Certificat peb d’un chalet et le bois-énergie en Ardennes

Certificat peb d'un chalet en bois en Wallonie

Les chalets en bois et maisons de campagne dans les Ardennes, en plein milieu des bois, ont eux aussi besoin d’un certificat PEB. Chaque unité de logement doit avoir été visitée par un certificateur PEB agréé afin d’obtenir un certificat énergétique dans le cadre d’une location ou d’une vente. Les locations à court terme, que c’est 1 jour où une semaine entre également dans la cadre de la certification. Notre organisme est agréé et spécialisé dans la certification des chalets en bois. Nous effectuons nos visites de certification dans les territoires de la Vesdre, de l’Ourthe, de L’Amblève, de la Lesse et désormais de la Semois.

Type d'habitationTarif forfaitaire TVAC
Appartement ou studio 0 – 70 m²145 € TVAC
Appartement 70 – 120 m²175 € TVAC
Appartement 120 – 200 m²200 € TVAC
Maison 2 façades*220 € TVAC
Maison 3 façades*235 € TVAC
Villa / Maison 4 façades*250 € TVAC
Tous nos prix sont comptés frais de déplacement et TVA inclus.
*0,5 €/m2 supplémentaire au-delà de 300m2.
Réservez dés maintenant !
Indiquez en commentaire l'adresse du bien à certifier. Vous recevrez une confirmation dans l'heure !
Découvrez notre formule combinée PEB + contrôle électrique !



Information concernant les tarifs quant à la certification PEB des chalets : Les tarifs indiqués ci-dessus s’appliquent pour tous les types de bâtiment. Néanmoins, dans le cas d’un chalet 4 façades de petite taille (jusqu’à 100 m²), une réduction sur le prix peut être demandée spécifiquement au certificateur PEB avant la visite par téléphone ou en remarque lors de la confirmation du rendez-vous via notre agenda en ligne.

La certification PEB est aussi d’application pour les Chalets en forêt !

Au cœur d’un parc ou d’une forêt, qu’il se situe à proximité de lieux touristiques comme le Tombeau des Géants, le château fort de Bouillon, le centre récréatif de Rochehaut, Frahan ou Alle-sur-Semois, du plus modeste au plus luxueux, un chalet en bois a également besoin d’un certificat de performance énergétique. On a sans doute tendance à l’oublier ou tout simplement par méconnaissance, qu’il soit équipé d’un simple poêle à bois, à pellet ou d’un petit chauffage électrique, ses chalets, cottages ou petites maisons de campagne entrent dans la législation des bâtiments résidentiels. Afin d’entrer dans cette catégorie, un bâtiment, qu’il soit construit en bois, en Pierre ou en brique, doit tout simplement intégrer une toilette, un séjour et une cuisine ou une kitchenette.

La visite de certification PEB dure de 1h à 2h15 en fonction des configurations du chalet, de la structure et du système de chauffage et d’eau chaude intégré. Chaque élément sera analysé par notre certificateur PEB – expert en chalet. Afin de faciliter la constitution du dossier énergétique, il est préférable de préparer l’ensemble des documents que vous possédez avant la visite : plan du chalet, facture concernant des travaux effectués sur l’isolation ou la structure du bâtiment, certificat d’entretien du poêle à bois ou pellet, prime de la région quant au placement d’un système d’énergie renouvelable comme des panneaux solaires ou thermiques, … Ces documents ne sont pas obligatoires, il ne faut donc pas spécifiquement recourir à ces documents afin d’établir le certificat PEB du chalet. Ils peuvent néanmoins servir de preuves acceptables dans le cadre d’une isolation de parois, le changement de châssis ou l’optimisation du système de chauffage ou d’eau chaude.

Le bois-énergie : quelles sont les caractéristiques énergétiques des combustibles issus de la biomasse ? 

Les combustibles issus de la biomasse, également appelés des biocombustibles, sont des composés organiques « non-fossiles » aux caractéristiques physiques, biochimiques et énergétiques variables et spécifiques pour chaque type de biomasse. En effet, vu cette variabilité, estimer la qualité et la quantité d’énergie qu’une combustion bois ou biomasse puisse fournir est un processus complexe et prend en considération les paramètres ci-dessous: 

  • Le pouvoir calorifique 

Le pouvoir calorifique d’un combustible désigne sa capacité à fournir de l’énergie sous forme de chaleur dégagée durant sa combustion totale et complète. Différentes unités sont utilisées pour exprimer la valeur du pouvoir calorifique d’un combustible et nous parlons de kilowatt-heure (kWh),  mégajoules (MJ) par kilogramme ou tonne de matière. 

Pour qualifier l’énergie d’un agrocombustible, nous distinguons généralement deux types d’énergie dégagée ayant un Pouvoir Calorifique Supérieur (PCS) ou Pouvoir Calorifique Supérieur (PCS). 

Le PCS d’un combustible dépend de ses propriétés chimiques notamment sa composition en carbone. En présence de ce dernier, la réaction combustion produit de l’eau sous forme de vapeur même si le combustible est physiquement sec. Cette vapeur pourrait être condensée par la suite afin d’en récupérer de la chaleur. Il s’agit d’un point important dans la prise en compte du score PEB d’un chalet ardennais.

Quant au PCI, ce dernier dépend étroitement de la quantité d’eau que contient le combustible et non de la vapeur qu’il produit. En effet, la richesse en eau réduit l’énergie totale dégagée puisque l’eau en consomme un taux pour devenir une vapeur. Il est également nécessaire de prendre en compte cette donnée dans le cadre de la certification PEB Wavre.

