Certificat énergie, une obligation pour la mise en vente ou location

Certificat énergie, le rapport de performance énergétique d'une habitation

Le certificat énergie est indispensable en cas de vente ou de location d’un bien : appartement, studio, duplex, lodge, maison, villa, … Le propriétaire du bien et/ou son intermédiaire doit être en possession de la certification énergétique dès l’annonce du bien sur une plateforme en ligne comme Immoweb ou l’affichage de la mise en vente ou location sur la façade du bâtiment. Le propriétaire ou son intermédiaire est par ailleurs chargé de communiquer le résultat final de performance énergétique de l’habitation, dénommé plus communément certificat énergie dans toute publicité et d’en garder une copie qu’il pourra mettre à disposition d’un acheteur ou locataire potentiel. S’il le propriétaire ou son mandataire ne dispose pas de ce document lors de la mise en location / vente, il est nécessaire de faire appel à un professionnel agréé par la région : un certificateur PEB.

Un certificat énergie afin de mieux comparer les habitations

Le certificat énergie offre aux acheteurs et locataires potentiels la possibilité de comparer le niveau de performance énergétique de différents biens disponibles sur le marché. Sur la page principale, le certificat énergétique indique en grands caractères la performance au niveau énergétique du bien. Celle-ci prend principalement la forme d’une consommation théorique annuelle calculée par m² de surface brute de plancher chauffé (indiqué en kWh d’énergie primaire par mètre carré par an). Cette valeur ou le niveau énergétique sous forme de lettré, doit tout simplement permettre au locataire ou à l’acheteur potentiel d’évaluer le caractère « économique » du bien sur le plan de la consommation énergétique globale. Cette consommation prend en compte le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la ventilation ou encore la climatisation d’une pièce ou de l’ensemble d’un bien. Cette consommation énergétique ne prend pas en compte l’utilisation des appareils électriques ou électroniques. Elle se base sur un confort de base à une certaine température de consigne et un climat moyen que l’on retrouve dans notre région. Plus la valeur du certificat énergie est petite, meilleure sera le niveau énergétique.

En outre, le certificat énergie informe le futur acheteur ou locataire sur l’émission annuelle de CO2. Il contient également quelques recommandations générales en matière de rénovation sur base des informations données par le certificateur PEB. Ces recommandations découlent également du respect des réglementations régionales et fédérales en vigueur principalement pour le système de chauffage.

Quand faut-il disposer d’un certificat énergie ?

Toutes les habitations de type individuelles tombent sous le champ d’application de la PEB. L’habitation doit au moins disposer d’une salle de bain ou de douche, une toilette ou au moins un point de raccordement pour l’évacuation des eaux usées ainsi qu’un espace propre destinée à la préparation de denrées alimentaires disposant d’un point d’eau et d’un équipement dédié à la cuisson des aliments. La surface d’utilisation du bien dans son ensemble doit au moins atteindre 18m². Sont donc repris comme habitation individuelle : maison de type unifamiliale, appart hôtel, duplex, studio ou appartement.
Comme indiqué, le certificat énergie est exclusivement établi par un certificateur PEB résidentiel agréé par la région et sur base du protocole de certification de performance énergétique pour les habitations individuelles.

Si vous souhaitez être davantage informé sur la certification énergétique ou prendre rendez-vous pour une visite de certification, vous pouvez joindre notre équipe par mail en envoyant un courriel à info@certificateurpeb.be .



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous contacter