Certificat PEB Sprimont : tout sur le document énergie de votre bien !

Certificat peb Sprimont dans le cadre de la vente

Dans le cadre du PEB, la région wallonne a mis en place une réglementation concernant la performance énergétique, il s’agit du Certificat PEB Sprimont . Cela concerne l’enveloppe ainsi que les installations de chauffage central avec une ou plusieurs chaudières qui fonctionnent avec du gaz ou du mazout. Ces chaudières doivent être contrôlées suite à cette réglementation.

La région wallonne a également mis en place un arrêté ministériel. Cela a eu lieu en 2019 et concerne les installations de chauffage central. Depuis la sortie de cet arrêté, les foyers qui disposent d’une chaudière plus de 20 kW ont l’obligation d’effectuer un diagnostic approfondi.

Chaque région a donc mis en place une réglementation pour les systèmes de chauffage. Pour Sprimont, vu qu’elle fait partie de la région wallonne, en province de Liège, elle est donc soumise aux réglementations de cette dernière. Pour un Certificat PEB Sprimont, il faut réaliser un diagnostic « énergie ».

PEB Sprimont – de quel diagnostic s’agit-il ?

Le diagnostic mentionné dans l’arrêté consiste à évaluer le dimensionnement de la chaudière suivant les besoins en chaleur d’un bâtiment. Après le diagnostic, un rapport détaillé sera délivré. Les chaudières ou les bruleurs par exemple sont compris dans les éléments à diagnostiquer. Il y a aussi les éléments de chaleurs comme l’isolation thermique, la récupération de chaleur, etc. Dans tous les cas, cela concerne les systèmes de chauffe qui sert de chaudières principales.

Les diagnostics réalisés par un certificateur agréé

Pour avoir le Certificat PEB Sprimont, il faut réaliser les diagnostics de chauffage suivant le nombre de chaudières disponibles dans le bâtiment. Lors de ce genre de diagnostic, deux inspections pourront être réalisées. Il y a le diagnostic de type un. Cela concerne les installations avec une chaudière moins de 100 kW. Dans le cas où le bâtiment dispose de plusieurs chaudières dont la totalité couvre plus de 100 kW (ou sinon une chaudière avec une consommation de 100 kW), à ce moment-là, le diagnostic réaliser sera de type II.

Diagnostic type I – c’est quoi ?

Un diagnostic de type I est un audit pour les chaudières de moins de 100 kW. Il est réalisé dans le cadre d’un certificat PEB Herstal. Lors de cet audit, le technicien délivrera un rapport comprenant le calcul de charge et de rendement annuel suite à la production de chaleur réalisée. Le technicien pourra se référer aux factures d’énergies pour réaliser le rapport. Le document contiendra également une estimation sur les dispositifs potentiels capables de faire économiser de l’énergie. Il peut s’agir de travaux d’isolation, de remplacement de chaudière, etc. Sachez qu’il existe également une certification spécifique pour la certification PEB des batiments publics.

Diagnostic type II

Ce genre de diagnostic est également réalisé par un technicien dans le cas d’une ou de plusieurs chaudières qui dépassent les 100 kW. Lors de l’audit, il évaluera la performance énergétique du bâtiment à l’aide d’un logiciel appelé Audit H-100. Il fournit un rapport qui prend en compte le facteur de charge ainsi que le rendement par an suite à la production de chaleur. Après il délivre aussi un rapport contenant des recommandations sur l’économie d’énergie à réaliser.

Contrôle périodique, la PEB Dolembreux

Il y a également un contrôle périodique à réaliser pour le Certificat PEB Dolembreux. Il s’agit d’un suivi ou audit effectué par un professionnel agréé en Wallonie ou par un technicien de chaudière PEB Neupré. À partir de ce contrôle, une attestation de contrôle périodique sera délivrée dans le cadre du PEB.

Ce contrôle doit être effectué tous les ans s’il s’agit de chaudière au mazout. Ce sera tous les deux ans pour les chaudières à gaz. Et tous les deux ans également pour les chauffe-eau au gaz.

Diagnostic PEB Gomzé pour le chauffage

Un diagnostic PEB est différent d’un contrôle périodique PEB. Cependant, il est aussi nécessaire pour un Certificat PEB Gomzé. Dans le cadre d’un diagnostic PEB pour le chauffage, les contrôles changent suivant le type de bâtiment que vous possédez (type I ou II). Pour les bâtiments de type I, les propriétaires ne sont pas obligés de réaliser un diagnostic PEB Grâce-Hollogne. En contrepartie, ils doivent présenter une attestation de contrôle périodique PEB. Si le bâtiment est de type II, le diagnostic doit être réalisé tous les cinq ans. À ce moment, après diagnostic, le professionnel agréé fournira un rapport de diagnostic de chauffage et non une attestation de contrôle.

Un audit obligatoire dans le cadre de la certification PEB de Louveigné

Le contrôle de chauffage en vue du Certificat PEB Sprimont est un audit obligatoire. Il est obligatoire, même pour les sections de cette commune comme Dolembreux, Gomzé-Andoumont, Louveigné, Rouvreux, Fraiture. Il entre dans le cadre des réglementations PEB Esneux. Cet audit permet de vérifier la performance énergétique des installations de chauffage.

Cela permet de protéger l’environnement et de limiter la consommation énergétique d’un bâtiment. L’audit est généralement obligatoire pour les chaudières qui ont 15 ans d’ancienneté en général. De ce fait, si votre chaudière entre dans ce cadre, vous êtes obligé de réaliser ce contrôle. Grâce à ce contrôle, vous aurez des rapports concernant les moyens d’améliorer la consommation de votre bâtiment. Vous diminuerez également la consommation de gaz à effet de serre.

L’obligation concernant les installations neuves (PEB Rouvreux)

Dans le cas où vous mettez en place une nouvelle installation de gaz et de chaudière, vous n’êtes pas exempte d’obligation. Dans ces cas-là, vous devez respecter des normes, soit la norme NBN D51-003. Pour prouver que la nouvelle installation suit les normes, vous devez fournir un certificat de conformité ou attestation article 48 du certificat PEB Rouvreux. Vous pouvez obtenir ce certificat via votre installateur, s’il est certifié. Sinon, vous pouvez aussi l’obtenir auprès d’un organisme de contrôle agréé.

Les dates à retenir pour la certification PEB Fraiture

Des délais de contrôles PEB Fraiture sont imposés aux bâtiments dotés de chauffage. Pour les chaudières et les chauffe-eau, si vous les avez installés avant janvier 2019 alors que vous n’avez pas encore réalisé de contrôle périodique PEB Chaudfontaine, vous devez effectuer un contrôle au moins en début  2020. Dans le cas où les appareils ont déjà été inspectés, la date du prochain contrôle doit se référée à la date du dernier audit réalisé. Dans le cas d’une nouvelle chaudière, le contrôle de chaudière PEB doit se faire suivant la date de réception des appareils.

Le contrôle énergie ou PEB Sprimont : quelle personne pour le faire ?

C’est un contrôle qui est réalisé par un auditeur ou un collaborateur PEB certifié. Cependant, ce n’est pas gratuit. Dans un bâtiment, il peut y avoir un locataire et un propriétaire. Donc, qui se charge du contrôle PEB. ? Le contrôle pourra être à la charge du propriétaire. C’est le cas quand l’installation des équipements pour la chaudière n’est pas soumise à un permis d’environnement. Dans le cas où les installations sont soumises à un permis d’environnement, le contrôle PEB sera à la charge du locataire.

Comment se déroule la visite de certification PEB à Sprimont / Dolembreux ?

Le technicien qui contrôlera votre système de chauffage va tout d’abord évaluer la performance énergétique de votre bâtiment et des installations diverses. Après, il vous informera des exigences du PEB Sprimont. Il vous informera également sur les détails techniques que votre système doit suivre. Il calculera ensuite les dimensionnements de la chaudière suivant les besoins du foyer. En cas de surdimensionnement, il vous conseillera de remplacer votre chaudière par un modèle plus économique. En plus de contrôler votre chaudière, le technicien vous conseillera sur l’utilisation intelligente de l’énergie. Il remplira ensuite une feuille de route avec ce qui a été vu et ce qui a été dit. Il vous délivre par la suite un rapport avec ses recommandations.

Quel technicien contacter pour le contrôle énergie des installations

L’auditeur qui réalisera le contrôle de chauffage en vue du PEB peut être un chauffagiste agréé par Bruxelles Environnement. Cela peut aussi être un conseiller chauffage PEB. Cet auditeur doit donc suivre des formations pour être agréé. Son certificat a une durée de validité de 5 ans. Il peut bien sûr le renouveler. À noter que ce genre de contrôle a un cout. Un devis sera établi par l’auditeur lors du diagnostic. Ce devis couvrira le traitement des informations, le rapport et les explications et recommandations diverses.

Combien coute le contrôle périodique PEB ?

Pour un Certificat PEB Sprimont, le prix d’un contrôle périodique de chauffage varie suivant le type de chaudière utilisée. S’il s’agit d’une chaudière à gaz, le contrôle coutera environ 115 à 125 €. D’autres frais supplémentaires peuvent être imputés par l’auditeur. Il y a par exemple les frais de déplacement. S’il s’agit de chaudière à Mazout, l’audit coutera environ 150 à 190 €.

Pour une chaudière à gaz, en plus de l’audit, le contrôleur réalisera quelques travaux, comme le réglage du brûleur ou la vérification de la pression par exemple. Pour les chaudières à Mazout, le technicien fera des travaux plus complexes comme le ramonage de la cheminée, contrôle et réglage de brûleur, remplacement de gicleur, etc. Sachez qu’il existe également un diagnostic PEB et contrôle électrique.

Une amende s’il n’y a pas de contrôle ?

Si votre chaudière entre dans le cadre des modèles qui doivent être contrôlés, vous risquez une amende si vous ne réalisez pas de diagnostic. Si des contrôleurs vérifient votre bâtiment inopinément, vous risquez une amende de défaut de PEB Sprimont qui varie entre 125 € et peut même atteindre les 25 000 €. De plus, vous risquez une surconsommation d’énergie si vous ne respectez le contrôle ou ce qui est indiqué par le technicien après son contrôle. De plus, sans audit de chaudière dans le cadre du PEB, vos assureurs peuvent refuser votre déclaration en cas de sinistre.

Entretien de chaudière, est-ce une solution ?

L’entretien de la chaudière ne peut pas remplacer un contrôle de chauffage dans le cadre du PEB. Cependant, elle est recommandée par les inspecteurs, les fabricants, etc. Premièrement, cela rallongera la durée de vie de votre chaudière. De plus, avec un bon entretien, vous pouvez limiter les problèmes de santés comme ceux causés par l’émission de CO par exemple. Vous limiterez également la surconsommation d’énergie et votre bâtiment sera moins polluant. À noter que l’entretien de la chaudière peut être réalisé par l’auditeur lors de sa visite.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter notre certificateur PEB agréé en Wallonie.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now ButtonNous contacter