Ce que le Certificat PEB Berloz vous apprend sur une habitation

Certificat PEB Berloz un document obligatoire pour la vente

Si vous envisagez d’acheter ou de louer une nouvelle propriété, l’un des impacts financiers les plus importants au cours de la durée de vie de votre maison sera la consommation énergétique lié au certificat PEB Berloz. C’est le cas, notamment avec les coûts de l’énergie qui semblent augmenter régulièrement. Mais comment savoir combien d’énergie votre nouvelle maison consommera t-elle ?

Le certificat PEB Berloz : pourquoi ?

À Berloz, les bâtiments représentent plus de 70 % de la consommation énergétique globale de la commune. Le règlement sur la performance énergétique des bâtiments ou PEB, a été adopté pour réduire la consommation énergétique des bâtiments tout en améliorant le confort. Un certificat PEB Berloz permet de vous informer sur la performance énergétique de votre bien.

Le certificat PEB Berloz en quelques mots

Ø  Informe l’acheteur ou le locataire des performances énergétiques du bien.

Ø  Indique la classification énergétique sur une échelle de A (très économique) à G (très énergivore), similaire à celle utilisée pour les appareils électroménagers. L’information doit figurer sur toutes les annonces de vente ou de location des biens immobiliers.

Ø  Le certificat Berloz est basé sur plusieurs éléments tels que l’isolation des bâtiments, le système de chauffage, etc.

Quand faut-il un certificat PEB ?

Le certificat PEB est obligatoire en Belgique et ses alentours (Corswarem, Rosoux-Crenwick ) depuis juin 2011, en cas de vente ou de location d’une maison ou d’un appartement. Si vous comptez vendre ou louer votre habitation à Berloz, il est recommandé d’indiquer sa performance énergétique sur votre annonce et obtenir un certificat PEB Berloz. Dans le cas contraire, vous risquez de recevoir une amende. C’est une indication qui doit être consignée avant la mise en vente ou en location du logement.

Obtenir un certificat PEB est une obligation légale, et très pratique pour les futurs propriétaires ou locataires, car il permet de faire le point sur les potentielles améliorations au niveau de la consommation d’énergie du bâtiment.

L’étude de performance énergétique d’un bien peut parfois avoir un impact sur le prix en cas de vente ou de location. Une mauvaise consommation d’énergie signifie qu’il est nécessaire de passer par certains travaux d’isolation et de rénovation. Si vous êtes un futur locataire, cela pourrait être un argument de poids qui peut représenter des factures d’énergie plus élevées. Ce qui vous emmène à vous diriger vers un autre bien, ou négocier le prix fixé avec le propriétaire.

Comment obtenir le certificat PEB Berloz ?

Pour obtenir ce certificat PEB, vous devez faire appel aux services d’un certificateur agréé par votre région. Seuls ces agents sont habilités à certifier des bâtiments ou parties de bâtiments et à délivrer des certificats PEB Corswarem valables.

Obtenir le certificat PEB à Berloz

À Berloz, si votre maison possède une superficie dépassant les 18m2, vous devez obtenir un certificat PEB Berloz en cas de vente ou de location. Notez qu’il existe plusieurs modèles de certificats selon l’utilité du bâtiment :

Ø  Le certificat PEB Berloz, « bâtiments neufs » : dans le cas d’une nouvelle construction dont le permis d’urbanisme a été établi après le 1er juillet 2008 ;

Ø  Le certificat « bureaux » : pour les maisons construites ayant une superficie habitable de plus de 500m2 ;

Ø  Le certificat « habitation individuelle » pour les anciennes résidences.

En fonction de la catégorie du bâtiment, le certificat PEB Berloz est obtenu de différentes manières. Certaines institutions donnent les certificats PEB pour les nouvelles constructions, tandis qu’un certificateur de la région l’octroie pour les habitations individuelles. Les modèles de certificat bureau sont émis par un certificateur tertiaire. Quel que soit le type de votre certificat PEB Berloz, celui-ci doit être agréé par la Région Bruxelles-Capitale.

Que contient un certificat de performance énergétique Corswarem ?

Le certificat de performance énergétique contient des informations sur :

·        la zone chauffée du bâtiment,

·        la consommation d’énergie pour le chauffage, l’eau chaude du robinet, le refroidissement de confort et l’électricité,

·        les performances énergétiques,

·        le besoin énergétique d’un nouveau bâtiment,

·        les systèmes de chauffage et de ventilation du logement.

·        Les certificats peuvent également contenir d’autres informations, telles que des suggestions de mesures, si l’expert en énergie en a donné, pour réduire la consommation d’énergie.

Classes énergétiques de A à G

La classification énergétique est incluse dans les certificats PEB Corswarem afin de faciliter la comparaison des bâtiments entre eux et d’avoir une idée de leur consommation d’énergie. La classe énergétique A explique une faible consommation d’énergie et G signifie une importante consommation énergétique. Un bâtiment qui possède une consommation énergétique correspondant à l’exigence imposée à un bâtiment nouvellement construit est aujourd’hui placé en classe C. Les sept classes de l’échelle sont basées sur l’exigence de consommation d’énergie imposée sur les nouvelles constructions.

Qui doit produire un certificat de performance énergétique Rosoux-Crenwick et quand cela doit-il être fait ?

Le certificat de performance énergétique Rosoux-Crenwick doit toujours être délivré par un expert en énergie certifié indépendant à la demande du propriétaire du bâtiment. Le certificat est valable dix ans.

Le propriétaire doit faire appel à un expert en énergie afin de réaliser un certificat de performance énergétique :

–        Avant une vente émise

–        avant une location

–        pour les grands bâtiments fréquemment visités par le public

–        pour les nouveaux bâtiments.

Le certificat PEB Rosoux-Crenwick pour les bâtiments neufs doit être fait au plus tard deux ans après la mise en service du bâtiment. Si le bâtiment est vendu, loué ou a été fréquemment visité par le public au cours des deux dernières années, le bâtiment doit disposer d’un certificat de performance énergétique.

Les professionnels de la gestion d’énergie sont chargés d’établir un certificat de performance énergétique Geer pour un bâtiment neuf. Le document indique si le bâtiment possède la qualité énergétique nécessaire.

Mesures de performance énergétique

La consommation d’énergie est décrite dans le certificat PEB en termes de mesures de performance énergétique. Les mesures de performance énergétique indiquent la quantité d’énergie consommée par le chauffage, la climatisation, l’eau chaude du robinet et l’électricité immobilière du bâtiment. Toute l’énergie consommée au cours d’une année est associée et divisée par la surface chauffée du bâtiment. Le résultat est le nombre de kilowattheures (kWh) utilisés par mètre carré (m2). La performance énergétique s’exprime en unité kWh/m 2 et an.

 

Un certificat PEB peut-il me faire économiser de l’argent ?

En plus de vous indiquer les mesures à prendre, le certificat PEB Remicourt offre plusieurs détails sur le coût potentiel de l’amélioration de votre chauffage, de votre éclairage et de votre consommation en eau.

Il vous indique également les économies que vous pouvez réaliser sur vos factures après avoir effectué les mises à niveau. Il vous permet ainsi de faire la comparaison des coûts. Vous pourrez également avoir une idée sur les économies totales que vous pourriez réaliser sur votre propriété.

Avec une meilleure isolation, un éclairage plus économe en énergie et d’autres mesures prises pour améliorer la gestion en énergie de la propriété, vous pourriez réaliser des économies sur votre facture énergétique. Cependant, pensez à changer de fournisseur chaque fois que vous avez l’impression de payer trop cher pour votre gaz et votre électricité.

Comment pouvez-vous améliorer la performance énergétique de votre habitation ?

Il est dans votre intérêt de baisser autant que possible la consommation énergétique de votre propriété. La seule façon de le faire, c’est d’améliorer l’efficacité énergétique de votre maison. Des étapes simples comme :

–        s’assurer que vous avez installé une isolation de comble adéquate,

–        déterminer si l’isolation des murs existant convient à votre propriété,

–         installer des mesures d’étanchéité pour éviter les déperditions de chaleur autour des portes, des fenêtres, des cheminées … .

Les éléments pouvant pénaliser le résultat du certificat PEB Berloz

Le score de votre certificat PEB Donceel peut varier en fonction des différentes caractéristiques physiques du bâtiment ou ses méthodes de construction

En voici les principaux exemples :

–        Une habitation sous une toiture :

Dans ce cas, on constatera une importante déperdition de chaleur que celle d’une maison qui se trouve entre deux bâtiments. Par rapport à un bâtiment qui se trouve en dessous, ce type d’habitation sera toujours pénalisé au niveau PEB même avec la présence d’isolant.

–        Existence de plusieurs façades :

Plus le nombre de façades est élevé, plus les surfaces de déperditions sont importantes. De la même manière, un appartement ou une maison collective disposera donc toujours d’un meilleur score PEB qu’une maison ayant plusieurs façades.

–        Un appartement sous comble :

S’il s’agit d’un comble perdu ou la hauteur sous toit est moins importante, dans ce cas, une partie de la surface au sol ne sera pas considérée dans la superficie habitable. Notez que les déperditions au niveau du toit sont assez importantes. Nous pouvons donner l’exemple des bungalows de vacances du côté de Dinant où bâtiments sont à la base très mal isolé. Une rénovation importante permet de gagner 50 à 100kWh/m2.an, comme c’est le cas pour le logement de vacances Bird House à Hastière qui a été réisolé au niveau du toit avec 8cm de PUR.

Autre exemple, étant donné que le résultat est exprimé en proportion du m² habitable, un appartement sous comble sera donc moins performant théoriquement.

–        Une mauvaise orientation :

Par exemple, une maison orientée nord-est bénéficiera moins de la chaleur solaire par rapport à une maison orientée en plein sud.

–        Un bâtiment avec un plancher sur cave non isolé :

Une maison avec un plancher sur cave non isolé représente plus de pertes de chaleur par le plancher qu’un appartement se trouvant entre deux habitations.

–        Une toiture non isolée ou des murs mal isolés :

L’inexistence d’un système d’isolation de toiture ou une mauvaise isolation est signe de pertes de chaleurs vers l’extérieur. Cela concerne également l’absence de tuyaux de chauffage ou d’eau chaude sanitaire non isolés.

–        Une chaudière ancienne :

Pensez à entretenir ou remplacer votre ancienne chaudière. Cela risque d’augmenter votre facture énergétique.

–        Une sur-production de chauffage électrique :

Si un système de chauffage électrique n’est pas utilisé convenablement, cela pourrait influencer négativement le résultat du certificat PEB.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *