certificat peb Ouffet une obligation en Wallonie

Certificateur PEB Ouffet : Comment faire réaliser un rapport énergie ?

Considéré comme la carte d’identité en matière d’énergie d’un bâtiment, le certificat PEB Ouffet ressemble aux étiquettes affichées sur les appareils électroménagers pour indiquer leur efficacité énergétique. Il est notamment utilisé pour comparer la performance énergétique d’une bâtisse par rapport à une autre. Par ailleurs, les indicateurs PEB contenus dans le certificat doivent obligatoirement être mentionnés dans l’annonce de vente ou de location. Ainsi, plus une maison aura un bon score en matière de performance énergétique, plus elle aura de la valeur sur le marché.

Lors d’une construction ou la rénovation d’une maison, il est donc essentiel de faire appel à un certificateur PEB. En effet, depuis l’adoption de la norme PEB ou performance énergétique des bâtiments, il est devenu obligatoire de faire évaluer une habitation par un professionnel qualifié afin d’obtenir un certificat de conformité à cette nouvelle norme. Quelles sont en réalité les responsabilités d’un certificateur PEB ? Comment savoir s’il est fiable ou non ? Quelles sont les conditions pour obtenir un certificat PEB Ouffet ? Toutes les réponses ici.


Qu’est ce qui garantit la fiabilité d’un certificateur PEB Ouffet ?

Pour que l’attestation de conformité aux normes PEB soit valable, il faut qu’il ait été établi par un certificateur fiable. C’est-à-dire un expert en énergie agréé. En effet, pour exercer ce rôle, le professionnel doit suivre et réussir une formation reconnue par les organismes compétents en matière d’environnement de la région. Ainsi, pour obtenir un certificat PEB Oufflet à Ellemelle et à Warzée, vous devez faire appel à un professionnel ayant suivi une formation dans ces régions. À la fin de la formation, le certificateur agréé peut travailler à son compte ou exercer au nom d’une société agréée par les autorités compétentes.

En matière d’agrément, il en existe 3 types suivant le type de formation suivi par le responsable PEB
• Certificateur résidentiel : habilité à délivrer les certificats PEB Hamoir pour les habitations individuelles (maisons, appartement).
• Certificateur tertiaire : chargé d’établir les certificats PEB pour les bâtiments à usages professionnels (bureau de plus de 500 m², centre commercial…).
• Certificateur bâtiment public : agréé pour éditer les « certificats PEB bâtiment public ».

Il faut savoir que la formation pour être certificateur PEB Ferrières n’est accessible qu’aux personnes qui disposent d’un diplôme spécifique (architecte, ingénieur en bâtiment, électricien, ingénieur en bio environnement…) ou à celles qui peuvent prouver une expérience professionnelle probante spécifique en énergie. Aussi, l’agrément peut être retiré par l’organisme qui l’a délivré s’il est constaté que le certificateur n’a pas respecté ses obligations.

Pour obtenir un certificat PEB Ouffet dans les vallées de l’Ourthe, de la Vesdre et de l’Amblève ainsi qu’au Pays d’Ourthe-Amblève vous devrez faire appel à des cabinets de certificateurs de ces bourgades. Vous pouvez également consulter la liste des certificateurs agréés sur Internet. Il vous suffit de taper le mot clé « certificateur agréé » suivi de votre région sur la barre de recherche.


Quels sont réellement le rôle et les obligations d’un certificateur PEB Ouffet ?

Avant la vente ou la location d’un immeuble, il est obligatoire de disposer d’un certificat PEB Ouffet. Pour ceux qui n’ont en pas, ils devront faire appel à un certificateur PEB Ouffet pour inspecter l’habitation et délivrer ce document.
Étant principalement chargé d’émettre un certificat PEB Lierneux le certificateur doit effectuer une évaluation au préalable de la performance énergétique de l’habitation. Il peut s’agir d’habitation individuelle, de bâtiment résidentiel ou encore de bâtiment public. Ainsi, le certificateur inspecte le bien immobilier et note sa performance énergétique en se basant sur les faits qu’il constate sur les lieux et les documents qualifiés de « preuves acceptables » que le propriétaire lui présentera au moment de son passage.
Pour les nouveaux bâtiments, un certificateur PEB doit notamment être désigné lors de la construction (ou de la rénovation) d’une maison. Dans ce cas, il aura pour rôle de conseiller et de superviser le chantier pour s’assurer que celui-ci réponde bien aux normes imposées par le règlement de la PEB. Le certificateur se chargera également des démarches administratives relatives à la performance énergétique du bâtiment en construction. En ce sens, il sera responsable des déclarations et des engagements relatifs à la PEB et des études de faisabilité afin de garantir l’obtention du certificat PEB. Dans ce cas, le responsable PEB Trois Ponts a donc pour rôle de :
• Remplir tous les formulaires réclamés pour l’obtention du certificat PEB exigé par la région.
• Assister et de conseiller pour optimiser la performance énergétique d’un bâtiment.
• Vérifier le bon déroulement des travaux et le respect des normes établies afin d’assurer que les normes PEB soient bien appliquées.


Quand est-ce que l’intervention d’un certificateur PEB Ouffet est-il nécessaire ?

Depuis 2011, l’intervention d’un certificateur PEB est nécessaire pour tous les biens immobiliers de tout genre (habitation de plus de 18 m² et bureau de 500m²). Dans ce contexte, la loi impose aux propriétaires d’effectuer une demande dès lors qu’il met en vente ou en location son bien immobilier. Le certificat PEB Stoumont est valable 10 ans après son établissement sauf si des travaux ont été entrepris pour améliorer les caractéristiques énergétiques du bâtiment. Dans ce cas, une mise à jour est nécessaire avant la mise en vente ou en location du bien. L’inspection peut être faite par l’ancien certificateur ou un nouveau, mais l’intervention de l’ancien certificateur vous coûtera moins puisqu’il fera simplement des mises à jour tandis qu’un nouveau certificateur devra tout inspecter.

Une exception s’applique cependant aux bâtiments ayant un permis de construire valable délivré après le Premier de l’an de 2006. Ceux-ci sont exempts de ce régime, car leur construction a fait l’objet d’un certificat EPB délivré par un rapporteur.

Il faut savoir que le non-respect des règles en matière de certificat PEB est passible d’une sanction :
• Absence de certificat PEB valable lors de l’acquisition (vente ou location) vaut 1000 € d’amende ;
• L’omission de la mention des indicateurs PEB dans l’annonce immobilière est répréhensible de 500 € d’amende ;
• La non-transmission du certificat PEB lors de la vente ou de location est passible de 500 € d’amende.


Comment se déroule l’inspection d’un certificateur PEB Warzée ?


Pendant l’inspection, l’inspecteur passe le bien au peigne fin afin d’en évaluer les performances énergétiques. Pour ce faire, il vérifie les fenêtres, le toit, le plancher ainsi que les divers équipements de chauffage en se conformant à un protocole de test spécifique qu’il aura appris lors de sa formation. Il calcule notamment la quantité d’énergie qui entre et qui sort du logement en prenant en compte quelques facteurs :
• Le niveau d’isolation thermique tel que les zones de déperdition d’énergie, la ventilation et l’étanchéité à l’air ;
• Les apports solaires, dont la présence de panneaux photovoltaïque ou de chauffe-eau solaire ;
• Rendement du système de chauffage et de production d’eau chaude ;
• L’éventuelle présence d’une source d’énergie renouvelable.
Lors de cette procédure, le propriétaire présente également des factures valables ainsi que divers documents concernant les travaux et le bien afin d’optimiser l’évaluation. Grâce à ces documents, le certificateur pourra donner un score plus pertinent et bien meilleur sur le certificat PEB Oufflé. En l’absence de ces documents, le certificateur utilise des valeurs par défaut qui peuvent impacter négativement sur le résultat du certificat PEB.
Après sa visite, le certificateur délivre un document comprenant :
• Les détails administratifs concernant le bien ;
• Le score énergétique du bâtiment sur une barre de couleur et les chiffres utilisés pour le calcul de la note ;
• Les coordonnés du certificateur et sa signature ;
• Les recommandations du responsable PEB Warzée pour améliorer le rendement énergétique de l’habitation.
Sachez que pour répondre aux normes PEB, une habitation doit avoir une isolation avec un niveau supérieur à 45 et les éléments constitutifs doivent disposer un pouvoir isolant Umax. La production d’énergie doit être équivalent Ew <80 et la dépense énergétique d’une année par m² doit être inférieur à 130kWh/m².an. Concernant la ventilation, elle doit respecter les normes de renouvellement de l’air intérieur. Il faut également éviter la surchauffe en été pour ne pas devoir installer une climatisation.

A combien s’élève les honoraires d’un certificateur PEB Ellemelle ?

Le tarif pour une évaluation PEB Ellemelle varie d’un professionnel à l’autre. Il dépend principalement du type d’habitation et de la superficie. Pour un studio vous devrez payer entre 120 et 150 euros tandis que pour un bâtiment ouvert le tarif varie de 190 à 250 euros. À noter qu’aucun montant n’a été fixé par la loi concernant les honoraires d’un certificateur PEB Jalhay. Afin de profiter des meilleurs prix pour un certificat PEB Ouffet, vous devez alors les comparer en demandant des devis à plusieurs prestataires.

Comment interpréter le score indiqué dans le PEB ?

Le score indiqué sur le certificat PEB permet d’avoir un aperçu bien concret des coûts relatifs à la consommation énergétique d’une maison. Il met également en évidence les investissements à réaliser pour réduire les dépenses énergétiques du bâtiment.

Concernant la consommation d’énergie de l’habitation, ce score est exprimé en kWh/m² et indique l’énergie primaire dépensée par m² de surface au sol. Pour être facilement lisible, ce chiffre est affiché sur une échelle de couleur allant du vert ( excellente efficacité énergétique) au rouge (inefficacité) en passant par le jaune et l’orange qui expriment une efficacité assez bonne ou tolérable.

Le score devra notamment être interprété suivant l’âge du bâtiment, le nombre de murs extérieurs et la surface habitable. Ce score devant être obligatoirement mentionné dans l’annonce de vente ou de location pour que l’éventuel acheteur ou locataire puisse immédiatement en prendre connaissance.

Si vous souhaitez faire réaliser un certificat peb à Ouffet, n’hésitez pas à contacter le responsable énergie de cette région via ce formulaire de contact.

Certificat peb Hamoir, le label énergétique

PEB Hamoir : le certificat pour la vente ou la location de maison

Depuis le mois de juin 2011, il a été décidé dans la région wallonne la réalisation d’un certificat PEB Hamoir pour faciliter la location ou la vente d’un bâtiment. En effet, d’après la directive 2002/91/CE, il est maintenant nécessaire de faire établir ce certificat pour constater la performance énergétique d’un bâtiment (PEB) quel qu’il soit parmi les Etats membres de l’Union Européenne. 

Le certificat PEB Hamoir, qu’est-ce que c’est ?

Inspiré du label énergétique des appareils électroménagers, la PEB Hamoir expose le statut énergétique d’un bien immobilier en établissant un score chiffré de sa consommation  théorique allant de A à G ainsi que d’une couleur verte pour désigner une faible empreinte déclinant vers le rouge pour les plus énergivores. Exprimée en kWh/m2/an, il prend en compte toutes les sources de consommation d’énergie comme le gaz, le mazout, l’électricité, l’eau chaude, l’isolation, le système de chauffage, … Ce certificat est considéré comme la carte d’identité énergétique d’un bâtiment. Il informe les acheteurs ou les locataires potentiels sur  son état et permet à son propriétaire d’en avoir  connaissance également.

Dans quelle situation a-t-on besoin d’un certificat PEB ?

Ce certificat est utile lorsque vous devez vendre ou louer votre maison ou votre appartement. Et depuis le 1er mai 2011, cela est devenu une nécessité dans les environs de la province de Liège, que vous habitez dans la commune de Hamoir, à Comblain-Fairon ou bien encore à Filot. Afin que les éventuels acquéreurs ou locataires puissent connaître la classe énergétique de votre bien, il est de votre devoir de le mentionner dans votre annonce publicitaire et aussi de leur fournir une copie du certificat PEB Ferrières lors de la signature du contrat.

A quoi sert le certificat PEB Néblon ?

A Hamoir, là où Néblon rejoint le fleuve Ourthe, les empreintes énergétiques ou PEB des bâtiments sont très élevées. C’est pourquoi, la réglementation sur la PEB Néblon a été appliquée afin de trouver des solutions pour les réduire au maximum et d’informer les éventuels acheteurs ou locataires en même temps.

Quel est le but du certificat en Performance Energétique des Bâtiments ?

La valeur d’un bâtiment est déterminée par sa consommation énergétique. Ce sont des facteurs qui peuvent influencer un futur client à choisir votre bien par rapport à un autre. En plus, les transactions en seront optimisées, car le certificat PEB Ourthe vous permet de les réaliser  en toute objectivité. Par ailleurs,  il est accompagné d’une série de suggestions sur l’amélioration de l’empreinte énergétique de votre maison ainsi que sur les économies que vous pouvez réaliser.

Quand doit-on faire une certification PEB Comblain-Fairon ?

Si vous voulez ventre ou louer votre bien immobilier, il est préférable de le faire faire avant que vous envoyez l’annonce publicitaire. Il est de votre responsabilité de les informer sur son niveau de consommation en énergie – la PEB Comblain-Fairon, donc le résultat de la certification doit être mentionné dans la publication de vente ou de location. Cela permet aux candidats de faire la comparaison et établir un rapport qualité/prix parmi offres existantes.

Comment obtenir un certificat PEB Filot ?

Se procurer un certificat PEB Filot est assez facile, il vous suffit de contacter un certificateur agréé par Bruxelles Environnement. En effet, celui-ci est le seul à être habilité pour certifier votre bâtiment et délivrer ledit document. Depuis 2015, seuls les professionnels tels que les ingénieurs civils, les architectes ou les spécialistes en énergie peuvent accéder à la formation pour devenir en devenir un. Il y a trois types d’agréments pour les certificateurs PEB Lierneux : le certificateur résidentiel, le certificateur tertiaire et le certificateur bâtiment public. Ceux-ci peuvent ensuite travailler à leurs propres comptes ou au nom d’une boîte reconnue pour fournir ce genre de service.

Quel type de certification pour quel type de bâtiment ?

Plusieurs types de certificats PEB Hamoir sont disponibles, mais cela dépend de votre type d’habitation ainsi que de l’affectation et de la date de dépôt de votre demande de permis d’urbanisme.

Les nouvelles constructions comme les logements, écoles ou bureaux ayant une date de dépôt de la demande d’urbanisme postérieur au premier juillet 2008, sont attestées du certificat PEB Trois Ponts « bâtiment neuf ». Pour les logements plus anciens, ayant une date de dépôt antérieur à la précédente, ils sont qualifiés de  « habitation individuelle ». Ceux-ci sont délivrés par un certificateur résidentiel et ne concernent que les maisons individuelles, les appartements ou autres types de bâtiments résidentiels.

Les unités tertiaires constituées par d’anciens bâtiments abritant des « bureaux » faisant  plus de 500m2 nécessitent l’expertise d’un certificateur tertiaire. Tandis que le certificat PEB public n’est délivré que par un certificateur de bâtiment public.

En ce qui concerne les appartements dotés d’un système collectif comme une chaudière commune ou un système de ventilation centralisé, il faut établir un certificat partiel. Celui-ci doit faire mention de l’ensemble de ces systèmes ainsi que du nombre d’appartement qui les partagent. Pour obtenir en plus celui des parties communes, il faudra mieux demander auprès du syndic de l’immeuble concerné.

Comment se déroule la certification PEB Hamoir ?   

Pour commencer, si vous êtes propriétaire et que vous vouliez faire établir un certificat PEB à Hamoir, vous devez contacter un certificateur et fixer une date de rendez-vous pour une visite. Une fois sur les lieux, vous devez lui donner un accès total à toutes les pièces de la maison en question. S’il s’agit d’un appart, il doit également avoir accès aux pièces communes de l’immeuble pour pouvoir étudier les systèmes généraux et collectifs. En moyenne, la visite peut durer de 1H à 4H. Cela dépend bien évidemment de la taille et de la disposition du logement. Après la collecte d’informations, il doit encore analyser et encoder les données recueillies. Le certificat sera délivré une fois son travail accompli, vous y trouverez le label de classification du PEB Stoumont de votre maison avec des chiffres détaillés ainsi que des suggestions d’amélioration pour réduire votre consommation en énergie.

Quels éléments sont pris en compte pendant la certification ?

Pendant la visite, le certificateur va vouloir vérifier les éléments suivants :

– la circonférence du bâtiment ainsi que celle des annexes s’il y a.

– les surfaces de toutes les parois externes : les murs de façades, les toitures, les sols, les types de planchers, les portes et fenêtres.

– les types d’isolants utilisés ainsi que son épaisseur et ses autres caractéristiques.

– les caractéristiques techniques des systèmes pour :

  • Le chauffage comme la chaudière
  • La  production d’eau chaude
  • La  canalisation
  • La  production d’énergie comme l’électricité ou les panneaux solaires.
  • La  ventilation.

Quels documents préparés pour avoir un certificat PEB Hamoir ?

Pour bien préparer la réalisation de votre certification PEB Jalhay, il faudra fournir beaucoup de documents pour faciliter le travail du certificateur. En premier lieu vous devez avoir le plan de votre habitation. Quant aux autres documents, ils ne sont pas obligatoires cependant, leur présence peut grandement vous aider à obtenir un certificat plus précis. Votre indice énergétique n’en sera que plus favorable.

Ce certificat est valable pour combien de temps ?

Sitôt le certificat PEB  de location délivré au locataire et validé par un certificateur agréé, il est valable pour 10 ans à partir de cette date.

Combien peut coûter la réalisation d’un certificat PEB ?

Le coût d’une certification de performance énergétique d’un bâtiment dépend bien évidemment du certificateur PEB Esneux sollicité, du type de bien immobilier que vous avez et aussi de ses caractéristiques. Pour avoir des chiffres plus précis, vous pouvez contacter directement un certificateur, ou essayer les sites internet offrant ce genre de service et qui ont en plus une section où vous pouvez établir un devis en saisissant les informations exactes sur votre maison. Il suffit de remplir le formulaire avec les bonnes données et vous aurez votre devis en quelques secondes. Généralement, il peut coûter entre 300 à 500€.

Est-il nécessaire de faire établir un certificat PEB en cas de location ?

Comme dans toute la région Wallone, il est désormais obligatoire de faire réaliser un certificat PEB à Hamoir lorsque vous mettez votre bien immobilier en vente ou en location. Qu’il s’agisse d’un bâtiment résidentiel  comme une maison ou un appart ou bien d’un non résidentiel comme des bureaux de plus de 500m2. De plus, le résultat de l’analyse du certificateur, la classe énergétique entre autres, doit figurer dans toutes les annonces publicitaires de la location de celui-ci. S’il y a des potentiels locataires, ils doivent également recevoir une copie de ledit document. Dans le cas contraire, le propriétaire, en l’occurrence vous, pouvez encourir des sanctions.                                                                                                                                               

Quelles sont les sanctions en cas d’absence ou de péremption du certificat PEB ?

Le certificat PEB à Hamoir est indispensable lors de la location d’une maison. Par ailleurs, celui-ci doit être à jour. En cas d’absence ou bien de péremption  lors de la location, vous vous exposez à des sanctions financières ainsi qu’à une amende administrative. Le montant varie, selon la région et la dimension du bâtiment. Le prix minimal est de 250€ et peut aller jusqu’à 50 000€, car normalement l’amende peut coûter 2€/m2.

Comment déchiffrer la valeur d’un bâtiment d’après un certificat PEB ?

Il n’est jamais facile de lire un document officiel s’il n’est pas expliqué au préalable par un spécialiste. Pourtant, un certificat PEB de Hamoir est assez facile à déchiffrer. En effet, pour la classe énergétique, la lettre A de couleur verte désigne une faible consommation d’énergie. La couleur se décline vers la lettre G de couleur rouge en passant par des nuances B, C, D, E, F. si votre bâtiment est qualifié du label G, c’est que son taux de consommation est anormalement élevé. Cela fait de vous un énergivore.

Ces couleurs sont aussi accompagnées des résultats chiffrés de l’analyse d’un certificateur. Celui-ci utilise un logiciel mis à sa disposition par la région pour établir un constat à base de calcul des informations collectées à propos des caractéristiques techniques et architecturales  d’un bâtiment. Le certificat PEB est donc une preuve théorique et objective de sa consommation énergétique. Ce qui permet aux futures locataires de faire une comparaison impartiale des maisons à louer sur le marché.

Pour ceux qui souhaitent louer une maison, assurez-vous que le propriétaire possède un certificat PEB de celle-ci et qu’elle ne soit pas périmée, il ne doit pas avoir dépassé les 10 ans de sa validité. Celui-ci est indispensable surtout si vous voulez connaître son  taux de consommation énergétique et pouvoir le comparer avec les autres disponibles sur le marché. D’ailleurs, il est dans l’obligation du proprio d’avoir ce document sinon il risque de payer une amende qui peut lui coûter le double.

N’hésitez pas à contacter directement notre agent certificateur afin de poser vos questions ou prendre un rendez-vous pour une certification énergétique.

Certificat PEB de Ferrières pour la vente

Certification PEB à Ferrières ou audit énergie ? Quelle différence ?

Tout d’abord, il faut faire la distinction entre un certificat PEB Ferrières et un audit énergétique. En effet, si l’une n’est nécessaire qu’en cas de location ou de vente d’un bâtiment pour statuer son état énergétique à ce moment-là, l’autre connu aussi sous le nom de PAE (procédure d’avis énergétique) effectue une analyse plus approfondie pour établir un rapport très détaillé sur les divers points à rénover dans l’immédiat.

Qu’est ce qu’est un certificat PEB Ferrières ?

Actuellement, les bâtiments consomment plus de 40 % d’énergie en Union Européenne. Donc, pour limiter cette consommation excessive, on a mis en place la directive 2002/91/CE, concernant la Performance Energétique des Bâtiments (PEB) qui oblige les Etats membres à appliquer un système de certification énergétique des bâtiments.

Dans la région wallonne, cela n’a été possible qu’à partir de juin 2011. Aujourd’hui, il est tout à fait possible de faire un certificat PEB à Ferrières. Ce document nécessite l’expertise d’un certificateur énergétique agréé par la Région, il devrait y figurer une récolte d’informations exécutée lors de la visite de ledit bâtiment à propos de sa consommation théorique et des propositions générales d’amélioration.

Le certificat PEB My est obligatoire pour chaque type de bâtiments résidentiels et tertiaires, des maisons unifamiliales ou mitoyennes, … C’est le propriétaire qui doit le demander et contacter un professionnel agréé de Bruxelles Environnement. Ce document est valable pour 10 ans.

En quoi consiste la certification PEB  Vieuxville ?

Le certificateur utilise une méthode de calcul pour évaluer la performance de l’enveloppe du bâtiment et des systèmes, cela peut concerner l’isolation thermique, le chauffage, les sanitaires ainsi que la ventilation, … Il établit donc un rapport à partir des informations réunies à partir de plusieurs indicateurs comme la classe énergétique, la consommation totale et spécifique d’énergie primaire ou d’énergie renouvelable, la production de CO2,… tout en y ajoutant des recommandations sur les améliorations à faire. Le certificat PEB Vieuxville doit impérativement figuré dans les publicités de vente ou location afin de mieux informer les intéressés.

Quand faut-il faire une certification PEB Werbomont ?

Un certificat PEB est seulement obligatoire à Ferrières ou ailleurs en cas de vente ou de location. Il doit être fait bien avant cela, car il est impératif de noter dans les publicités le code ou numéro d’identification du certificat PEB Werbomont, sa consommation totale d’énergie primaire en kWh par an, sa consommation spécifique d’énergie primaire également  en kWh par an ainsi que son label (classification énergétique). Par ailleurs, le propriétaire est tenu de communiquer ce document aux heureux acquéreurs ou locataires bien avant de la date de signature de  la convention.

Qui peut établir une certification PEB Xhoris ?

Seules les personnes agréées par la région wallonne peuvent établir un certificat PEB Xhoris dans l’arrondissement de Huy. Ce sont les certificateurs et ils travaillent soit en son nom, soit en celui d’une société spécialisée dans ce domaine. Pour pouvoir exercer, un certificateur PEB a dû suivre une formation reconnue par Bruxelles Environnement qui, depuis 2015, n’est accessible que pour les professionnels spécifiques comme les architectes, les ingénieurs civils, ou un spécialiste expérimenté en énergie. Il existe en outre trois types d’agrémentation pour les certificateurs PEB Lierneux : le certificateur résidentiel, le certificateur tertiaire et le certificateur bâtiment public.

Un certificat énergétique PEB, à quoi cela sert ?

Ce document peut être considéré comme la carte d’identité énergétique d’un bâtiment. D’après son échelle de classification qui est le même que pour les électroménagers, il y a sept niveaux de consommation énergétique allant du label vert  (A : faible consommation) déclinant vers le rouge (G : énergivore). Celle-ci comporte également un indice chiffré. Le certificat PEB a pour objectif de sensibiliser les acheteurs ou locataires potentiels sur les PEB et les suggestions d’optimisation de ledit bâtiment.

Comment se déroule la certification PEB Ferrières ?

Le certificateur  vient pour collecter des données sur la totalité de l’habitation. Cela consiste à prendre des mesures, faire un constat visuel des PEB Trois Ponts et des tests,  pour ensuite établir un rapport avec des preuves acceptables. Il doit vérifier sans exception chaque pièce du logement qui comprend le grenier, la cave, les annexes, etc.  Les informations qu’il a rassemblées seront ensuite saisies dans le logiciel de certification énergétique et seront disponibles pour tous ses collègues dans les environs du pays d’Ourthe-Amblève.

Quelles sont les documents nécessaires pour une certification PEB ?

Pour faciliter le travail du certificateur, il a besoin des plans du bâtiment ainsi que les preuves acceptables comme suit :

  • une déclaration PEB concernant l’habitation,
  • un ancien certificat PEB Stoumont de l’habitation,
  • un  autre certificat PEB d’un autre logement de l’immeuble s’il s’agit d’appartement construit dans les mêmes conditions.
  • Un autre certificat PEB  d’un autre bâtiment s’il s’agit d’une série de bâtiments conçus dans les mêmes dispositions.
  • Une attestation « Construire avec l’énergie » du bâtiment datant d’après 2006,
  • Une demande acceptée d’une prime de la Région wallone pour l’installation d’isolant,
  • Des documents établis pour une demande de réduction d’impôt face aux travaux de constructions économiseurs d’énergie réalisées.
  • Un dossier de chantier complet concernant la construction du bâtiment.
  • Une attestation des caractéristiques influençant les performances thermiques du bâtiment.
  • Un permis d’urbanisme.
  • Les diverses factures concernant les travaux effectués dans le bâtiment.
  • Un dossier contenant des preuves photographiques du bâtiment.
  • La documentation technique sur les installations des divers systèmes,
  • Les données inscrites dans les certificats verts pour définir la production de cellules photovoltaïques,

C’est quoi l’audit énergétique exactement ?

Bien plus incisif qu’un diagnostic de performance énergétique, l’audit énergétique permet d’établir une analyse plus détaillée du bâtiment afin d’obtenir des chiffres précis et des arguments pertinents pour la programmation d’économie d’énergie. Cette étude utilise  la méthode de calcul TH-C-E-Ex pour l’évaluation des PEB Aywaille et des sources de dépenses énergétiques afin d’offrir des propositions de solutions optimales aux problèmes trouvés. L’audit énergétique est adressé aux propriétaires ou aux locataires souhaitant diminuer  leur consommation d’énergie de manière significative.

En quoi consiste l’audit énergétique ?

Dans un audit énergétique, on peut trouver des informations concernant les performances énergétiques d’un bâtiment, des suggestions d’améliorations plus économiques, des fiches techniques pour chaque recommandation et une liste de contacts publicitaires ou financiers. L’auditeur donne des conseils en fonction du résultat de l’étude mené qui soient compatibles avec les besoins et le budget des demandeurs. Cette analyse englobe cinq postes consommateurs d’énergie comme le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, le système de ventilation, l’éclairage ainsi que d’autres systèmes de consommations domestiques. Il est utile de précise que ces cinq postes sont indissociables et indispensables pour une rénovation optimale.

Quand doit-on demander un audit énergétique ?

Pour respecter ses engagements dans la lutte contre le réchauffement climatique et la production de gaz à effet de serre, le Gouvernement a mis en place la PAE. Cette mesure est obligatoire pour ceux qui sont propriétaires de bâtiments dotés d’un système de chauffage collectif à plus de 50 lots ainsi que pour les grandes entreprises.  En cas de vente d’un bâtiment résidentiel existant depuis plus de 10 ans, l’audit énergétique est de mise que ce soit pour un DTG (Diagnostic Technique Global) ou d’un DPE (Diagnostic de Performances Energétiques). Depuis 2018, un particulier peut également demander un audit énergétique tout en bénéficiant d’un crédit d’impôt de 30 % sur les dépenses prévues à cet effet. Néanmoins, les conditions pour l’avoir exige que les travaux de rénovation soient conformes aux performances énergétiques d’un BBC (Bâtiment Basse Consommation) et que cela soit effectué par un professionnel.

Qui peut réaliser un audit énergétique ?

Pour effectuer l’audit énergétique d’un bâtiment, on peut faire appel à un bureau d’études spécialisé et certifié RGE pour pouvoir bénéficier des ou primes disponibles. On aura besoin d’ :

  • Un thermicien qui est spécialiste des chiffres et peut mesurer et calculer le certificat PEB Sprimont.
  • Un architecte qui pourra établir la feuille de route de la réalisation des rénovations ainsi et donner des suggestions quant à la configuration bâtiment.
  • Un ingénieur pour les travaux importants.

Dans quel but effectuer un audit énergétique ?

Habitants de la commune de Ferrières, composée exclusivement des anciennes communes Ferrières, My, Vieuxville, Werbomont et Xhoris, si vous voulez une réduction de factures d’énergie, une amélioration du confort de votre maison, une valorisation de votre patrimoine et limiter votre empreinte environnementale, faites établir  un audit énergétique pour votre habitation. En effet, dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique, l’audit prend en compte plusieurs facteurs pour mieux estimer la valeur énergétique d’un lieu et son impact environnemental.

Comment se déroule l’audit énergétique ?

Cette analyse doit se dérouler en trois parties :

  • 1ère phase : l’auditeur énergie doit vérifier l’ensemble des pièces qui constituent l’habitation : la dimension, la surface chauffée, le volume, le type de murs, plafonds et sol, … Il doit étudier les systèmes intégrés également afin de mieux déterminer votre consommation d’énergie.
  • 2ème phase : l’auditeur énergie doit imaginer et concevoir les propositions d’amélioration du bâtiment, selon les travaux qui sont prioritaires.
  • 3ème phase : il devra ensuite réaliser le rapport et le présenter aux demandeurs avec des chiffres précis sur la dépense d’énergie, les économies possibles à long terme d’après les suggestions de rénovation.

Quels sont les documents essentiels pour un audit énergétique ?

Pour mieux préparer cette analyse et faciliter le travail de l’auditeur, il vaut mieux prévoir les documents suivants :

  • Les plans du bâtiment,
  • Les documents techniques concernant les parois : les factures, les photos, les feuilles de calcul K, …
  • Les fiches techniques des systèmes d’installations comme le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire,
  • La fiche pour l’entretien de la chaudière,
  • Les factures des autres consommations : gaz, électricité, …

Si vous avez la moindre question ou si vous souhaitez prendre un rendez-vous pour un audit énergie ou une certification PEB, n’hésitez pas à contacter notre certificateur PEB agréé.

PEB Lirneux le certificat par la vente

La certification PEB Lierneux : c’est quoi ?

La mise en conformité des habitations en termes de PEB Lierneux (performance énergétique des bâtiments) est devenue obligatoire depuis le premier octobre 2008. Cette règle concerne surtout la région wallonne et les différentes régions de Belgique. Ainsi, tous les habitants et les possesseurs de biens dans la commune de Lierneux, souhaitant mettre leurs constructions en vente sont soumis à cette norme. Chaque propriétaire doit avoir un certificat attestant justement la performance énergétique de ses immeubles. De même, cette paperasse sera présentée aux futurs locataires et aux clients potentiels au moment de la vente ou de la mise en location. L’établissement de ce document est basé sur les différentes consommations du bâtiment. Cela inclut les systèmes de chauffage, la ventilation ainsi que l’isolation thermique. Le résultat obtenu permettra d’identifier la capacité énergétique de l’habitation et les travaux d’amélioration à prévoir si celle-ci s’avère énergivore. À noter que cette tâche est sous la charge d’un responsable et d’un certificateur PEB Lierneux. L’un comme l’autre, possède les compétences nécessaires pour effectuer le calcul de la consommation énergétique d’un bâtiment. Grâce l’Administration du Département de l’Énergie, ces experts peuvent désormais utiliser ce que l’on appelle un Logiciel PEB Lierneux pour classifier facilement un bien. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Focus!

Comprendre le logiciel PEB de Lierneux

Comme son nom l’indique, le logiciel PEB est un programme informatique confectionné spécifiquement pour appliquer la règlementation sur la Performance énergétique de Bâtiment. Il a été concocté par la Région wallonne pour faciliter la tâche des certificateurs PEB Bra ou Arbrefontaine. En effet, cet outil a été conçu spécialement pour calculer la performance énergétique d’un bâtiment. Il est également utilisé par les architectes puisqu’il leur permet de répondre aux exigences PEB Stoumont. Bien évidemment, ils disposent d’un manuel didactique pour qu’ils puissent manier aisément l’outil. À noter que ce dispositif est obligatoire que ce soit pour la rénovation ou la construction d’un immeuble. Une fois que le professionnel y a accès, il peut démarrer par la création d’un projet. Il veillera par la suite, à remplir toutes les données administratives nécessaires pour identifier la performance énergétique du bâtiment. Cela inclut l’adresse, la date du début des travaux, la durée de ceux-ci, les références du projet ainsi que les permis applicables. Il est également impératif de fournir la liste de tous les intervenants à savoir un déclarant PEB Trois-ponts, un conseiller, un architecte, un demandeur OPE, etc. L’étape suivante consiste à réaliser l’encodage des différentes données en commençant par la paroi du mur. Bien évidemment, il existe une liste de choix pour que les utilisateurs puissent manier aisément le logiciel. Il faut également préciser le matériau des couches ainsi que leurs épaisseurs. Pour l’encodage des systèmes énergétiques, le responsable PEB doit tenir en compte des règles en vigueur ainsi que des travaux réalisés pour réajuster la performance du bâtiment. Cela inclut le chauffage, l’humidification, la ventilation, le refroidissement, l’éclairage, l’eau chaude sanitaire, le photovoltaïque et le système Combilus. Une fois toutes les informations remplies, il est maintenant temps de passer au calcul de la performance énergétique de l’habitation. Il faut cependant vérifier si les cages sont bien remplies afin de limiter les erreurs.  À noter que le système de calcul de la performance énergétique d’un Bâtiment varie d’un logiciel à un autre. Les versions les plus récentes permettent par exemple de réaliser quelques modifications et de corriger certains paramètres pour éviter de fausser les résultats.

Le logiciel PEB Bra : quelles sont les différentes versions autorisées ?

Lierneux est une région de Belgique située dans la province de Liège. Elle figure donc parmi les communes soumises à la loi sur les performances énergétiques. Cette section de la Belgique attise la curiosité des touristes notamment par sa réserve naturelle ayant une superficie de 92 hectares. Celle-ci séduit les visiteurs puisqu’elle regorge jusqu’à plus de 200 espèces de flores. Elle est aussi parcourue par le ruisseau d’Arbrefontaine et celui des Pochay. Les amoureux de la nature y trouveront leur bonheur en découvrant les géraniums des bois, les raiponces en épi, les orchis tachetés, les comarets et tant d’autres encore. Cette région possède également des martins-pêcheurs, des traquets taries, des rousserolles verderolles, des cigognes noires, etc. Concernant ses richesses culturelles, Lierneux se démarque par le trou de Bra. Ce dernier regorge d’une multitude de monuments à savoir le Château de Rheinhardstein, l’église de l’assomption de la Sainte-Vierge, et la grotte Notre-Dame de Lourdes. Toutes ces attractions poussent les nouveaux acquéreurs à investir dans des biens qui se situent dans cette région de Belgique. Les propriétaires, quant à eux, doivent faire appel à des responsables PEB pour déterminer le score énergétique de leurs habitations. En effet, comme susmentionnée, la présentation de ce document est obligatoire lors de la mise en vente d’un logement.

Comme indiqué précédemment, le logiciel énergie a vu le jour pour permettre aux utilisateurs d’encoder aisément les formulaires et de calculer les performances énergétiques selon la norme en vigueur. La version 1.00 est encore autorisée pour les bâtiments ayant déposé un permis d’urbanisme avant le 2 juillet 2011. Elle est un peu compliquée à manipuler puisque contrairement aux logiciels récents, elle requiert l’utilisation des feuilles de calculs xls. Le certificateur PEB Jalhay doit se procurer une autre feuille de calcul supplémentaire lorsqu’il s’occupe de l’eau chaude sanitaire et de la partie surchauffe. Le logiciel v2.5, quant à lui, est idéal pour le permis déposé entre le 1er janvier et le 1er juillet 2011. Par rapport au précédent, celui-ci est plus intelligent. Il se distingue par l’automatisation de l’intégration des formulaires ainsi que la détermination des exigences applicables et la présence d’un modeleur 3D. Ce dernier a été pensé spécialement pour réaliser l’encodage des découpes et des volumes des parois. À noter qu’il présente parfois des bugs lors de la désactivation des nœuds constructifs. Depuis l’année 2018, une nouvelle version 9.5.1 est née et peut être téléchargée directement sur le portail de l’Énergie de la Wallonie. Elle se distingue par sa capacité de prendre en charge des différents bâtiments, peu importe la date de dépôt du permis d’urbanisme de ceux-ci. Bien évidemment, ce logiciel intègre plusieurs nouveautés à savoir la création d’une bibliothèque pour chaque projet. Aussi, la mise à jour du logiciel se fait automatiquement. Désormais procéder à une nouvelle installation est inutile. La version 10.5.1 a ensuite vu le jour, et a été poursuivie de près par le logiciel 11.0. Ce dernier a été mis en avant pour faciliter l’application des exigences PEB à Lierneux à partir du 1er janvier 2021. Il est conçu pour les régions de la Wallonie, la Flandre et les Bruxelles. Bien évidemment, elle est sujette de plusieurs modifications et a rectifié les bugs sur l’encodage ainsi que les valeurs des chiffres. Pour bénéficier des avantages de ce logiciel PEB Aywaille, il est toujours préférable de convertir les fichiers des versions antérieures à l’exception des projets réalisés entre 1 er 2010 et 31 aout 2011.

Gros plan sur l’installation du logiciel PEB Lierneux

Le logiciel est compatible avec la plupart des ordinateurs, même les plus récents. Il faut néanmoins savoir que ces derniers doivent disposer d’un microprocesseur Intel ou d’une fréquence de 1,66 GHz au minimum. Pour éviter les bugs, mieux vaut se pencher vers des PC affichant 1 Go de RAM au moins. Chaque utilisateur doit également lancer la mise à jour des pilotes des cartes graphiques. Pour un confort de vue maximal, un écran offrant une résolution de 1024 x 768 px fera parfaitement l’affaire. Bien évidemment, il en faut plus pour une commodité d’utilisation optimale. Concernant le système d’exploitation, le logiciel du certificateur PEB Sprimont est généralement compatible avec Mac OS, Linux et Windows. Avant d’installer cet outil informatique PEB, il faut d’abord le télécharger sur un site dédié de la Wallonie pour les habitants à Lierneux, par exemple.  Une fois cette étape effectuée, il ne reste plus qu’à exécuter l’installation puis à choisir la langue, et le tour est joué ! Pour les utilisateurs de Microsoft Windows, il faut noter qu’il existe la version 32 et 64 bits selon les besoins de chacun. Afin de bénéficier d’une meilleure performance avec un ordinateur disposant d’une mémoire de 4 Go, mieux vaut opter pour cette dernière. Pour l’installation sous Mac OS, cependant, il faut un fichier de format JAR. À noter que pour le moment, il est compatible uniquement avec une version 32 bits. Enfin, pour le système d’exploitation Linux, il faut un fichier PEB-install.sh. L’utilisateur peut choisir les fonctionnalités qui lui conviennent durant la procédure d’installation.

Concernant la configuration du logiciel de l’agent PEB Herstal, il est possible d’y accéder directement à la page d’accueil. L’utilisateur pourra ensuite sélectionner plusieurs options selon ses préférences. Cette modification se rapporte aux onglets ci-après : Modélisation 3D, Documents, Logiciel PEB et Bibliothèque distante.

Conclusion concernant la certification énergie à Lierneux

Répondre à la conformité de la PEB est obligatoire pour les habitants de la Belgique. De ce fait, ceux qui recherchent des bâtiments à louer ou à vendre dans ce pays doivent exiger ce document. Les propriétaires des biens dans les Lierneux doivent, quant à eux, solliciter un professionnel non seulement pour visiter leur logement, mais également pour vérifier le niveau de performance thermique de celui-ci. L’expert, c’est-à-dire, l’architecte ou le responsable PEB, quant à lui, doit utiliser le logiciel PEB Arbrefontaine pour éviter de fausser les résultats lors du calcul. Grâce à ce programme, il est plus facile de réaliser l’encodage des systèmes de chauffage, de la ventilation, des eaux chaudes sanitaires, des parois et des matériaux des murs. Pour répondre aux critères sur la performance énergétique, il est toujours préférable de télécharger les versions les plus récentes. Bien évidemment, ces dernières ont été soumises à plusieurs modifications à savoir les modes de calcul ainsi que l’automatisation de certaines caractéristiques. Toutes ces rectifications ont été pensées pour faciliter la tâche des utilisateurs. À noter que tout le monde peut télécharger un logiciel PEB. Il faut néanmoins un code pour y accéder.

Si vous souhaitez prendre un rendez-vous pour un certificat énergie, n’hésitez pas à contacter notre certificateur agréé.

Certificat peb trois-ponts la carte énergie du batiment

Certification PEB Trois-Ponts : Tout savoir sur la carte énergétique des bâtiments

Toutes les habitations et désormais toutes les institutions et les autorités régionales, internationales et communales seront désormais soumises à une nouvelle obligation à partir du 1er janvier 2021, la PEB Trois-Ponts. En clair, elles doivent présenter le certificat PEB pour les bâtiments publics qui s’étendent sur une superficie de 250 m² au minimum. Les habitants doivent également recourir à une certification PEB en cas de vente ou de location d’un bien. Ce document est le fruit du calcul sur les consommations énergétiques des occupants (basées sur les factures d’électricité, de gaz, etc). Si le résultat affiche que l’édifice est énergivore, alors le propriétaire doit travailler sur l’optimisation de la performance énergétique de celui-ci. Cette initiative permettra d’améliorer le confort des occupants et bien évidemment l’image de la marque. En effet, rien ne vaut une entreprise qui met en avant le développement durable et qui s’engage pour le respect de l’environnement. Étant donné que l’élaboration de ce document est indispensable en Belgique depuis 2010, le propriétaire doit avoir un certificat PEB Trois-ponts pour éviter les sanctions (amendes allant jusqu’à 1000 euros).

Focus sur les bâtiments concernés par la PEB Trois-Ponts

Comme indiqué précédemment, ce type de certificat PEB s’adresse particulièrement aux bâtiments ayant une superficie de plus de 250 m². Bien évidemment, ils doivent être destinés aux services publics, accueillir un grand nombre d’individus et recevoir régulièrement des visites du public. Cela inclut généralement le centre culturel, le centre de santé, la gare, le service administratif ou sportif, la crèche, la bibliothèque, le milieu d’accueil ou l’école. Les occupants sont, cependant, ceux qui utilisent le bâtiment à des fins publiques. Ce sont les associations, les organismes internationaux, les autorités fédérales, communautaires, régionales, provinciales et communales. Pour aider les propriétaires à définir si leurs biens sont des autorités publiques, ils pourront les vérifier à partir d’un site dédié. Ce dernier a été mis en avant par le service public de la Wallonie. Ainsi, avant de se lancer dans les procédures de l’élaboration d’un certificat PEB Trois-Ponts, Fosse ou encore Basse-Bodeux, il faut répondre aux séries de questions affichées. Si l’utilisation de cet outil d’aide n’a pas porté ses fruits, il est recommandé de consulter l’Administration concernée. Cette dernière demandera aux détenteurs de remplir des formulaires puis elle analysera les données pour confirmer si l’établissement du document est nécessaire ou non.

Comme susmentionné, l’affichage du certificat PEB Fosse dans les bâtiments publics est indispensable à partir du début de l’année 2021. À noter que ce document doit être à la vue de tout le monde et donc se placer en hall d’entrée. Le public pourra confirmer à partir de ce dossier que le bâtiment possède une bonne performance énergétique. Cette technique permet non seulement de garantir la satisfaction du public, mais également de contribuer à la protection de l’environnement. Les secteurs de la petite enfance et de l’enseignement seront aussi touchés par cette nouvelle obligation dès le 1er janvier 2022.

Quid des données à fournir pour la certification PEB

Obtenir un certificat PEB Basse-Bodeux ou Trois-Ponts n’est pas un jeu d’enfant. Il doit être pris en charge par un professionnel compétent, notamment un certificateur nommé par un coordinateur. Avant de récolter les données, l’expert se charge d’abord de vérifier si le bâtiment concerné figure dans l’application appelée CertiBru-Publi. Dans le cas contraire, il ne peut certifier la performance énergétique du bien. L’étape suivante consiste à identifier le bâtiment en tenant en compte de l’adresse de celui-ci à partir d’une base de données spécifique. La qualification d’une adresse s’avère parfois difficile si l’on fait face à plusieurs biens reliés par un seul compteur. Dans ce cas, le certificat PEB Stoumont des bâtiments sera sous l’adresse de celui qui dispose de la plus grande superficie tout en précisant le nombre de biens concernés ainsi que leurs occupants. Il arrive cependant que ces derniers ne figurent pas dans la liste proposée. Cela signifie qu’ils n’ont pas déclaré leurs bâtiments en RBC. Néanmoins, le certificateur PEB Jalhay se doit d’indiquer leurs coordonnées s’ils ont bien évidemment été représentés par un coordinateur.

Lors de la préparation du certificat PEB Fosse, le professionnel doit mentionner la présence d’une piscine, d’une pataugeoire, d’un jacuzzi, etc. Il indiquera par la même occasion tous les détails concernant le bassin à savoir la surface de l’eau. Le coordinateur se charge, quant à lui, d’établir un plan approfondi sur la superficie des bâtiments. Bien évidemment, ce dossier PEB Aywaille doit contenir la destination du bien (salle de réunion, bureau …) et le positionnement des différents appareils de chauffage. Avant de les mentionner dans le document, le certificateur doit toujours agir avec prudence en comparant le plan avec la réalité. Il est à noter que cette superficie concerne uniquement la partie qui exerce des activités publiques. En outre, les données à fournir doivent contenir des renseignements divers pouvant affecter la performance énergétique du parc immobilier. Cela inclut l’année de construction et de celle de la rénovation lourde, le nom de la personne en charge de l’information, le propriétaire principal du bien ainsi que ses occupants. Il est également obligatoire de préciser l’identité des fournisseurs d’électricité et de gaz. À la fin, le certificateur vérifie et encode tous les équipements techniques présents, les appareils de production d’énergie in situ, ainsi que toutes les installations techniques comme le chauffage, la climatisation, les chaudières, etc.

Certification PEB des bâtiments publics Trois-ponts : les différentes procédures à suivre

Trois-Ponts est une région de Wallonne qui se situe dans la province de Liège. Elle se divise en plusieurs sections, Fosse en fait partie. Cette commune séduit les amoureux de la nature par son environnement forestier à couper le souffle. En effet, la piscine couverte et extérieure accueille un grand nombre de touristes tout le long de l’année. Ces derniers sont également charmés par le labyrinthe en bois ainsi que le lac supérieur de la centrale de Coo-Trois-Ponts. Les parcs animaliers des trois-Ponts reçoivent aussi des visiteurs dans les quatre coins du monde. Cette commune de Belgique propose, par ailleurs, une multiplicité d’activités pour les sportifs, à savoir les randos-spectacles. Les skieurs trouvent également leur bonheur durant les périodes de neige dans le Val de Wanne en profitant des petites séances de patins à glace. Pour vivre une journée de rêve dans les Trois-ponts, rien ne vaut un petit détour dans le musée historique de la principauté de Stavelot-Malmedy et du musée de Wanne. L’église de Wanne et celle de Basse-Bodeux sont classées parmi les plus vieux patrimoines de la région. Bien évidemment, elles attisent toujours la curiosité du grand public.

Ces différents éléments font de Trois-Ponts, une région très prisée des touristes. Cette raison explique pourquoi les Trois-Pontois et les trois Pontoises se ruent dans la construction d’un bâtiment public. Ils peuvent, de ce fait, accueillir les voyageurs venus de loin et leur faire vivre un séjour inoubliable. Ils doivent néanmoins préparer un certificat PEB Sprimont pour assurer leur confort. Pour cela, il est impératif de suivre plusieurs procédures. La première étape consiste à désigner un gestionnaire, chargé de la déclaration des bâtiments.  Il faut ensuite entrer en contact avec un coordinateur qui, quant à lui, s’occupe de l’établissement du plan ou des factures et se charge de recueillir toutes les données de consommation indispensables. Bien évidemment, il collabore de près avec un certificateur.

Contacter un professionnel pour réaliser la certification énergétique

Le certificat PEB trois-ponts doit être pris en charge par un professionnel attesté. Comme susmentionné, on fait souvent appel à un certificateur pour obtenir le document final sur la performance énergétique d’un bâtiment public. Ce professionnel a pour rôle de fournir tous les documents capitaux pour l’établissement du certificat. Il veille également à effectuer des suivis sur les différents travaux qui pourraient impacter considérablement les plans de départ. L’élaboration de ce document exige, par ailleurs, la présence d’un organisme de contrôle de qualité. Il s’agit d’un professionnel détenteur d’un diplôme de formation pour certificateur PEB batiments publics. Il doit également avoir des années d’expérience dans la performance énergétique. Enfin, il faut des organismes dispensant de formation pour un certificateur.

Comme on peut le voir sur internet, de nombreux individus se qualifient comme étant des professionnels dans le domaine de la certification PEB. Or, ce n’est pas toujours le cas. Ainsi, avant de choisir l’expert avec qui collaborer, il est impératif de mener une petite enquête pour éviter les mauvaises surprises. Il vaut mieux, dans un premier temps, se pencher vers des entreprises ayant des années d’expérience. Avec la technologie, il est tout à fait possible de demander des avis des internautes avant d’entrer en contact avec le professionnel. Il est également conseillé de réaliser un petit comparatif sur les prestations proposées. Certains d’entre eux se contentent de fournir le document final à l’interlocuteur tandis que d’autres prendront le temps d’expliquer les points forts et les points faibles de la consommation énergétique du bâtiment public concerné. À noter que le certificat PEB Hélécine des bâtiments publics possède une période de validité de 5 ans. Le certificateur doit néanmoins actualiser les données tous les ans en tenant en compte de plusieurs indicateurs. Seuls ceux qui modifient la performance seront pris en considération. Cela inclut les éoliens, les photovoltaïques, les consommations de gaz et d’électricité, la liste des occupants, etc.

Conclusion

La certification PEB des bâtiments publics fait partie des obligations des occupants et des propriétaires principaux. Effectivement, elle atteste la performance énergétique d’un bien. Contrairement au certificat PEB habituel, celui-ci doit obligatoirement être exposé dans le hall de l’entrée d’un bâtiment. Il se différencie également par sa validité de 5 ans ainsi que son mode de calcul. À l’évidence, il se base sur la surface du plancher chauffée et la consommation des occupants. Une fois que le certificat sera établi, l’autorité publique peut envisager différents travaux. À l’évidence, il est toujours préférable de réduire la consommation énergétique du bâtiment en tenant en considération de la commodité des occupants.

N’hésitez pas à contacter notre certificateur agréé en Wallonie afin de poser les questions qui restent en suspens.

Certificat peb Stoumont, l'obligation en cas de vente

Certificat PEB Stoumont : combien coûte la certification énergétique ?

La Belgique est devenue exigeante en termes de vente et de location d’un bien. En effet, depuis l’année 2010, les propriétaires d’un immeuble doivent exposer un certificat PEB Stoumont à leurs locataires ou leurs acquéreurs lors de la présentation d’un bien. Cette attestation détermine la performance énergétique d’une habitation en tenant en compte de la surface de celle-ci et de sa consommation annuelle. Le résultat du calcul effectué permet ensuite de classifier le bien : A pour les immeubles qui consomment moins d’énergies et G pour les plus énergivores. Cet indice aide un client potentiel à réaliser un comparatif de plusieurs biens avant de signer le contrat. En effet, ce document présente plusieurs informations importantes comme les systèmes de chauffage, les recommandations d’amélioration, l’impact de sa performance énergétique sur l’environnement, etc. Étant donné qu’il est obligatoire pour la Belgique, toutes les régions de la Wallonie sont donc concernées. De ce fait, pour une vente ou une location d’immeuble dans cette partie de l’Ouest de l’Europe, il est impératif de se munir d’une certification PEB Stoumont. Cette dernière touche toutes les communes du village.

La certification PEB à Stoumont, Rahier et Chevron : pourquoi est-ce obligatoire ?

Pour limiter les consommations et réduire les déperditions de chaleur, le propriétaire doit songer à renforcer l’isolation de son habitation. Les règles du 1er juin 2010 stipulent, en effet, que le certificat PEB figure parmi les documents indispensables à délivrer à un preneur de bien. Pour preuve, il suffit d’émettre l’original au premier et de fournir une copie au locataire, et le tour est joué. Ainsi, l’un comme l’autre pourra évaluer la performance énergétique du bâtiment avant de prendre une décision définitive. Cette loi concerne les immeubles existants ainsi que les nouvelles constructions. Un responsable PEB Rahier, Chevron ou La Gleize certifié se chargera de l’établissement du document après une visite du terrain. Hormis le certificat PEB, le législateur Wallonie exige également un rapport partiel sur les performances énergétiques des bâtiments collectifs.

La certification PEB Lorcé touche, par ailleurs, les agences immobilières. Ces dernières ont l’obligation de fournir ce document à leurs interlocuteurs au moment même de la présentation d’un bien. Si l’on se réfère aux lois parues le 1 er janvier 2015, les publicités sur le bâtiment doivent à l’évidence mettre un point sur la performance énergétique de celui-ci. Les indices souscrits permettront aux potentiels acheteurs de calculer leurs dépenses et bien évidemment de sceller leur achat. Il est à noter que le non-respect de cette règle est passible de sanction. La personne concernée doit s’acquitter d’une amende de 500 euros. Le taux de pénalité s’élève à 1000 euros si le dossier du propriétaire est incomplet c’est-à-dire sans le certificat PEB Jalhay. Ces raisons expliquent pourquoi il est indispensable de se confier à professionnel avant la vente ou la mise en location d’un immeuble.

Solliciter un professionnel pour bénéficier d’un certificat PEB Stoumont

Préparer tous les documents pour la commercialisation d’un bâtiment n’est pas un jeu d’enfant. Pour répondre à l’obligation sur la certification PEB Stoumont, le propriétaire doit faire appel à un professionnel agréé. En effet, seul un responsable PEB Aywaille peut établir cette attestation. Il accompagne également son client durant toutes les démarches nécessaires pour élaborer un document sur la performance énergétique d’une habitation. Étant donné qu’il s’agit d’un expert, il s’occupe donc de tous les éléments indispensables pour garantir l’obtention du certificat en question. Le document doit être disponible avant le début des travaux sur le chantier ou de la vente d’un bien déjà existant. De ce fait, le responsable susmentionné commencera par soumettre une déclaration initiale par écrit au détenteur. Celle-ci se porte sur l’engagement à respecter sur les performances énergétiques prévues. Cela inclut l’enveloppe du bâtiment comme le Château de Harzé, la ventilation, le surchauffage ainsi que les différents systèmes de l’habitation en Pays d’Ourthe-Vesdre-Amblève. L’étape suivante consiste à mettre en œuvre tous les travaux nécessaires pour respecter le serment rédigé précédemment. Ce professionnel reste entièrement en contact avec un architecte et un maître d’ouvrage. Ainsi, il sera informé sur tous les changements effectués par ses collaborateurs, notamment si les modifications réalisées pourraient affecter les PEB Sprimont. Une fois toutes les œuvres bouclées, l’expert composera une déclaration finale. Cette dernière sera restituée auprès des instances compétentes 6 mois après la réception des travaux. Cette initiative donnera ensuite naissance au certificat PEB Rahier.

Étant donné que la certification PEB Stoumont est un document incontournable pour les habitants de la région, de ce fait, il serait préférable de faire appel à un professionnel pour élaborer le document. Actuellement, de nombreux experts offrent leurs compétences aux propriétaires de bâtiments en province de Liège et en Wallonie. Cette raison explique pourquoi choisir un responsable qui émerge du lot n’est pas une évidence. Pour faciliter la sélection, il serait plus judicieux de comparer le service et le tarif qu’il propose. Tenir en compte des avis de son entourage et de ceux des internautes sera également nécessaire. Vous avez cependant la possibilité de confier la tâche à un individu titulaire d’un diplôme d’ingénieur civil, d’ingénieur industriel, d’architecte, de bio-ingénieur ou d’ingénieur civil-architecte.  

Certification PEB Stoumont/Lorcé : quels sont les dossiers à fournir ?

De nombreuses personnes se ruent actuellement dans l’achat ou la location de bâtiments dans les villages de la région de Wallonie comme Stoumont. Cette dernière est une commune de Belgique qui se divise en plusieurs villages dont La Gleize et Chevron. Elle attise la curiosité des touristes notamment par son parc naturel. Elle séduit également les amoureux de la nature et des randonnées grâce à son étendue de prairie avec une vue panoramique à couper le souffle. D’ailleurs, le taux de visiteurs à Stoumont augmente généralement pendant les périodes estivales. Ceux-ci sont en effet sous le charme de la beauté du Pays d’Ourthe-Vesdre-Amblève. Ce village regorge, par ailleurs, de monuments religieux à savoir l’église Saint-Paul de Rahier ainsi que l’église Saint-Georges de Lorcé.  L’une comme l’autre date du XVIIe siècle et attire toujours de nombreux visiteurs chaque année. En bref, posséder un bien dans cette commune de la province de Liège peut être bénéfique pour les investisseurs. En effet, les demandes locatives augmentent considérablement pendant les périodes de vacances. Pour optimiser l’obtention d’une Certification PEB Stoumont, le propriétaire doit fournir tous les dossiers au certificateur PEB. Pour cela, il faut se munir d’une déclaration PEB ainsi que d’un certificat énergétique antérieur du bâtiment. Le responsable susmentionné a également besoin d’une attestation de construire avec l’énergie et de la demande de placement d’isolant acceptée par la Région wallonne. Tous les documents liés à la construction de l’immeuble et à l’installation de matériaux pouvant affecter la performance énergétique de l’habitation sont indispensables. Cela inclut la demande de réduction d’impôt et les preuves sur la pose de chauffage.

Les affairistes trouveront également leur bonheur en faisant un tour dans la Région wallonne. Hormis le village indiqué précédemment, Aywaille leur réserve de belles surprises. Pour arrondir les factures de fins de mois, ils peuvent s’acquitter d’une chambre dans le Château de Harzé. Bien évidemment, ils en tireront profit de cette affaire, car ce dernier se positionne parmi les patrimoines les plus visités dans la région. Avant de signer un contrat, il est impératif de se renseigner sur le certificat PEB du site. Il existe également depuis 2019 une certification PEB pour les batiments publics en Wallonie.

Quels sont les différents tarifs PEB proposés ?

Mettre un bien en vente ou en location n’est pas une mince affaire. En plus des dossiers à fournir, le propriétaire doit également préparer des budgets supplémentaires avant de lancer la procédure. À noter que le tarif d’une certification PEB Huy varie d’une entreprise à une autre. Le prix change généralement en fonction du type de bien, de son emplacement ainsi que de sa superficie. Le chiffre peut osciller entre 150 à 300 euros. Pour un studio, de moins de 50 m², les experts réclament environ dans les 150 euros. Un appartement de 1 à 3 chambres, quant à lui, s’élève à 175 euros contre 200 euros pour un duplex. Le tarif d’un Certificat PEB triplex, cependant, peut aller jusqu’à 250 euros. Pour un appartement de plus de 300 m², le propriétaire se doit de demander un devis à un expert. En outre, il est conseillé par la même occasion de réaliser un contrôle électrique pour gagner du temps et économiser de l’argent. Le coût de celui-ci varie entre 110 euros à 150 euros.

Le prix d’une certification PEB d’une maison est légèrement élevé par rapport à celui d’un appartement. Pour une habitation de 1 à 3 chambres, le tarif est de 200 euros environ contre 250 euros pour une maison de 4 à 6 chambres. Pour une villa à 4 façades cependant, le propriétaire doit s’acquitter la somme de 250 à 400 euros selon sa superficie. Enfin, pour un bien exceptionnel, mieux vaut demander un devis personnalisé. Grâce à l’avancée de la technologie, de nombreux sites proposent cette nouvelle fonctionnalité. Le détenteur peut désormais obtenir un prix exact pour la certification PEB de son habitation en seulement quelques clics. Il aura ensuite la possibilité de comparer les tarifs avant de prendre la bonne décision.

Conclusion

Depuis quelques années, la loi est de plus en plus exigeante au sujet de la performance énergétique d’une habitation afin de réduire les empreintes environnementales. La région Wallonie et la Bruxelles figurent parmi celles qui appliquent cette règle. Comme indiqué précédemment, un manquement aux obligations peut être passible de sanction. Ainsi, chaque propriétaire doit réajuster l’isolation de son immeuble pour bénéficier ensuite d’une certification PEB Stoumont. Rien ne vaut l’intervention d’un professionnel spécialisé. Étant donné que le coût de cette dernière est très varié, il est toujours impératif de naviguer sur plusieurs sites avant de commencer la procédure. Certains peuvent proposer de meilleurs services à des tarifs abordables par rapport à d’autres. N’hésitez pas à contacter notre coordinateur PEB afin de programmer un visite de certification ou poser vos questions.

Certificat peb Jalhay - vente de maison

Certificat peb Jalhay : pour une vente ou location sans souci !

Lors de la vente d’un bien (maison, appartement) en province de Liège, plusieurs critères sont à prendre en compte à savoir l’architecture, l’intégration paysagère, les différentes fonctionnalités, le design et surtout les critères énergétiques comme le certificat PEB Jalhay. Pourtant, les éléments relatifs à la performance énergétique du bâtiment ne sont pas souvent étudiés en priorité. C’est pourquoi, le respect des exigences énergétiques lors de la vente ou même lors de la construction et de la rénovation de bâtiments ainsi que la certification énergétique sont désormais imposés par la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments. En effet, en Wallonie, un décret a été établi, selon lequel chaque propriétaire doit disposer d’un PEB Jalhay au moment de la construction, de la vente ou de la location de ses biens résidentiels. D’ailleurs, la matière du certificat PEB est désormais décrétée sur toutes les communes francophones de Belgique situées en Wallonie notamment sur Jalhay et ses alentours à savoir Surister, Tiège, Charneux, Neufmarteau, Sart-lez-Spa et les Hautes Fagnes avec ses lieux touristiques comme la Baraque Michel et le lac de Gileppe. Si vous envisagez mettre votre appartement ou votre maison en vente ou en location, vous aurez besoin d’un certificat PEB Jalhay. C’est pourquoi, il est important d’avoir les informations essentielles sur ce document. Plus exactement, nous allons parler des éventuelles causes d’une certification PEB refusée. Mais avant cela, voyons ce que signifie vraiment le certificat PEB Jalhay, en quoi est-il indispensable, comment l’obtenir, etc.

Qu’est- ce que le PEB Jalhay ?

Depuis quelques années, on entend parler de la certification PEB Jalhay mais on ne sait pas vraiment ce que çela signifie. Le certificat PEB est un document permettant de connaitre ou d’estimer au préalable la quantité d’énergie consommée d’un bâtiment. La présentation de ce certificat est obligatoire lors de la vente ou d’une location d’un bien résidentiel. C’est un moyen permettant de comparer efficacement la performance énergétique de n’importe quel logement pour les mêmes utilisations.

Quelles sont les situations nécessitant la possession d’un certificat PEB Jalhay ?

Comme il a été stipulé plus haut, les situations concernées par la législation sur Jalhay, Tiège, Charneux, Surister, ou Neufmarteau (dans la région de Wallonne) sont tous les types de logements en vente ou en location, que ce soit une maison 4, 3 ou 2 façades ou même un appartement. Il est évident que la consommation en énergie d’une maison 4 façades est supérieure à celle d’une maison 3 façades même si elles sont équipées des mêmes systèmes de chauffage et de ventilation. Il en est de même pour un appartement exposé et confiné. Il faut savoir que depuis 2015, toute publicité de vente ou de location doit intégrer les informations sur la performance énergétique du bien immobilier pour que les clients acquéreurs ou locataires puissent faire la comparaison des biens sur le marché. Plus exactement, les indicateurs suivants qui sont extraits du certificat PEB Sart-lez-Spa doivent être mentionnés dans les publicités : le code unique (numéro d’identification du certificat PEB Tiège), la consommation totale d’énergie primaire (en kWh par an), la consommation spécifique d’énergie primaire (en kWh/m² par an) et la classe énergétique. Dans le cas contraire, les sanctions peuvent aller de 500 euros à 1000 euros. En ce qui concerne les autres modalités pratiques liées à la certification PEB Jalhay, le document doit être transmis à l’acquéreur ou au locataire avant la signature de la convention de vente ou de location. L’accomplissement de cette formalité doit d’ailleurs être mentionnée dans la dudit convention. Si le certificat PEB Charneux n’est pas communiqué à temps à l’acquéreur ou au locataire, il se pourrait que le document n’ait plus d’authenticité. A cela s’ajoute une sanction par une amende administrative forfaitaire de 500 euros.

A quoi consiste le travail d’une certificateur PEB Jalhay et combien coûtent les prestations?

Une certification PEB Aywaille ne peut être établie que par un certificateur agrée, sinon elle ne sera pas acceptée. Pour être reconnu en tant que certificateur PEB Neufmarteau, quelques conditions doivent être respectées : la personne doit suivre la formation prévue et réussir avec succès à tous les examens qui s’en suivent. Aucun parcours spécifique n’est exigé pour avoir accès à ce genre de formation. Néanmoins, des notions en matière d’énergie et de construction pourront vous être utiles. Plusieurs certificateurs agréés sont disponibles en Wallonie y compris la commune de Jalhay et les autres villages cités ci-dessus. Un certificateur PEB Sprimont agréé est donc la seule personne étant en mesure d’évaluer de manière globale et efficace la performance énergétique de votre bâtiment et selon une méthode de calcul bien définie. Cette dernière sert à évaluer la performance par rapport à l’enveloppe du bâtiment (les systèmes d’isolation thermique) et aux autres systèmes (le chauffage, le système d’installation de l’eau chaude sanitaire, le système de ventilation, etc). Avant la constitution de votre certificat PEB Jalhay, le certificateur se doit de visiter votre maison pour recueillir quelques données nécessaires et faire par l’occasion une évaluation sur terrain. Ensuite, il vous présente votre rapport PEB Herstal en format numérique sous 24 heures maximum. Ceci vous permettra de connaître déjà les points forts et les points faibles de votre habitation en termes de consommation énergétique. Il est à noter que le certificateur établit votre PEB suite à un encodage effectué à partir d’une méthode de calcul définie  par votre région. En effet, la législation pour le PEB Bruxelles est différente de celle pour le PEB Jalhay et les autres régions de Wallonne. A cet effet, le mieux est de consulter directement la page de la région dans laquelle se trouve votre bâtiment afin d’obtenir plus d’informations sur la législation en vigueur. Concernant le prix du bilan énergétique, il dépend de plusieurs éléments : la superficie de l’habitation, le nombre de façades, le type du bâtiment (appartement, maison ou bâtiment public), le nombre et la complexité des vérifications que doit effectuer le certificateur, etc. En moyenne, le prix certificat PEB sur Jalhay est à partir de 120 euros. En revanche, avec un contrôle électrique, le prix commence à partir 250 euros.

La durée de validité d’un certificat PEB en Wallonie ?

Quel que soit la région concernée, la duré de validité d’un certificat PEB est de 10 ans maximum. Néanmoins, la validité d’un certificat PEB Jalhay de bâtiment public en vue de l’affichage est réduite à 5 ans. Le certificat PEB de bâtiment public d’une superficie de 250 m² doit être, en effet, affiché de manière lisible et visible. Dans le contraire, les autorités compétentes pourraient ne pas le considérer. Aussi, les certificats PEB Neupré en Wallonie, mis à part les certificats de bâtiment public, peuvent être refusés (considérés comme caducs) si certains travaux ont été entamés comme des travaux de rénovation importante, de grands travaux de construction et tant d’autres encore qui auraient pu influencer sur le score PEB final. Il va s’en dire que la certification PEB n’a plus de valeur quand sa durée de validité est expirée.

Que doit contenir un certificat PEB Jalhay ?

Les informations qui doivent être mentionnées dans le certificat PEB Jalhay sont la classe énergétique du logement exprimée sur une échelle comprise entre A (très économe) et G (très énergivore) et l’indice d’émission de CO2. Le certificat PEB Chaudfontaine doit également contenir une rubrique présentant les recommandations concernant les moyens possibles pour améliorer la performance énergétique du bâtiment certifié. Ces propositions pourront être utiles pour le futur acquéreur afin d’évaluer les travaux d’amélioration à entreprendre. Votre certificat PEB Surister ne sera pas reconnu si ces informations sont incomplètes.

Le certificat PEB Jalhay doit être présenté avec un rapport partiel PEB lorsqu’il s’agit d’un immeuble à logements multiples c’est-à-dire avec des installations communes comme par exemple une chaudière commune, une production d’eau chaude sanitaire commune ou un système de ventilation commun. Sans la présentation d’une copie ou du numéro de rapport partiel, votre certificat  PEB Jalhay pourrait donc être non validé si votre appartement dispose d’une installation commune. C’est le syndic de votre immeuble qui doit normalement vous fournir le rapport dont les frais sont à la charge de la copropriété.

En résumé, nous pouvons dire qu’une certification PEB pourrait être refusée si elle n’est pas mise à jour, si le délai de transmission du document à l’acquéreur ou au locataire est dépassé ou lorsque la certification n’est pas réalisée par un certificateur agréé de votre région. Ce dernier doit être inscrit sur la liste officielle des certificateurs PEB de votre région. Généralement, un certificateur agréé en Wallonie ne l’est pas forcément dans d’autres régions. Aussi, il faut noter qu’un certificat PEB Jalhay de bâtiment public n’est pas valable dans le cadre d’une transaction immobilière.

Outre le certificat PEB Jalhay, le rapport partiel PEB doit être établi pour les bâtiments disposant d’installations communes. Le certificateur PEB doit veiller à ce que les données mentionnés dans les deux documents soient complets. D’ailleurs, un certificateur PEB Verviers agréé est censé connaitre tous les codes relatifs à toutes les informations PEB ainsi que les formats à respecter. Si besoin, il doit avoir en sa possession les documents nécessaires attestant par exemple la présence d’isolants, de systèmes de chauffage, etc.

Sachez aussi qu’aujourd’hui, le certificat PEB nécessite des méthodes et des acteurs différents selon les divers types de bâtiments. En effet, seuls les bâtiments résidentiels existants (maisons unifamiliales, appartements et autres logements dont la demande de permis d’urbanisme est antérieure au 1er mai 2010) peuvent être certifiés. Il en est de même pour le certificat PEB des bâtiments neufs dont la demande de permis d’urbanisme est postérieure au 1er mai 2010 : les maisons unifamiliales et les appartements neufs uniquement sont certifiés. Les outils nécessaires à la certification des autres types de bâtiments (bureaux, services, commerces, etc) neufs et existants ne sont pas encore au point. De ce fait, il ne peut y avoir, en aucun cas, de certification PEB pour ces derniers types de bâtiments. En tout cas, il est important de bien se renseigner sur la certification PEB pour éviter qu’elle soit refusée.

Si vous souhaitez faire réaliser une certification PEB pour votre bien, n’hésitez pas à prendre contacter avec notre certificateur agréé par la région wallonne.

Certificat peb Aywaille - une obligation en wallonie pour la vente

Certificat PEB Aywaille : comment trouver un contrôleur PEB ?

Le secteur immobilier fait partie des plus prometteurs indépendamment de l’époque, notamment via la certification PEB Aywaille. Les propriétés prennent de la valeur à mesure que les années se succèdent. C’est une réalité que presque tous les pays partagent même si les réglementations au niveau des transactions peuvent être différentes pour chacun d’entre eux.

En effet, pour la Wallonie, quand une personne souhaite vendre ou mettre un bien immobilier en location, l’opération doit se faire en ayant recours à un contrôleur de la Performance Energétique des Bâtiments ou PEB qui délivre un certificat après avoir visité le logis concerné situé à Aywaille, Remouchamps ou encore Harzé.

Toutes les provinces belges sont concernées par cette procédure. Mais ces derniers temps, certaines communes de Liège font beaucoup parler d’elles grâce, entre autres, à l’augmentation du taux de demande de prestation relative à la remise d’un Certificat PEB Aywaille. D’ailleurs, le métier de contrôleur PEB Aywaille suscite de plus en plus d’intérêts dans tout le pays. Comment peut-on alors en devenir un ? Le présent écrit apporte des éléments de réponse à la question.

Qu’est-ce qu’une PEB ?

La PEB est en fait la quantité d’énergie standard que les occupants d’un logement consomment sur une période donnée. Il peut s’agir d’une estimation pour un habitat neuf jamais occupé auparavant, ou bien d’une réalité basée sur la consommation des résidants.

Lors d’une visite, le certificateur PEB Aywaille analyse généralement le système de chauffage du logement en question, ainsi que celui du refroidissement, il examine aussi l’éclairage, l’eau chaude, le système de ventilation et toute autre caractéristique énergétique existant.

Après avoir calculé cette quantité d‘énergie à l’aide de certains indicateurs basés sur les différentes spécificités de la maison (isolation, installation, construction/rénovation, emplacement, système d’alimentation…), le contrôleur émet un Certificat énergie qui récapitule clairement toutes ces informations, sans quoi cette dernière ne peut pas faire l’objet d’une quelconque transaction (vente, location, achat).

Tous les travaux ayant comme but d’améliorer la PEB d’un logement peuvent être réalisés durant sa construction, sa remise en état ou toute modification dont il bénéficie.

Qui peut devenir contrôleur PEB (région d’Aywaille de Remouchamps ou de Sougné) ?

Tout intéressé qui souhaite devenir un certificateur PEB est amené à suivre une formation auprès d’un établissement agréé et réussir les examens écrits et oraux.

Pour être éligible en tant que contrôleur PEB Sougné de logement résidentiel existant, une personne physique doit d’abord remplir certaines conditions comme celle d’être titulaire de l’un des diplômes suivants :

  • ingénieur architecte,
  • architecte,
  • ingénieur civil,
  • ingénieur industriel,
  • bio-ingénieur,
  • gradué en construction ou tout autre diplôme résultant d’études supérieures relatives à l’énergie des bâtiments.

La personne intéressée doit aussi avoir une expérience professionnelle d’au moins 2 ans dans le même domaine que les diplômes qu’on vient de citer. Aussi, si elle a fait l’objet d’un retrait d’agrément, elle doit attendre au moins 3 ans avant de refaire une demande. Et enfin, elle doit avoir suivi une formation en PEB Remouchamps dans un établissement agréé et passé les examens.

Les conditions peuvent différer légèrement selon le centre choisi, mais normalement, ce dernier les précise toujours en plus de remettre la liste des documents nécessaires au candidat intéressé. En fait, la plupart des centres de formation se trouvent à Bruxelles, mais si une personne souhaite devenir un contrôleur et être autorisé à délivrer son Certificat PEB Aywaille à n’importe quelle propriété située dans la commune, le PEB Ernonheid – Formation Certificateur Résidentiel est l’un des meilleurs établissements, disposant de nombreux campus.

De même que les personnes physiques, les sociétés peuvent aussi être agréées en tant que contrôleur PEB, à condition qu’elles emploient au moins une personne apte à délivrer légalement une certification PEB.

Comment obtenir son agrément en tant que certificateur PEB Aywaille ?

Le candidat doit adresser un formulaire dûment rempli et signé à l’administration. Ce document, téléchargeable en ligne, peut être remis par courrier postal ou électronique. Normalement, dix jours après,  cette dernière confirme la réception du formulaire auprès du demandeur. C’est sur sa décision que ce dernier pourra ou non entamer sa formation auprès d’un centre agréé.

Une fois que la formation est terminée et les examens réussis, l’établissement d’accueil du candidat émet un rapport à l’intention de l’administration, qui à son tour, le transmet au Ministre. Ce dernier agrée ensuite l’intéressé dans les quarante jours qui suivent le rapport PEB et contrôle électrique établi à son égard.

Comment préparer la visite du contrôleur pour une certification PEB ?

Lors de la transaction d’un bien immobilier, un certificat portant un bon score sur l’état de l’énergie du logement en question représente un atout majeur. Dans ce cas, le prix sera difficile à réduire puisque l’acheteur ou le locataire ne trouvera rien à redire sur le sujet. Par contre, le prix diminue vite si le système énergétique de la maison est en mauvais état. Aussi, une personne aura de bons points si elle prépare certaines choses avant la visite du certificateur. Généralement, deux cas se présentent :

  • Le propriétaire ou le vendeur laisse travailler le contrôleur qui, normalement, recueille les informations nécessaires à son évaluation. Dans ce cas, tout doit être visible, sinon, la personne peut avoir une mauvaise note de la part du certificateur qui n’évalue correctement que ce qu’il voit. Donc, il vaut mieux garder une preuve des isolations murales par exemple, sinon soit il va mettre une valeur par défaut ou même rien dans certains cas.
  • Au lieu d’attendre que le contrôleur fasse son travail, la personne peut préparer tous les documents prouvant le bon état de ses installations non visibles (photos claires des chantiers, attestation de réception, plans de l’architecte, preuve de toute modification apportée à la maison…). Dans ce cas, le certificateur évalue bien l’énergie du logement au lieu de lui attribuer des notes par défaut.

Cette dernière s’avère être une méthode efficace dans toutes les provinces de Wallonie. Donc si, par exemple, une personne souhaite aussi obtenir rapidement le Certificat PEB Aywaille, il est conseillé de préparer les documents nécessaires.

Quels sont les dossiers à préparer pour une certification PEB Harzé ?

Pour faciliter l’estimation du certificateur, l’intéressé peut préparer les papiers suivants :

  • Une attestation, dûment signée par le chef de projet, qui prouve de la bonne performance thermique de l’immeuble concerné.
  • les documents attestant de l’intervention d’un entrepreneur pour n’importe quels travaux de modification, clairement élaborés, apportée au bâtiment.
  • Pour les maisons neuves, un dossier complet sur le chantier de construction signé et approuvé par le maître d’œuvre.
  • Des photos non floues sur lesquelles le certificateur peut identifier tous les travaux (depuis la construction, jusqu’à la finition, et éventuellement les rénovations).
  • une attestation de prime ayant servi à couvrir les dépenses concernant l’isolant.
  • Les documents relatifs à certaines installations (eau chaude, chauffage…).
  • Un dossier complet adressé à l’administration fiscale dans le but d’obtenir une réduction d’impôt après avoir effectué des travaux pour consommer moins d’énergie.
  • les certificats verts qui servent à connaître la quantité de cellules photovoltaïques produites.
  • Un document qui retrace la période de réalisation des travaux (permis d’urbanisme par exemple).
  • Les données sur les plaques signalétiques de certains appareils (chauffage, eau chaude…).
  • Le certificat « Construire avec l’énergie » Harzé.

Quelles sont les étapes pour obtenir une certification PEB Aywaille ?

Dans le cadre d’une transaction, c’est à un professionnel en la matière de décerner le certificat PEB qui fait partie des documents obligatoires à la réalisation de l’opération. Puisque c’est à faire impérativement, plusieurs contrôleurs proposent leurs services à travers les sites Web, en estimant des devis en ligne, entre autres. L’organisation de la visite se fait aussi, habituellement, en ligne, de même que la négociation du prix de la prestation. Cela dépend des besoins du propriétaire ou du vendeur.

Une fois les termes de l’accord définis, le professionnel vient ensuite sur place pour constater l’état énergétique de l’immeuble concerné. Ce n’est qu’après cette évaluation qu’il pourra en calculer le score en énergie. Il doit aussi écrire son rapport avant de donner une note à l’habitat. Après toutes ces étapes, il peut délivrer le certificat PEB Aywaille en bonne et due forme (agréée par la région où le logement est situé).

La forme d’un rapport PEB Huy varie par province, pour celle de Liège en particulier, les scores fluctuent entre A+ et G, dans un ordre décroissant selon l’appréciation du système énergétique de la maison. Aussi, chaque score a son propre code couleur. En ce qui concerne le coût de la prestation, il dépend du certificateur, il n’existe pas de tarif fixe ou de limitations spécifiques à ce sujet. Comme on l’a dit, cela dépend des besoins du demandeur et largement de la taille de l’immeuble concerné.

Comme presque tous les documents importants, les certificats PEB Grâce-Hollogne ont une date de validité, il faut donc les renouveler à chaque échéance du délai. Ce dernier diffère selon les provinces, avec une moyenne de dix ans pour Liège, ce qui est aussi le cas pour le Certificat PEB Aywaille ou Remouchamps. Toutefois, après amélioration des points négatifs constatés par le contrôleur, l’intéressé peut le renouveler sur demande s’il a obtenu un mauvais score, puisque cela impacte toute transaction portée sur le logement concerné (diminution du prix de vente/location par exemple).

Quelles sont les villes d’Aywaille à Liège qui enregistrent une récente augmentation de demande de certification PEB ?

Il faut bien choisir son contrôleur PEB Herstal car le tarif de prestation est assez différent et dépend de plusieurs facteurs. Certains offrent un rapport qualité-prix intéressants par rapport à d’autres. Aussi, les conditions sont variées en fonction des provinces. Pour Liège, certaines villes sont bien meilleures au niveau des prix, des conditions de paiement et de la qualité du service. Il s’agit notamment de Remouchamps, Harzé, Ernonheid et de Sougné. Ces villes disposent d’un assez large choix de prestataires aux prix variés mais abordables dans leur ensemble. On compte un bon nombre de sites comparateurs de performance en la matière. En fait, l’immobilier y est un secteur en plein essor. C’est pour cette raison que ces 4 villes se démarquent en enregistrant dernièrement une nette augmentation de demande de certification PEB.

En conclusion, constatant que l’immobilier ne cesse de se développer, plusieurs centres de formation ajoutent la filière PEB Batiments publics à leurs options, permettant de devenir un contrôleur. Ce dernier peut être défini comme étant l’examinateur de l’état énergétique d’une maison, qui après son évaluation, donne un score à cette dernière et à l’issu de quoi, un certificat PEB Sprimont est délivré. C’est une procédure obligatoire en Belgique pour toute personne qui souhaite vendre ou mettre en location son habitat. Les certificateurs affluent beaucoup ces derniers temps au vu de l’ampleur que prend ce secteur, surtout dans certaines provinces. Tel est le cas dans quelques communes de Liège comme Aywaille où énormément de personnes sollicitent les services d’un contrôleur pour obtenir un  Certificat PEB Aywaille.

En cas de mauvais score, le propriétaire devra améliorer son logement d’après les remarques effectuées par le certificateur. Cela permet de rehausser non seulement le score, mais aussi les conditions de mise en vente ou location du bâtiment, comme le prix par exemple, qui reste le premier indice de qualité que l’acheteur perçoit.

Si vous souhaitez réaliser une visite de certification PEB ou obtenir un devis, contactez notre certificateur PEB agréé pour la région wallonne.

Certificat peb Sprimont dans le cadre de la vente

Certificat PEB Sprimont : tout sur le document énergie de votre bien !

Dans le cadre du PEB, la région wallonne a mis en place une réglementation concernant la performance énergétique, il s’agit du Certificat PEB Sprimont . Cela concerne l’enveloppe ainsi que les installations de chauffage central avec une ou plusieurs chaudières qui fonctionnent avec du gaz ou du mazout. Ces chaudières doivent être contrôlées suite à cette réglementation.

La région wallonne a également mis en place un arrêté ministériel. Cela a eu lieu en 2019 et concerne les installations de chauffage central. Depuis la sortie de cet arrêté, les foyers qui disposent d’une chaudière plus de 20 kW ont l’obligation d’effectuer un diagnostic approfondi.

Chaque région a donc mis en place une réglementation pour les systèmes de chauffage. Pour Sprimont, vu qu’elle fait partie de la région wallonne, en province de Liège, elle est donc soumise aux réglementations de cette dernière. Pour un Certificat PEB Sprimont, il faut réaliser un diagnostic « énergie ».

PEB Sprimont – de quel diagnostic s’agit-il ?

Le diagnostic mentionné dans l’arrêté consiste à évaluer le dimensionnement de la chaudière suivant les besoins en chaleur d’un bâtiment. Après le diagnostic, un rapport détaillé sera délivré. Les chaudières ou les bruleurs par exemple sont compris dans les éléments à diagnostiquer. Il y a aussi les éléments de chaleurs comme l’isolation thermique, la récupération de chaleur, etc. Dans tous les cas, cela concerne les systèmes de chauffe qui sert de chaudières principales.

Les diagnostics réalisés par un certificateur agréé

Pour avoir le Certificat PEB Sprimont, il faut réaliser les diagnostics de chauffage suivant le nombre de chaudières disponibles dans le bâtiment. Lors de ce genre de diagnostic, deux inspections pourront être réalisées. Il y a le diagnostic de type un. Cela concerne les installations avec une chaudière moins de 100 kW. Dans le cas où le bâtiment dispose de plusieurs chaudières dont la totalité couvre plus de 100 kW (ou sinon une chaudière avec une consommation de 100 kW), à ce moment-là, le diagnostic réaliser sera de type II.

Diagnostic type I – c’est quoi ?

Un diagnostic de type I est un audit pour les chaudières de moins de 100 kW. Il est réalisé dans le cadre d’un certificat PEB Herstal. Lors de cet audit, le technicien délivrera un rapport comprenant le calcul de charge et de rendement annuel suite à la production de chaleur réalisée. Le technicien pourra se référer aux factures d’énergies pour réaliser le rapport. Le document contiendra également une estimation sur les dispositifs potentiels capables de faire économiser de l’énergie. Il peut s’agir de travaux d’isolation, de remplacement de chaudière, etc. Sachez qu’il existe également une certification spécifique pour la certification PEB des batiments publics.

Diagnostic type II

Ce genre de diagnostic est également réalisé par un technicien dans le cas d’une ou de plusieurs chaudières qui dépassent les 100 kW. Lors de l’audit, il évaluera la performance énergétique du bâtiment à l’aide d’un logiciel appelé Audit H-100. Il fournit un rapport qui prend en compte le facteur de charge ainsi que le rendement par an suite à la production de chaleur. Après il délivre aussi un rapport contenant des recommandations sur l’économie d’énergie à réaliser.

Contrôle périodique, la PEB Dolembreux

Il y a également un contrôle périodique à réaliser pour le Certificat PEB Dolembreux. Il s’agit d’un suivi ou audit effectué par un professionnel agréé en Wallonie ou par un technicien de chaudière PEB Neupré. À partir de ce contrôle, une attestation de contrôle périodique sera délivrée dans le cadre du PEB.

Ce contrôle doit être effectué tous les ans s’il s’agit de chaudière au mazout. Ce sera tous les deux ans pour les chaudières à gaz. Et tous les deux ans également pour les chauffe-eau au gaz.

Diagnostic PEB Gomzé pour le chauffage

Un diagnostic PEB est différent d’un contrôle périodique PEB. Cependant, il est aussi nécessaire pour un Certificat PEB Gomzé. Dans le cadre d’un diagnostic PEB pour le chauffage, les contrôles changent suivant le type de bâtiment que vous possédez (type I ou II). Pour les bâtiments de type I, les propriétaires ne sont pas obligés de réaliser un diagnostic PEB Grâce-Hollogne. En contrepartie, ils doivent présenter une attestation de contrôle périodique PEB. Si le bâtiment est de type II, le diagnostic doit être réalisé tous les cinq ans. À ce moment, après diagnostic, le professionnel agréé fournira un rapport de diagnostic de chauffage et non une attestation de contrôle.

Un audit obligatoire dans le cadre de la certification PEB de Louveigné

Le contrôle de chauffage en vue du Certificat PEB Sprimont est un audit obligatoire. Il est obligatoire, même pour les sections de cette commune comme Dolembreux, Gomzé-Andoumont, Louveigné, Rouvreux, Fraiture. Il entre dans le cadre des réglementations PEB Esneux. Cet audit permet de vérifier la performance énergétique des installations de chauffage.

Cela permet de protéger l’environnement et de limiter la consommation énergétique d’un bâtiment. L’audit est généralement obligatoire pour les chaudières qui ont 15 ans d’ancienneté en général. De ce fait, si votre chaudière entre dans ce cadre, vous êtes obligé de réaliser ce contrôle. Grâce à ce contrôle, vous aurez des rapports concernant les moyens d’améliorer la consommation de votre bâtiment. Vous diminuerez également la consommation de gaz à effet de serre.

L’obligation concernant les installations neuves (PEB Rouvreux)

Dans le cas où vous mettez en place une nouvelle installation de gaz et de chaudière, vous n’êtes pas exempte d’obligation. Dans ces cas-là, vous devez respecter des normes, soit la norme NBN D51-003. Pour prouver que la nouvelle installation suit les normes, vous devez fournir un certificat de conformité ou attestation article 48 du certificat PEB Rouvreux. Vous pouvez obtenir ce certificat via votre installateur, s’il est certifié. Sinon, vous pouvez aussi l’obtenir auprès d’un organisme de contrôle agréé.

Les dates à retenir pour la certification PEB Fraiture

Des délais de contrôles PEB Fraiture sont imposés aux bâtiments dotés de chauffage. Pour les chaudières et les chauffe-eau, si vous les avez installés avant janvier 2019 alors que vous n’avez pas encore réalisé de contrôle périodique PEB Chaudfontaine, vous devez effectuer un contrôle au moins en début  2020. Dans le cas où les appareils ont déjà été inspectés, la date du prochain contrôle doit se référée à la date du dernier audit réalisé. Dans le cas d’une nouvelle chaudière, le contrôle de chaudière PEB doit se faire suivant la date de réception des appareils.

Le contrôle énergie ou PEB Sprimont : quelle personne pour le faire ?

C’est un contrôle qui est réalisé par un auditeur ou un collaborateur PEB certifié. Cependant, ce n’est pas gratuit. Dans un bâtiment, il peut y avoir un locataire et un propriétaire. Donc, qui se charge du contrôle PEB. ? Le contrôle pourra être à la charge du propriétaire. C’est le cas quand l’installation des équipements pour la chaudière n’est pas soumise à un permis d’environnement. Dans le cas où les installations sont soumises à un permis d’environnement, le contrôle PEB sera à la charge du locataire.

Comment se déroule la visite de certification PEB à Sprimont / Dolembreux ?

Le technicien qui contrôlera votre système de chauffage va tout d’abord évaluer la performance énergétique de votre bâtiment et des installations diverses. Après, il vous informera des exigences du PEB Sprimont. Il vous informera également sur les détails techniques que votre système doit suivre. Il calculera ensuite les dimensionnements de la chaudière suivant les besoins du foyer. En cas de surdimensionnement, il vous conseillera de remplacer votre chaudière par un modèle plus économique. En plus de contrôler votre chaudière, le technicien vous conseillera sur l’utilisation intelligente de l’énergie. Il remplira ensuite une feuille de route avec ce qui a été vu et ce qui a été dit. Il vous délivre par la suite un rapport avec ses recommandations.

Quel technicien contacter pour le contrôle énergie des installations

L’auditeur qui réalisera le contrôle de chauffage en vue du PEB peut être un chauffagiste agréé par Bruxelles Environnement. Cela peut aussi être un conseiller chauffage PEB. Cet auditeur doit donc suivre des formations pour être agréé. Son certificat a une durée de validité de 5 ans. Il peut bien sûr le renouveler. À noter que ce genre de contrôle a un cout. Un devis sera établi par l’auditeur lors du diagnostic. Ce devis couvrira le traitement des informations, le rapport et les explications et recommandations diverses.

Combien coute le contrôle périodique PEB ?

Pour un Certificat PEB Sprimont, le prix d’un contrôle périodique de chauffage varie suivant le type de chaudière utilisée. S’il s’agit d’une chaudière à gaz, le contrôle coutera environ 115 à 125 €. D’autres frais supplémentaires peuvent être imputés par l’auditeur. Il y a par exemple les frais de déplacement. S’il s’agit de chaudière à Mazout, l’audit coutera environ 150 à 190 €.

Pour une chaudière à gaz, en plus de l’audit, le contrôleur réalisera quelques travaux, comme le réglage du brûleur ou la vérification de la pression par exemple. Pour les chaudières à Mazout, le technicien fera des travaux plus complexes comme le ramonage de la cheminée, contrôle et réglage de brûleur, remplacement de gicleur, etc. Sachez qu’il existe également un diagnostic PEB et contrôle électrique.

Une amende s’il n’y a pas de contrôle ?

Si votre chaudière entre dans le cadre des modèles qui doivent être contrôlés, vous risquez une amende si vous ne réalisez pas de diagnostic. Si des contrôleurs vérifient votre bâtiment inopinément, vous risquez une amende de défaut de PEB Sprimont qui varie entre 125 € et peut même atteindre les 25 000 €. De plus, vous risquez une surconsommation d’énergie si vous ne respectez le contrôle ou ce qui est indiqué par le technicien après son contrôle. De plus, sans audit de chaudière dans le cadre du PEB, vos assureurs peuvent refuser votre déclaration en cas de sinistre.

Entretien de chaudière, est-ce une solution ?

L’entretien de la chaudière ne peut pas remplacer un contrôle de chauffage dans le cadre du PEB. Cependant, elle est recommandée par les inspecteurs, les fabricants, etc. Premièrement, cela rallongera la durée de vie de votre chaudière. De plus, avec un bon entretien, vous pouvez limiter les problèmes de santés comme ceux causés par l’émission de CO par exemple. Vous limiterez également la surconsommation d’énergie et votre bâtiment sera moins polluant. À noter que l’entretien de la chaudière peut être réalisé par l’auditeur lors de sa visite.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter notre certificateur PEB agréé en Wallonie.

PEB batiments publics

Certification PEB pour les bâtiments publics

La certification énergétique des bâtiments publics n’est pas un processus à prendre à la légère. C’est en effet très important avant tout pour inciter les autorités publiques à se responsabiliser et à leur apprendre à mieux gérer leurs performances énergétiques. C’est donc un sujet très intéressant mais également très complet, auquel il faut s’y prendre à plusieurs fois avant de s’y retrouver totalement. Pour vous aider, nous vous avons concocté cet article qui abordera dans les grandes lignes le contexte relatif à cette certification PEB, les données que les certificateurs doivent récolter, les recommandations fournies et finalement les preuves de constat qui sont des éléments nécessaires au bon déroulement du projet.

1.   Contexte

1.1.        Pourquoi réaliser la certification PEB des bâtiments publics ?

Depuis les directives Européennes de 2010 relatives à la Performance Énergétique des Bâtiments (PEB), les bâtiments publics doivent être certifiés au niveau énergétique. Ils doivent être certifiés, mais ils sont également soumis à certaines règlementations de rénovation et de construction. Ce score énergétique doit être accessible au public et ce pour inciter les autorités publiques à  démontrer leur exemplarité au niveau environnemental. De nombreuses lois et arrêtés ont été votés en Europe et en Wallonie, le tout assorti à un protocole de collecte des données qui est un instrument légal et obligatoire pour les certificateurs.

1.2.        Champ d’application de la PEB – bâtiment public

Pour commencer, il est important de définir quel type de bâtiment est à considérer comme un bâtiment public, et qui donc sera soumis à cette certification. Les bâtiments publics sont les bâtiments ayant une superficie totale qui dépasse les 250 mètres carrés, fréquemment visités par le public (c’est-à-dire qu’il n’y a pas de conditions pour y entrer, à part financière).

L’arbre d’aide à la décision définit les bâtiments publics qui doivent être certifiés et qui, par conséquent, doivent afficher leur certificat.

Notes :

(1) Autorités publiques :  1. Les institutions européennes et internationales, les autorités fédérales, régionales, communautaires, provinciales et communales ; 2. Tout organisme répondant aux conditions suivantes : a. Être créé ou agréé par les autorités visées au point 1 ; b. Être chargé d’un service public ; c. Ne pas être partie du pouvoir législatif ou judiciaire ; d. Être contrôlé ou déterminé dans son fonctionnement par les autorités visées au point 1.

 (2) Par « occupe », on entend : les activités relevant de la mission de l’autorité publique se déroulent dans le bâtiment.

(3) SUT – Superficie Utile Totale : somme des surfaces des différents niveaux du bâtiment, calculées entre les murs ou parois extérieurs. L’épaisseur de ces murs ou parois n’est pas prise en compte dans cette somme.

(4) Est réputé fréquemment visité par le public, le bâtiment ou la partie de bâtiment qui est libre d’accès au public, sans autre condition qu’une éventuelle inscription ou paiement d’un droit d’entrée.

 (5) Un certificat devra toutefois être établi pour ce bâtiment, s’il partage au moins un compteur avec un ou plusieurs autres bâtiments de la même autorité publique devant faire l’objet d’un certificat.

Les compteurs énergétique sont les outils de mesure qui donnent les consommations réelles d’une superficie, pour n’importe quelle source d’énergie utilisée. C’est essentiel de les déterminer pour analyser les bâtiments/parties de bâtiments publics à certifier. Lorsque l’autorité publique présente sur un site n’occupe qu’un seul bâtiment, il ne faudra créer qu’un seul certificat. Si par contre elle occupe plusieurs bâtiments sur un même site, alors 3 situations sont envisageables :

  • Chaque bâtiment public possède ses propres compteurs = un certificat par bâtiment.
  • Au moins un compteur en commun pour plusieurs bâtiments = un certificat pour tous les bâtiments reliés aux compteurs communs.
  • Un bâtiment est défini comme « à certifier » (selon l’arbre d’aide à la décision) + existence de compteurs communs avec plusieurs bâtiments de la même autorité publique = certification PEB Hamoir pour l’ensemble des bâtiments.

1.3.        Le certificat PEB des bâtiments publics

Pour obtenir ce certificat PEB – bâtiments publics, seul un certificateur agréé peut, à l’aide d’outils mis à sa disposition par la Wallonie, l’accorder. Il existe deux types de certificateurs PEB des bâtiments publics : le certificateur interne et le certificateur externe. Le premier ne peut agir que pour des bâtiments publics où il est employé, tandis que le second se fait désigner par l’autorité publique pour certifier un bâtiment avec lequel il ne possède pas forcément de lien. Lorsque les données sont récoltées, elles sont encodées dans le logiciel ECUS. Une fois que cette partie est achevée, le certificateur reçoit le certificat par mail et est ensuite autorisé à le télécharger.

Le certificat se base principalement sur la quantité d’énergie consommée ainsi que l’éventuelle quantité d’électricité produite, le tout sur une période d’environ 1 an. Sur le certificat en question sera affiché le niveau de performance énergétique selon une échelle spécifique à la catégorie du bâtiment en question. D’autres informations et indicateurs y figurent, tels que l’émission de CO2, la répartition des types d’énergies consommées, une photo du bâtiment, etc. Une fois votre bâtiment certifié, les indicateurs doivent être mis à jour annuellement tandis que la durée de vie de la certification est de 5 ans. Une fois que cette période de 5 ans arrive à son terme, le certificat doit être renouvelé, ainsi que le numéro qui lui était dès lors attribué.

2.   Les données à récolter

Lors du processus de certification, des données sont évidemment à récolter. Si certaines sont douteuses ou non-traitées, le protocole ne peut être suivi. Voici les données qui doivent être traitées :

2.1.        Les coordonnées 

Le rôle du certificateur sera ici d’identifier l’autorité publique qui occupe le bâtiment en relevant ses coordonnées. Pour commencer, il doit évidemment relever l’adresse du ou des bâtiments publics occupés. Il doit également vérifier s’il y a présence d’une occupation mixte, c’est-à-dire si le bâtiment occupe une partie privée et une partie publique, ou deux parties publiques de deux autorités différentes. Il faut également qu’un des compteurs soit présent pour tous les occupants.

La superficie brute du ou des bâtiments sera requise dans tous les cas d’occupation, mais ne sert qu’à définir la répartition des consommations en cas d’occupation mixte. Si c’est une occupation mixte, il faut bien évidemment définir la superficie brute appartenant à l’autorité publique ainsi que la superficie des espaces communs principaux. Finalement, une photo sera fournie par le certificateur PEB Ferrières.

2.2.         Le/les bâtiments occupés par l’autorité publique à certifier

Le rôle du certificateur est ici de définir si le certificat doit être affecté à un ou à plusieurs bâtiments. Même si l’on préfère affecter un certificat à un bâtiment, il arrive parfois que l’on doive en regrouper plusieurs sous un seul certificat. Tout d’abord, le nom du bâtiment sera demandé. C’est assez simple la plupart du temps, juste pour savoir de quoi on parle Pour continuer à identifier le bâtiment en question, on va identifier des renseignements d’ordre général. On trouve parmi eux l’année de construction, les rénovations importantes ayant un impact sur la certificat PEB, et pour finir on regarde si le bâtiment est classé ou non.

La suite des évènements sera alors un peu plus technique. Le sujet principal sera le volume protégé, c’est-à-dire que l’on va mesurer le volume de tous les espaces du bâtiment qui est protégé au niveau thermique, au niveau du sol, mais également au niveau de tout l’environnement extérieur. Cela peut poser problème dans certaines situations, c’est pourquoi il existe un arbre d’aide à la décision de la détermination du volume protégé d’un bâtiment public.

Comme nous le voyons sur l’arbre d’aide à la décision, il faut se poser 7 question avant de déterminer ce volume :

  • Le local est-il à occupation humaine ?
  • Le local est-il une salle de bain, une douche, une kitchenette ou un WC ?
  • Le local est-il chauffé/refroidi directement ?
  • Y’a-t-il un passage ouvert vers le Volume Protégé ?
  • Le local n’est-il pas assez étanche à la pluie ou au vent ?
  • Le local est-il un vide sanitaire ou un espace de cave ?
  • Le local est-il praticable, accessible ET chauffé directement ?

Il faut aussi mesurer la surface de déperdition thermique, c’est-à-dire la surface construite qui fait office de séparation entre le volume protégé du bâtiment et l’environnement extérieur. Des normes et conventions doivent être dès lors respectées.

2.3.         L’occupation

Au niveau de l’occupation, le certificateur PEB des bâtiments publics sera à même d’identifier tous ceux qui occupent le bâtiment. Une catégorie sera affectée à chaque occupation, et la présence d’une piscine sera à noter. La surface de plancher chauffée sera également à déterminer. L’occupant sera ensuite jugé sur sa qualité, et aura à donner son statut (propriétaire/locataire) et son nom. Certaines catégories d’occupation auront d’autres éléments spécifiques qui seront jugés, c’est le cas pour les catégories « Hôpital », « École », « Centre sportif » et « Piscine ». Finalement, le taux d’occupation sera mesuré, car c’est une variable prise en compte lors du calcul de la performance d’énergie.