  • L’humidité du combustible 

L’humidité d’un combustible représente la quantité d’eau qu’il contient par rapport à sa masse humide composée d’eau et matière organique; le bois. Ce paramètre est généralement désigné en lettre H et sa valeur est exprimée en pourcent (%). 

Comme expliqué dans le paragraphe précédent, l’humidité influence la quantité de chaleur dégagée lors de la combustion et par conséquent le pouvoir calorifique. 

  • La masse volumique

La masse volumique représente la masse de la matière que contient un combustible par unité de volume. Ce paramètre est très important dans la détermination de la quantité d’énergie produite vu qu’elle dépend étroitement de la masse du combustible et non de son volume. La valeur de la masse volumique est exprimée en kg/m 3. 

  • Le taux de cendres

Un combustible est également caractérisé par le taux de cendres qui correspond à la teneur en composantes minérales. Ces dernières ne participent pas à la réaction de combustion. De ce fait, un combustible riche en cendres ne produit pas une grande quantité d’énergie et leur PCI est généralement faible si nous le comparons à un combustible plus pur. 

Le calcium, potassium et magnésium sont les principaux minéraux contenus dans les cendres issues d’une combustion biomasse. Ils peuvent avoir un impact crucial dans la gestion des systèmes de chauffage au niveau du certificat PEB d’un chalet puisque les cendres peuvent engendrer des blocages lors de leur évacuation. 

La production des agrocombustibles ou bois-énergie en Wallonie

La production des agrocombustibles en Wallonie et en particulier dans les ardennes belges regroupe deux types de produits: les agrocombustibles ligneux et les agrocombustibles ligno-cellulosiques. 

  •  Agrocombustibles ligneux

Parmi les agrocombustibles ligneux nous citons le taillis à courte rotation ; T(t)CR. C’est une culture ligneuse conduite en deux modes de production.

·     Une culture à haute densité en deux rangs pour des cultures à croissance rapide (saule,peuplier)  et récolées en 2 à 4 ans

·     Une culture à faible densité conduite en mon rang pour des cultures variées (saule, peuplier, aulne, bouleau…) et récoltées en 5 à 10 ans.

Économiquement parlant, en Wallonie, un hectare de taillis à très courte rotation donne des rendements inférieurs à 8 tonnes. Ce n’est qu’à partir de la deuxième rotation que les rendements peuvent devenir importants et arrivent jusqu’à 15 tonnes. Les charges annuelles de production varient entre 2.000 à 3.500 € dont le coût de bouture occupe presque 50% avec estimation de 1.400 €. Ce sont des données essentiels dans le prise en compte de la certification peb des chalets.

  • Agrocombustibles ligno-cellulosiques

 Miscanthus 

Le miscanthus présente un rendement promoteur en Wallonie arrivant à 15 tonnes de matière sèche par hectare en une seule année. La superficie cultivée en miscanthus en Wallonie arrive à 200 hectares. C’est une culture alternative permettant la mise en valeur des champs défavorisés, marginalisés et éloignés du siège d’exploitation. La productivité du miscanthus en biomasse est minimale durant la première année. Elle atteint un rendement maximal au plus tard la quatrième année. Le coût de plantation varie entre 3.000 et 4.000 €/ha.

 Switchgrass

Switchgrass ou panic érigé est une culture hautement productive arrivant à 20 tonnes de matière sèche par hectare par an. Les rendements en swichgrass ne sont pas encore mesurés d’une façon systématique en Wallonie.

Anas de lin

L’une des cultures bien développées en Wallonie est le lin textile avec plus de 11.000 hectares de culture atteinte en 2017. Le rendement par hectare en anas de lin arrive à 7 tonnes de paille donnant un excellent PCI de 16 MJ/kg, soit 4,4 kWh/kg.

PEB de chalet : quels sont les types de combustibles bois-énergie ? 

Les combustibles biomasse sont nombreux et varient en fonction de leurs formes et leur origine. 

Pour répondre à la demande croissante sur les combustibles d’origine organique, ces derniers évoluent et subissent des améliorations et innovations continues. Généralement,nous distinguons deux catégories de produits; les combustibles ligneux issus de la sylviculture et la biomasse originaire des filières agricoles notamment les cultures dédiées.

Les combustibles bois

  • Bûches 
  • Plaquettes
  • Sciures et poussières de ponçage
  • Écorces 
  • Copeaux de rabotage  
  • Pellets ou granulés 
  • Briquettes 
  • Bûchettes densifiées 
  • Charbon de bois  

Agrocombustibles

  • Plaquette TtCR
  • Plaquette bocagère
  • Miscanthus – vrac
  • Miscanthus – pellet
  • Panic érigé
  • Anas de lin
  • Paille de froment
  • Paille de colza

Renseignements complémentaires concernant la certification peb d’un chalet en Ardennes

Notre équipe est active dans toutes les Ardennes, Ardenne verte et bleue ! Nous réalisons la certification du côté de Bouillon, Botassart, Remouchamps, Durbuy, La Roche, Barvaux, Hotton, Chevetogne, etc. Les tarifs intègrent la TVA et les frais de déplacement, pas de mauvaises surprises.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous directement en ligne via le bouton « prendre rendez-vous en ligne » situé en haut du site ou de nous contacter via notre formulaire si vous avez la moindre question.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *