des données constatées et récoltées sur place. En termes simples, c’est la carte d’identité énergétique d’une habitation.

Que contient un certificat PEB Lileau ?

Ce document mentionne la date à laquelle le certificat a été établi, sa date de fin de validité, l’identité du certificateur, les informations spécifiques du bâtiment, c’est-à-dire son adresse et son affectation, ainsi que sa performance énergétique. Elle est mesurée au moyen des indicateurs suivants : la classe énergétique PEB Lileau, la consommation totale d’énergie primaire qui est exprimée en kWh/an, la consommation spécifique d’énergie primaire en kWh/m²/an, l’énergie renouvelable, le CO2. Ce certificat de performance énergétique contient également des recommandations d’amélioration. Noter toutefois que le coût en énergie de l’habitation n’y est en aucun estimé ou afficher.

Dans quels cas demander un certificat PEB Vyle-et-Tharoul ?

Si vous êtes propriétaire, il vous incombe de faire la demande d’un certificat PEB Vyle-et-Tharoul dans les cas suivants :

  • si votre bâtiment est en pleine construction,
  • si vous avez l’intention de publier une annonce de location ou de vente d’un bien sur le marché immobilier,
  • si un potentiel locataire ou acheteur vous le réclame,
  • ou s’il y a un changement de bail

Pour faire court, vous devez en faire la demande à chaque étape de la vie de votre bien immobilier, de sa construction, jusqu’à sa mise en location ou sa mise en vente.

Est-il obligatoire de l’avoir en Wallonie ?

Pour le propriétaire du bien immobilier, oui. Et ce, depuis le 1er novembre 2008 pour Flandre, le 1er juin 2010 pour la région de Wallonie et le 1er mai 2011 pour Bruxelles. Mais c’est à partir du 1er novembre 2011 que le certificat s’applique pour les ventes et locations effectuées sur l’ensemble du territoire belge.

Quels sont les biens concernés par la certification énergie ?

Mis à part les hypothèques, les ventes publiques et les indivisions, tous les bâtiments résidentiels doivent être soumis à ce certificat PEB Tinlot. Cependant, il existe une petite différence au niveau des régions. Ainsi, pour la Région de Bruxelles-Capitale, la vente de tout type d’habitation et les transactions immobilières comme la location ou le leasing immobilier doivent faire l’objet d’un certificat énergétique. Dans la Région flamande, il est obligatoire pour la vente et la location de maisons, d’appartements et d’immeubles à appartements. Et pour toutes les localités wallonnes longées par le Lileau, les ventes ou les locations de maisons et d’appartements sont concernées.

Quels sont les paramètres pris en compte ?

Pour l’évaluation, le certificateur PEB Marchin considère tous les éléments énergétiques, ou tout autre composant de l’habitation qui est susceptible de causer une déperdition d’énergie, ou qui peut avoir n’importe quel impact sur la performance énergétique. Ce sont les isolants, le système de chauffage, les murs, le vitrage, les fenêtres, les matériaux de construction, l’énergie passive, l’eau chaude, le système de ventilation, le système de production d’énergie renouvelable, le plancher, la toiture, etc. En Région flamande, le certificateur ne prendra en compte qu’un certain nombre de paramètres. Tandis que, pour un certificat PEB Marchin ou bruxellois, ils seront tous considérés.

Est-ce qu’il doit être mentionné dans les publicités de vente et de location ?

Pour  ne pas induire en erreur les futurs locataires ou acheteurs, ils doivent impérativement être informés de la performance énergétique du bâtiment qu’ils souhaitent louer ou acquérir. Ainsi, les indicateurs PEB le Triffoy, tels que la classe énergétique, qui sont issus du certificat doivent être mentionnés dans les annonces de location ou de vente avec le numéro d’identification du certificat PEB Ouffet. D’ailleurs, le vendeur ou le bailleur doit communiquer une copie du certificat PEB Hamoir à son client avant la signature de l’accord convenu entre les deux parties.

Quels en sont les avantages du certificat PEB Marchin ?

Pour le propriétaire, c’est la preuve physique qu’il a fait contrôler son bien immobilier. Ensuite, en connaissant la performance énergétique de son logement, il peut réduire sa consommation pour maîtriser la facture énergétique. Si le bien en question dispose d’un bon score énergétique, c’est là un argument de négociation au niveau du prix lors d’une vente. Et le plus important, il agira pour le bien de la planète en contribuant à la réduction des émissions de CO2.

Pour le client habitant Marchin, il lui permet de faire une comparaison entre les performances énergétiques des logements qui l’intéressent, pour qu’il puisse correctement faire son choix, toujours en vue d’une maîtrise de la facture.

Quelles sont les conditions et les démarches à faire ?

Si c’est un bâtiment existant, le propriétaire peut directement se rapprocher d’un certificateur agréé de sa région, par exemple de Wallonie pour l’établissement d’un certificat PEB Marchin. Et s’il s’agit d’un logement en cours de construction, il incombe au maître d’ouvrage de désigner le certificateur agréé ou responsable PEB. En effet, cela est nécessaire pour veiller au respect des exigences de performance énergétique. C’est ce que l’on appelle « procédure PEB Ferrières de construction ».

Qui est habilité à le faire ?

Quel que soit le bien immobilier concerné, seul un certificateur ayant suivi une formation spécifique et qui justifie d’un agrément en bonne et due forme est habilité à réaliser et à octroyer un certificat PEB. Il doit être agréé par la région dont dépend le bien à certifier à savoir la région Bruxelles-Capitale, la Région flamande ou la Région wallonne. En ce qui concerne la liste de ces professionnels, vous pouvez vous rendre sur le site officiel de chaque région pour la matière « énergie » ou « environnement ».

Quelle est sa durée de validité ?

Que ce soit pour Flandre, Bruxelles et la région parcourue par le Triffoy, le certificat PEB Stoumont remis par le certificateur est valable pour une durée de 10 ans maximum, et il peut être transmis à tout nouveau propriétaire ou locataire. Il existe bien évidemment des exceptions comme la modification ou l’amélioration des caractéristiques énergétiques de l’habitation, ou des travaux de rénovation qui visent à réduire ou au contraire, à ajouter un nouvel élément énergétique. Cela peut être le remplacement d’une chaudière, l’installation d’un nouveau système de ventilation électrique, etc. Dans ces cas, le vendeur ou bailleur doit de nouveau faire certifier son bien avant toute transaction immobilière. Il peut faire appel à son certificateur habituel, cela lui reviendrait moins cher puisqu’il ne s’agit que d’une simple mise à jour, ou à un nouveau certificateur qui reprendra le contrôle à zéro.

Est-ce qu’il diffère selon la région ?

On constate effectivement une différence au niveau même de l’appellation. Le terme « certificat PEB » est plus communément utilisé à Bruxelles. En Wallonie, le certificat PEB Marchin sera plutôt appelé « certificat CEP » pour consommation d’énergie primaire, et en Flandre, il s’agit de l’EPC ou « energie prestatie certificaat ». Mais, quelle que soit l’abréviation, il s’agit de la même certification dont l’objectif est de mesurer la performance énergétique d’un bâtiment. Ensuite, les exigences, la procédure ainsi que la législation diffèrent également selon la région, mais sa durée de validité reste la même, à savoir de 10 ans.

Qu’en est-il du coût de la certification PEB Marchin ?

Premièrement, il revient entièrement au propriétaire de régler la facturation du certificat. Et deuxièmement, sachez que les prix de la certification sont aussi différents dans chaque région. Cela est dû au nombre de paramètres qui sont pris en compte pendant la visite du certificateur, et qu’il analysera par la suite. En Région flamande, la certification sera moins chère, car ils sont moins nombreux comparés à ceux qui sont considérés en Wallonie et à Bruxelles. Dans ces deux régions, l’ensemble des paramètres seront pris en compte, ce qui nécessitera plus de temps au contrôleur.

Et dans le cas où la procédure n’est pas respectée ?

Lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier, l’absence du certificat énergétique de l’habitation est passible d’une sanction pénale et/ou financière selon la région. Le notaire doit en notifier le PEB Bruxelles Environnement qui décidera si le propriétaire devra payer une amende administrative de 62,50 euros à 2 500 euros, ou encourir une sanction pénale. Toutefois, cela n’annulera pas la vente. En Région flamande, ce sera une amende allant de 500 euros à 5 000 euros. Et si cela se déroulait dans la Région wallonne, le vendeur ou bailleur qui n’a pas pris le temps de réaliser un certificat PEB Marchin par exemple, devra également payer une amande administrative.

La spécificité de la Région wallonne        

Prenons l’exemple d’un propriétaire qui souhaite vendre ou louer son logement qui se trouve à Vyle-et-Tharoul. S’il ne mentionne pas les indicateurs PEB sur l’annonce, il devra acquitter une amende administrative forfaitaire de 500 euros, la même somme à payer dans le cas de la non-transmission du certificat. S’il a omis de présenter le certificat énergétique du bâtiment lors de la vente ou de la location, le notaire ou le locataire même se chargera de prévenir la Région wallonne qui lui réclamera une amende administrative forfaitaire de 1 000 euros. D’ailleurs, le locataire à qui le bailleur n’a pas présenté le certificat PEB Marchin, en prenant connaissance de son droit, pourra à tout moment cesser le bail en ne lui versant aucune indemnité.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter notre certificateur peb agréé en Wallonie.