2.4.         Les installations techniques

Une fois sur place, le certificateur doit évaluer la performance énergétique du bâtiment. Pour ce faire, il est nécessaire d’identifier toutes les installations techniques qui servent à chauffer, à refroidir l’eau, … et de relever diverses informations :

  • Les chaudières

Le type de chaudière, son année de fabrication, et sa puissance nominale utile exprimée en kW seront les premières informations relevées.

  • La climatisation

Si climatisation partielle ou totale il y a, l’EFR, la surface climatisée, et la puissance frigorifique seront alors relevés.

  • La cogénération
  • Les panneaux solaires thermiques

Lorsqu’ils sont présents, il faut vérifier l’orientation principale parmi les 8 orientations possibles, l’inclinaison, la surface couverte par les capteurs, et l’usage de l’énergie produite.

  • Les panneaux solaires photovoltaïques

Si les panneaux solaires sont photovoltaïques cette fois, l’orientation et l’inclinaison restent toujours à vérifier,  ainsi que la puissance crête et la technologie utilisée.

  • Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleurs (boilers thermodynamiques inclus) doivent être analysés selon leur type, leur technologie, leur puissance thermique et électrique, leur coefficient de performance, leur réversibilité (si cela peut aussi servir de système de refroidissement) et l’usage qui en est fait.

  • Les autres installations techniques
  • Le système de ventilation

Parfois, le système de ventilation n’est pas connu mais il est bel et bien présent, il sera alors considéré comme « inconnu ».

  • L’éclairage extérieur
  • La présence d’une cafétéria avec cuisine
  • La présence d’un local à serveur
  • Équipements spécifiques

Certains équipements qui consomment beaucoup d’énergie doivent être identifiés, dans le but de fournir des explications dans le cas d’une surconsommation. C’est le cas pour un sauna par exemple, des bornes de rechargement pour les voitures électriques, …

2.5.         Les consommations et les productions – bâtiments publics

Les consommations et productions prises en compte sont uniquement celles catégorisées de « réelles ». C’est-à-dire qu’elles ne sont pas normalisées ni annualisées. Pour relever les consommations, le certificateur doit se baser sur deux périodes précises. La première est celle du relevé énergétique et la seconde est celle de la certification. Ces deux périodes sont bien évidemment précisément délimitées. Au niveau de l’électricité et du gaz, les sources sont identifiées par leur code EAN (European Article Numbering) de 18 chiffres qui est en fait un code attribué à chaque bâtiment à un réseau d’électricité ou de gaz. Pour tous les numéros EAN attribués en Belgique, ils commencent par 54, paire qui est suivie de 5 chiffres qui représentent le gestionnaire de réseau, suivis de 10 autres qui représentent le point d’accès et un dernier chiffre qui permet le contrôle. La prochaine étape sera de déterminer les coûts énergétiques (TVAC) du bâtiment public. Pour ce faire, il va collecter toutes les factures de consommations (électricité, gaz, et les autres combustibles) et va les garder pour les trois prochaines années. Finalement, la production d’énergie sera analysée en long et en large dans le cadre du certificat peb des bâtiments publics.

3.   Recommandations

Le but des recommandations du certificat PEB – bâtiment public sera de donner des conseils de gestion énergétique et d’occupation dans le but justement d’améliorer la performance énergétique. La sensibilisation à une meilleure gestion énergétique est un objectif très clair et qui est le plus important dans ce processus de certification. Ce n’est cependant pas le seul visé par ces recommandations, il est tout aussi essentiel d’améliorer tout ce qui touche de près ou de loin à la gestion et à la maintenance des installations techniques, ainsi que de mettre en avant des possibles investissements dans le but d’améliorer la performance énergétique du bâtiment en question dans le cadre de la certification PEB Lierneux.

4.   Preuves de constats

Les constats réalisés dans les différents bâtiments certifiés doivent rester conservés sous forme de preuves chez les certificateurs. Par preuves, nous parlons :

  • De dossier de photos
  • De dossier de chantier
  • De déclaration PEB
  • De factures d’installation
  • De documents techniques
  • De Certificat d’origine garantie
  • De facture d’énergie
  • De comptabilité énergétique

En plus de ces sources d’information, il existe deux types d’information qu’il est nécessaire de distinguer. Ce sont les données obligatoires et les données facultatives. Dans le logiciel, ces données sont traitées différemment.


La distinction entre la PEB résidentiel et la certification énergétique des bâtiments publics

Une certification PEB est un document qui définit la consommation énergétique d’un bâtiment. Il va des plus consommateurs G aux plus économiques A. Le certificat est donc un label qu’on reçoit suivant la qualité énergétique du bâtiment. Il y a en tout deux sortes de certificats PEB, dont le certificat PEB bâtiments publics et le certificat PEB bâtiment résidentiel. Le second se divise en deux. Il y a le certificat PEB pour bâtiment existant et le certificat pour bâtiment neuf. Peu importe le type de PEB, le but reste le même : évaluer la qualité énergétique. À noter qu’il s’agit d’un certificat différent du PAE.

PEB batiments publics et PAE

Le PEB bâtiments publics est un document de Performance énergétique d’un Bâtiment et le PAE est un document de Contrôle de Performance énergétique. Le PEB est obligatoire pour tous bâtiments, tandis que le PAE ne l’est pas. Il concerne seulement les bâtiments résidentiels.

Le PEB vise à fournir une carte d’identité énergétique à un bâtiment (G à A). Il est réalisé par un certificateur agréé par la région où le bien immobilier se trouve. Le PAE, quant à lui, est réalisé par un auditeur PAE.

La validité du PEB est variée entre 5 et 10 ans suivant le type de bâtiment, alors que le PAE ne dure que 5 ans. Le PEB a pour but de définir la qualité énergétique, alors que le PAE a pour but de conseiller les propriétaires et les locataires sur la meilleure façon d’améliorer la performance énergétique du bâtiment.

Certificat PEB, les conditions du bâtiment ?

Le certificat PEB est devenu obligatoire pour la Wallonie depuis 2010, pour la Flandre depuis 2008 et pour Bruxelles depuis 2011. Il ne concerne cependant que des bâtiments précis. Pour la certification PEB Herstal résidentiel, ce document est obligatoire, si le propriétaire souhaite vendre ou louer son bâtiment. Ce dernier doit avoir une superficie de 18 m2 au minium. Cela touche les bâtiments professionnels, commerciaux et résidentiels.

Pour le certificat PEB bâtiments publics, cela concerne les instituts, les bâtiments d’enseignement et de la petite enfance ainsi que les organismes publics. La superficie du bâtiment doit être de 250 m2 au minimum.

Certificat PEB bâtiment résidentiel existant ou neuf.

Le PEB pour bâtiment résidentiel est établi lors d’une inspection de sa consommation énergétique.Lors de l’audit, un calcul est mené par le certificateur et une note finale de classe énergétique est délivrée. La délivrance du certificat dépend du type de bâtiment, s’il est neuf ou existant.

Les  bâtiments dits existants sont ceux qui ont reçu leurs permis avant le 1 er mai 2010. Les bâtiments neufs ont reçu leurs permis après cette date. Pour l’obtention d’un certificat PEB Grace-Hollogne pour bâtiment existant, le propriétaire se charge de trouver un certificateur agréé. Ce dernier visite le bâtiment et calcule sa consommation énergétique à travers des preuves et des documents communiqués par le propriétaire. S’il n’y a ni preuve ni document, l’auditeur évaluera le bâtiment par défaut.

Pour un bâtiment neuf, le PEB Verviers est établi lors de sa construction. La recherche du certificateur est à la charge du maitre d’ouvrage. L’auditeur étudiera également la qualité énergétique et émettra une note PEB finale.

Comment la note PEB est-elle calculée ?

Dans le cadre de l’établissement d’un certificat PEB, plusieurs éléments sont étudiés et calculés dont l’isolation du bâtiment comprenant l’enveloppe totale (les murs, le sol, le toit, etc.). Après, il y a le système de chauffage (chauffe-eau, la chaudière, etc.). Il y a également le réseau sanitaire ainsi que le système de ventilation. D’autres éléments sont également calculés en citant par exemple la production d’énergie renouvelable. La note ne se base pas sur un simple calcule visuel, mais se réfère à des documents officiels, comme ceux des appareils utilisés, ceux établis par le maitre d’ouvrage lors de la fondation, les documents énergétiques divers, etc.

Quand est ce qu’il faut présenter un certificat PEB résidentiel ?

Pour les bâtiments résidentiels, le certificat PEB doit être présenté lors de la vente ou d’une location. Il doit figurer dans l’annonce publicitaire. On doit y voir le code unique, la consommation totale et spécifique d’énergie primaire (mesurée en kWh/an), ainsi que le label PEB.

Une fois la transaction de vente ou de location conclue, le vendeur ou le bailleur doit fournir le certificat PEB à l’acquéreur ou au locataire. En cas d’absence de PEB lors de l’annonce publicitaire, une sanction d’environ 500 € sera imputée au vendeur/bailleur. En cas d’absence de PEB lors de la conclusion de transaction, la sanction pourra atteindre les 1000 €. S’il n’y a pas de passation de certificat après une transaction, le vendeur/bailleur sera sanctionné d’une amende administrative de 500 €.

Qu’en est-il du certificat PEB des bâtiments résidentiels prêt à être démoli ?

Le certificat PEB pour bâtiment résidentiel n’est pas obligatoire s’il s’agit de bâtiment qui va être démoli. Dans le cadre d’une vente de ce genre de bâtiment, ce sera une autorisation de démolition qui doit être présentée et non un certificat PEB.

Comment faire pour trouver un certificateur ?

S’il s’agit d’un bâtiment neuf, ce sera le maitre d’ouvrage qui aura le rôle de trouver le certificateur PEB. S’il s’agit d’un bâtiment existant, on peut trouver un certificateur en faisant une recherche par géolocalisation, sur les sites dédiés à la certification PEB et aux controles éléctriques. Lors de l’évaluation d’un PEB résidentiel, il faut un certificateur agréé, qui travaille à son compte.

Quelle est la durée de validité d’un certificat PEB bâtiment résidentiel ?

Le certificat PEB LLN pour bâtiment résidentiel est un document valable 10 ans. Il peut également être renouvelé dans le cadre d’une vente ou d’une location. On peut également le renouveler à la demande, s’il y a un changement au niveau de la qualité énergétique du bâtiment.

Certificat PEB bâtiments publics.

Le certificat PEB bâtiments publics concerne les bâtiments qui ont du public. Il est très différent du certificat pour les bâtiments résidentiels. Tout d’abord, il y a le calcul. Le certificateur, lors de l’audit d’un bâtiment public, délivre le PEB sur des calculs qui se basent sur la consommation énergétique réelle du bâtiment et non sur la consommation théorique.

Après, si les bâtiments résidentiels doivent afficher le certificat PEB lors de la vente ou la location, les bâtiments publics doivent effectuer l’affichage du peb à l’entrée du bâtiment. La page à afficher doit être visible et bien lisible. Elle détaille la consommation réelle du bâtiment (électricité et  combustible).

Afin d’obtenir plus d’informations sur la certification PEB batiment public, n’hésitez pas à visiter le site de la région wallonne.

Quand faut-il établir un certificat PEB bâtiments publics ?

Pour les instituts internationaux, fédéraux, communautaires et autres, l’affichage du certificat PEB bâtiments publics est obligatoire en janvier 2021. Pour les bâtiments d’enseignement et de la petite enfance, un PEB bâtiment public doit être affiché avant le 1 er janvier 2022. Pour les organismes publics agréés, la date limite de l’affichage du contrat est jusqu’au 1 er janvier 2022.

Si le bâtiment n’affiche pas le PEB une fois ces délais dépassés, une amende allant jusqu’à 1 000 € sera imputée à son institution.

Comment établir un certificat PEB bâtiments publics ?

Le PEB bâtiment public peut-être établi par un certificateur interne. Ce dernier doit être employé de l’autorité publique. Son domaine d’intervention se limite aux bâtiments de son employeur. Un certificateur externe, qui travail à son compte, a également la possibilité d’établir un PEB pour bâtiment public.

Il aura pour rôle d’évaluer la consommation énergétique du bâtiment, suivant des protocoles de collection de données. Il doit par la suite enregistrer le certificat dans une base de données, où le document sera conservé trois ans. Il transmet par la suite, le certificat à l’autorité publique pour l’affichage.

L’auditeur et certificateur doit être agréé avant de pouvoir établir ce genre de certification.

Validité du certificat PEB bâtiments publics.

Le certificat PEB bâtiments publics est valable cinq ans, mais il est renouvelable. De plus, certains détails du document ont besoin d’un mis à jour de données annuellement. Les mises à jour doivent être effectuées par un certificateur PEB agréé. Parmi les éléments à mettre à jour, il y a la consommation énergétique couvrant l’électricité, le gaz et les autres combustibles. Après, il y a la production de source d’énergie comme les panneaux photovoltaïques par exemple.

Prix d’un certificat PEB – résidentiel

Le cout d’un certificat PEB varie d’un certificateur à un autre, mais dépend en général de la région, de la commune, de la province concernée. Après, cela peut aussi dépendre de la superficie du bâtiment, du nombre de chambres, etc. Pour la Flandre et la Wallonie par exemple, pour un bâtiment résidentiel à 3 chambres, le prix tourne aux alentours de 250 €. Si on parle d’appartement ou de studio, cela varie entre 150 € et 250 €. Pour Bruxelles, le prix varie entre 120 € à 310 €. Des devis sur mesure sont également réalisés, parfois, si le bâtiment a une superficie qui dépasse les 500 m2.  Le paiement se fait en général, par virement bancaire, après le contrôle et l’établissement de la facture. À noter que le cout du certificat PEB est à la charge du propriétaire et non des locataires ou des acheteurs.

Quelles sont les conditions qu’un certificateur doit respecter ?

Avant d’établir une certification PEB – Batiments publics, le certificateur doit être agréé. Pour ce faire, il doit être diplômé en architecture. Sinon, il peut aussi être ingénieur architecte, ingénieur civil, bio-ingénieur, ingénieur industriel, etc. Après, il doit avoir suivi une formation pour être certificateur PEB.

Comment devient-on certificateur PEB ?

Après avoir répondu aux critères de validation, une personne qui souhaite devenir certificateur doit déposer sa candidature auprès de l’administration. Il faut remplir un formulaire puis l’envoyer soit par mail, soit par voie postale. Une accusée de réception est ensuite délivrée (sous 10 jours). Après l’accusée, le candidat recevra une autorisation à participer à la formation et aux examens. S’il réussit, il recevra une agrémentation et pourra exercer à son compte.

Afin d’obtenir des renseignements concerant la certification PEB – Batiments publics, n’hésitez pas à contacter notre certificateur PEB agréé.

Call Now ButtonNous contacter